Gare de Morlaix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Morlaix
Image illustrative de l'article Gare de Morlaix
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Ville Morlaix
Adresse place de la Gare
29600 Morlaix
Coordonnées géographiques 48° 34′ 40″ N 3° 49′ 58″ O / 48.577913, -3.83265 ()48° 34′ 40″ Nord 3° 49′ 58″ Ouest / 48.577913, -3.83265 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV Atlantique
TER Bretagne
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Montparnasse à Brest
Morlaix à Roscoff
Voies 3
Quais 2
Transit annuel 512 000[1] (en 2011)
Altitude 61 m
Historique
Mise en service 19 avril 1865

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Morlaix

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Morlaix

Géolocalisation sur la carte : Morlaix

(Voir situation sur carte : Morlaix)
Morlaix

La gare de Morlaix est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Montparnasse à Brest, située à la sortie du viaduc de Morlaix en surplomb du centre ville de Morlaix, dans le département du Finistère, en région Bretagne.

La station est mise en service en 1865 par la compagnie des chemins de fer de l'Ouest. C'est aujourd'hui une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des rames du TGV Atlantique et les trains régionaux du réseau TER Bretagne.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Les voies vues en direction du viaduc.

Établie à 61 mètres d'altitude, la gare de Morlaix est située au point kilométrique (PK) 562,761 de la ligne de Paris-Montparnasse à Brest, entre les gares de Plouigneau et Pleyber-Christ. Gare de bifurcation, elle est aussi la gare origine de la ligne ligne de Morlaix à Roscoff. La première gare ouverte dans cette direction est la gare de Saint-Pol-de-Léon, précédée par les gares aujourd'hui fermées de Taulé, Taulé - Henvic, Henvic - Carantec, Plouénan, et de l'Hippodrome de Saint-pol-de-léon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Morlaix, seizième station depuis Rennes, est édifiée[2] sur 7 hectares, à la sortie d'un important viaduc ferroviaire, sur la rive gauche de la rivière de Morlaix. Elle dessert principalement la ville de Morlaix, chef-lieu d'arrondissement de 14 008 habitants, et son port. La compagnie des chemins de fer de l'Ouest la met en service, sur sa ligne de Paris à Brest, lors de l'ouverture du tronçon à voie unique de Guingamp à Brest le 19 avril 1865[3].

Le 10 juin 1883[4] a lieu la mise en service des 26 km de la voie ferrée d'intérêt local de l'embranchement de Morlaix à Roscoff, inscrit sous le numéro 74 dans le plan Freycinet de 1879.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[5] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs avec guichets ouverts tous les jours.

Desserte[modifier | modifier le code]

Le bâtiment voyageurs vus des quais avec notamment la marquise
Le bâtiment voyageurs vus des quais, avec notamment la marquise du 1er quai.

Le TGV Atlantique de la ligne Paris-Montparnasse - Rennes - Brest dessert la gare à raison de sept aller-retour quotidiens. Il relie généralement Paris en h 45. Morlaix est également desservie[6] par des trains TER Bretagne qui circulent sur la ligne 1 (Rennes - Saint-Brieuc - Brest), la ligne 21 (Saint-Brieuc - Morlaix - Brest), la ligne 22 (Morlaix - Landerneau - Brest) et la ligne 23 (Morlaix - Roscoff).

Projet[modifier | modifier le code]

À l'horizon 2013 d'importants travaux sont programmés pour devancer l'augmentation de la fréquentation de la gare prévue lors de l'arrivée de la grande vitesse avec un temps de trajet Paris - Morlaix estimé à h 30. Des désaccords subsistent entre Morlaix-communauté et la ville ; néanmoins, en janvier 2011, le « comité de pilotage du pôle gare » a mis le projet sur la rampe de lancement. L'évolution concernera notamment la création d'un parking de 300 places au nord et d'une passerelle avec ascenseurs pour la traversée des voies et l'accès aux quais[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Trafic voyageurs des principales gares bretonnes, pour 2011, p. 11
  2. Pol Potier de Courcy, De Rennes à Brest et à Saint-Malo: itinéraire historique et descriptif, p. 220
  3. Site CRDP académie de Rennes, Dossiers thématiques : le document de Alain Cornu 1985 lire en ligne (consulté le 6 avril 2011).
  4. Annales des ponts et chaussées: Mémoires et documents relatif à l'art des constructions et au service de l'ingénieur, Numéro 62, Partie 1, Volume 1, A. Dumas, 1892 extrait en ligne (consulté le 17 avril 2011).
  5. Site SNCF Gares en mouvement, Morlaix lire en ligne (consulté le 4 septembre 2010).
  6. Site SNCF TER Bretagne, Informations pratiques sur les gares : Gare de Morlaix lire en ligne (consulté le 4 septembre 2010).
  7. Ouest-France, Morlaix ville : Pôle gare. Une avancée décisive, article du 12 janvier 2011 lire en ligne (consulté le 23 avril 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Brest Brest
ou Landerneau
TGV Plouaret-Trégor
ou Guingamp
Paris-Montparnasse
Brest Landerneau
ou Landivisiau
TER Bretagne Plouaret-Trégor
ou Guingamp
Rennes
Brest Brest TER Bretagne Plouaret-Trégor
ou Plouigneau
Saint-Brieuc
Brest Landivisiau
ou Pleyber-Christ
TER Bretagne Terminus Terminus
Roscoff Saint-Pol-de-Léon TER Bretagne Terminus Terminus