Gare de Séville-Santa Justa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santa Justa.
Santa Justa
Image illustrative de l'article Gare de Séville-Santa Justa
La gare de Séville Santa Justa
Localisation
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Ville Séville
Quartier Las Huertas - La Calzada
Coordonnées géographiques 37° 23′ 30″ N 5° 58′ 33″ O / 37.391644, -5.975869 ()37° 23′ 30″ Nord 5° 58′ 33″ Ouest / 37.391644, -5.975869 ()  
Gestion et exploitation
Exploitant Renfe
Services Lignes de banlieue, lignes régionales, AVE
Caractéristiques
Ligne(s) AVE Madrid - Séville
Historique
Mise en service 1992

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Santa Justa

Géolocalisation sur la carte : Andalousie

(Voir situation sur carte : Andalousie)
Santa Justa

Géolocalisation sur la carte : Séville

(Voir situation sur carte : Séville)
Santa Justa

La gare de Santa Justa est la gare principale de la ville de Séville (Espagne).

Situation[modifier | modifier le code]

Elle se trouve au centre de la ville, au nord du centre historique, dans le district de San Pablo - Santa Justa, entre les quartiers de las Huertas, Huerta de Santa Teresa, la Calzada, San Roque et El Fontanal.

Accès[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

L'accès à l'autoroute circulaire SE-30 et à la A-4 en direction de Cordoue se fait directement par l'avenue de Kansas-City qui longe la gare. Plusieurs parkings sont à disposition des usagers.

Autobus[modifier | modifier le code]

Plusieurs lignes d'autobus permettent d'accéder à la gare, notamment les lignes circulaires C1 et C2.

Liaison avec l'aéroport de Séville[modifier | modifier le code]

Elle est asurée par un bus spécial (ligne EA) qui relie le Prado de San Sebastian et l'aéroport San Pablo, en passant par la gare de Santa Justa.

Métro[modifier | modifier le code]

À moyen terme, la gare de Santa Justa devrait être reliée par la ligne de métro 2b à l'aéroport d'un côté et au quartier de Triana de l'autre[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'idée de faciliter l'accès à l'Andalousie par un train à haute vitesse fit partie des priorités du gouvernement espagnol dès 1986, quand il décida de construire le Nouvel Accès Ferroviaire à l'Andalousie (Nuevo Acceso Ferroviario a Andalucía - NAFA) en utilisant des voies d'écartement international pour la circulation de trains à haute vitesse.

Projetée par les architectes Antonio Cruz Villalón et Antonio Ortiz García[2], elle fut construite entre 1987 et 1991 pour améliorer la liaison entre Séville et, par le biais de Madrid, le reste de l'Espagne, ceci notamment dans l'optique des importants mouvements de masse que devait occasionner l'Exposition universelle de 1992. Elle fut inaugurée le 2 mai 1991[3].

Elle doit son nom à Sainte Juste, protectrice de la Cathédrale de Séville et de la Giralda.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Elle possède 6 voies à écartement standard UIC de 1 495 mm pour le trafic des trains à haute vitesse AVE à destination de Madrid-Atocha et six autres voies à écartement espagnol de 1 668 mm pour les trafics local et régional.

Lignes[modifier | modifier le code]

Voies de la gare Santa Justa

Locales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cercanías Séville.

Moyenne distance[modifier | modifier le code]

Nationales[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Plan du futur métro de Séville sur urbanrail.net
  2. Raúl Rispa (dir.), César Alonso de los Rios (dir.) et María José Aguaza (dir.) (trad. Anne Guglielmetti, Christiane de Montclos, Christine Piot), Expo '92 Séville : Architecture et design, Gallimard/Electa et Sociedad Estatal para la Exposición Universal Sevilla 92 SA,‎ novembre 1992, 368 p. (ISBN 2-07-015004-6), p. 35
  3. Raúl Rispa (dir.), César Alonso de los Rios (dir.) et María José Aguaza (dir.) (trad. Anne Guglielmetti, Christiane de Montclos, Christine Piot), Expo '92 Séville : Architecture et design, Gallimard/Electa et Sociedad Estatal para la Exposición Universal Sevilla 92 SA,‎ novembre 1992, 368 p. (ISBN 2-07-015004-6), p. 23

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]