Gare de Saint-Jean de Maurienne - Vallée de l'Arvan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Jean-de-Maurienne
Vallée de l'Arvan
Image illustrative de l'article Gare de Saint-Jean de Maurienne - Vallée de l'Arvan
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Ville Saint-Jean-de-Maurienne
Adresse Place de la Gare
73300 Saint-Jean-de-Maurienne
Coordonnées géographiques 45° 16′ 40″ N 6° 21′ 17″ E / 45.277701, 6.354755 ()45° 16′ 40″ Nord 6° 21′ 17″ Est / 45.277701, 6.354755 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
TER Rhône-Alpes
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Culoz à Modane (frontière)
Voies 3 (+ voies de service)
Quais 2 (dont un central)
Altitude 536 m
Historique
Mise en service 20 octobre 1856
Correspondances
Bus voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Saint-Jean-de-MaurienneVallée de l'Arvan

Géolocalisation sur la carte : Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Rhône-Alpes)
Saint-Jean-de-MaurienneVallée de l'Arvan

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Saint-Jean-de-MaurienneVallée de l'Arvan

La gare de Saint-Jean de Maurienne - Vallée de l'Arvan, dite aussi Saint-Jean de Maurienne-Arvan, est une gare ferroviaire française de la ligne de Culoz à Modane (frontière), située près du lieu où l'Arvan se jette dans l'Arc au nord et à proximité du centre ville de Saint-Jean-de-Maurienne, dans le département de la Savoie, en région Rhône-Alpes.

Elle est mise en service en 1856 par la Compagnie du chemin de fer Victor-Emmanuel. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par le TGV et des trains TER Rhône-Alpes. C'est également une gare de Fret SNCF desservie par des trains de marchandises et elle comporte un dépôt de locomotives et deux faisceaux de voies pour la réception et la formation.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 536 mètres d'altitude, La gare de Saint-Jean de Maurienne - Vallée de l'Arvan est située au point kilométrique (PK) 208,088 de la ligne de Culoz à Modane (frontière), entre les gares ouvertes de Saint-Avre - La Chambre et de Saint-Michel - Valloire.

En direction de Saint-Avre se trouve le dépôt de locomotives et, en direction de Saint-Michel, un faisceau de formation et un faisceau de réception pour les trains de marchandises.

voies, quais et bâtiments
Intérieur de la gare.

Histoire[modifier | modifier le code]

La « station de Saint-Jean de Maurienne » est mise en service le 20 octobre 1856 par la Compagnie du chemin de fer Victor-Emmanuel, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de ligne entre Aix-les-Bains (Choudy) et Saint-Jean de Maurienne[1].

La station intègre le réseau ferroviaire français le 11 juin 1860, date officielle de l'annexion de la Savoie par la France[2].

En 1861, dans son Guide de l'étranger dans les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, Gabriel de Mortillet apprécie la qualité des services du Buffet mais constate que l'on rejoint le centre ville « par un sentier assez raide, ou par la route, qui fait un assez long détour »[3].

Lors de la séance du conseil municipal du 23 janvier 1903, le maire, monsieur Vuillermet, présente un projet pour un nouvel accès à la gare du PLM. L'assemblée adopte à l'unanimité l'étude d'une avenue en forme d'Y, elle débuterait à la gare et se prolongerait jusqu'à un point de bifurcation avec pour objectif de rejoindre la place de la cathédrale et la place Fodéré[4]

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[5] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouvert tous les jours. Elle est notamment équipée d'une salle d'attente, d'un relais toilettes, d'un servie objets trouvés et d'automates pour l'achat de titres de transport TER. Un service disposant d'équipements est à la disposition des personnes à la mobilité réduite.

Un passage souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte[modifier | modifier le code]

Saint-Jean de Maurienne - Vallée de l'Arvan est desservie par : des TGV qui circulent entre les gares de Paris-Lyon et Milan-Central, auquel s'ajoute une desserte de Modane en saison hivernale ; et des trains TER Rhône-Alpes qui effectuent des missions entre les gares de Lyon-Part-Dieu, ou de Chambéry-Challes-les-Eaux, et de Modane[5] (voir fiches horaires sur le site officiel en lien externe).

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés. Un arrêt de bus est desservi par des bus des lignes 1,2,3,4 et 5 du réseau des transports en commun de la ville. Une gare routière est présente à 50 m de la gare, sur le même trottoir[5].

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

C'est une gare Fret SNCF ouverte au service des marchandises par trains massifs et par wagons isolés pour des clients ayant un arrangement commercial. Elle dispose d'un moyen de levage de 10 tonnes[6].

Les trains de marchandises, très présents sur la ligne, effectuent de nombreux arrêts sur les multiples voies des faisceaux de l'ancienne gare de triage. Ces marchandises, en provenance ou à destination de l'Italie peuvent attendre leur départ sur le faisceau, soit pour rejoindre la ligne, soit pour être acheminées dans le complexe de l'usine productrice d'aluminium Alcan (ex-Péchiney) située dans la continuité. La gare est aussi point d'arrêt des trains de ferroutage du système Modalohr.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Messiez, La Combe de Savoie autrefois. 3e édition, La Fontaine de Siloé, 2002 (ISBN 9782842061913), p. 38 lire (consulté le 26 juillet 2012).
  2. François et Maguy Palau, « 5.5 Le Rhône-Saint Jean de Maurienne, 11 juin 1860 », dans Le Rail en France, le second empire, tome 2, 1858 - 1863, édition F et M Palau, Paris, 2001 (ISBN 2-950-94212-1), p. 97
  3. Gabriel de Mortillet, Guide de l'étranger dans les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, J. Perrin, 1861, p. 146 lire (consulté le 26 juillet 2012).
  4. Daniel Dequier, La Maurienne d'autrefois, 2e édition, La Fontaine de Siloé, 2002, p. 23 lire (consulté le 26 juillet 2012).
  5. a, b et c Site SNCF TER Rhône-Alpes, Halte Gare de St-Jean-de-Maurienne lire (consulté le 26 juillet 2012).
  6. Site Fret SNCF, Saint-Jean de Maurienne-Arvan : code 742320 [fret.sncf.com/gare/act-detail/pays-FR/742320-gare.html lire] (consulté le 26 juillet 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Paris-Gare de Lyon Chambéry-Challes-les-Eaux TGV Modane Milan-Porta Garibaldi
Paris-Gare de Lyon Saint-Avre — La Chambre TGV Saint-Michel-Valloire Modane
Chambéry-Challes-les-Eaux ou Lyon-Part-Dieu Saint-Avre — La Chambre TER Rhône-Alpes Saint-Michel-Valloire Modane