Gare de Nice-Saint-Augustin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nice-Saint-Augustin
Image illustrative de l'article Gare de Nice-Saint-Augustin
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Ville Nice
Quartier Saint-Augustin
Adresse Avenue Edouard Grinda
06200 Nice
Coordonnées géographiques 43° 40′ 15″ N 7° 12′ 59″ E / 43.67076, 7.21641843° 40′ 15″ Nord 7° 12′ 59″ Est / 43.67076, 7.216418  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TER PACA
Caractéristiques
Ligne(s) Marseille-Saint-Charles - Vintimille
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 1,7 million de voyageurs (1999)
Altitude 11 m
Historique
Mise en service 1864
Correspondances
Bus Voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Nice-Saint-Augustin

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Nice-Saint-Augustin

Géolocalisation sur la carte : Nice

(Voir situation sur carte : Nice)
Nice-Saint-Augustin

La gare de Nice-Saint-Augustin est une gare ferroviaire française de la ligne de Marseille-Saint-Charles à Vintimille (frontière), située sur le territoire de la commune de Nice, dans le département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Proche de l'aéroport de Nice (10 minutes à pied), elle est à 5 minutes de la gare de Nice-Ville en Transport express régional.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains TER Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 11 m d'altitude, la gare de Nice-Saint-Augustin est située au point kilométrique (PK) 218,746 de la ligne de Marseille-Saint-Charles à Vintimille (frontière), entre les gares de Saint-Laurent-du-Var et de Nice-Ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle figure dans la nomenclature 1911 des gares, stations et haltes, de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, c'est une gare nommée Le Var[1]. Elle porte le no 28 de la section de Paris à Marseille et à Vintimille[2]. On peut y expédier et recevoir des « dépêches privées »[3]. Elle dispose du service complet de la grande vitesse (GV), « à l'exclusion des voitures, chevaux et bestiaux »[4], il n'y a pas de service de la petite vitesse (PV).

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[5] SNCF, elle dispose d’un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d’automates pour l’achat de titres de transport.

Desserte[modifier | modifier le code]

Nice-Saint-Augustin est desservie[5] par des trains TER PACA qui effectuent des liaisons entre les gares des Arcs - Draguignan et de Vintimille.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les bus urbain des lignes d’azur 9, 10 et 23.

Projet[modifier | modifier le code]

Elle devrait être bientôt un pôle multimodal, d’après un projet de RFF, afin de créer un pôle d’échanges train-tram-avion-bus, situé à l’ouest de Nice. En effet, ce pôle regroupe près de 300 000 logements et emplois (avec la Plaine du Var), soit presque autant que le pôle de Nice-centre. Ceci permettrait une meilleure desserte de la Plaine du Var. De plus, il serait directement en relation avec l’aéroport de Nice-Côte d'Azur tout proche, premier aéroport de province de par sa fréquentation.

Ainsi, à l’horizon 2020, il est prévu de faire de la gare de Nice-Saint-Augustin une gare TGV[6], sur le site actuel du Marché d’Intérêt National, destiné à déménager vers Saint-Isidore. Cette gare serait en correspondance avec de nombreuses lignes urbaines et suburbaines niçoises, telle la 2e ligne du tramway de Nice en projet (Le Port ↔ Cagnes-sur-Mer) voire la ligne 3 (Lingostière ↔ Gare TGV). Il est également prévu que les TER s’arrêtent à cette gare, permettant le transfert des voyageurs du TGV vers les gares du littoral de Nice-ville, Saint-Laurent du Var, Cagnes-sur-Mer, Antibes… Les TGV devraient cependant conserver leur terminus à la gare de Nice-Ville. Elle s’inscrit dans le projet de LGV Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui mettrait Nice à environ h de Marseille et moins de h de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site gallica.bnf.fr, Nomenclature des gares, stations et haltes du Chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, 1911, Nomenclature des gares, stations et haltes, par ordre alphabétique p. 26 intégral (consulté le 17 août 2011)
  2. Nomenclature gares PLM, 1911, Nomenclature par ordre Topographique p. 84 intégral (consulté le 17 août 2011)
  3. Nomenclature gares PLM, 1911, Nota : gares marquées du signe + p. 5 intégral (consulté le 17 août 2011)
  4. Nomenclature gares PLM, 1911, Explication des renvois grande vitesse : 6 p. 50 intégral (consulté le 15 août 2011)
  5. a et b Site SNCF Ter Provence-Alpes-Côte d'Azur, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare de Nice-Saint-Augustin lire (consulté le 7 juillet 2011).
  6. « AGENCE DE DEPLACEMENTS ET D'AMENAGEMENT DES ALPES-MARITIMES », sur http://www.adaam06.fr/,‎ juin 2005 (consulté le 24 juillet 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Les Arcs - Draguignan Cagnes-sur-Mer TER PACA Nice-Ville Vintimille
Grasse Saint-Laurent-du-Var TER PACA Nice-Ville Vintimille