Gare de Mantes-Station

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mantes-Station
Image illustrative de l'article Gare de Mantes-Station
Entrée de la gare
sur le boulevard Calmette à Mantes-la-Jolie.
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Commune Mantes-la-Jolie
Mantes-la-Ville
Quartier Centre-ville
Adresse Boulevard Calmette
(Mantes-la-Jolie)
Rue des deux Gares
(Mantes-la-Ville)
Coordonnées géographiques 48° 59′ 01″ N 1° 42′ 55″ E / 48.983591, 1.7153248° 59′ 01″ Nord 1° 42′ 55″ Est / 48.983591, 1.71532  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF - SNCF
Exploitant SNCF
Services TransilienLigne J du Transilien
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Saint-Lazare - Le Havre

Paris-Saint-Lazare à Mantes-Station par Conflans-Sainte-Honorine

Voies 5
Quais 2 centraux + 1 latéral
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 33 m
Historique
Ouverture 9 mai 1843
Correspondances
Bus Voir Correspondances

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Mantes-Station

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Mantes-Station

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

(Voir situation sur carte : Yvelines)
Mantes-Station

La gare de Mantes-Station est une gare ferroviaire française de la ligne reliant Paris-Saint-Lazare au Havre, située à la limite des communes de Mantes-la-Jolie et Mantes-la-Ville (département des Yvelines).

C'est une gare SNCF desservie par les trains du réseau Transilien Paris Saint-Lazare (ligne J). Elle se situe à 56,108 km de la gare de Paris-Saint-Lazare, via Poissy et à 56,552 km via Conflans-Sainte-Honorine.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Elle est située au point kilométrique (PK) 56,108 de la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre à 33 m d'altitude. Gare de bifurcation, elle est à l'origine des lignes reliant Mantes-la-Jolie à Paris via Poissy par la rive gauche de la Seine et via Conflans-Sainte-Honorine par la rive droite.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est mise en service le 9 mai 1843 avec l'ouverture de la voie entre la gare de Colombes-Embranchement et la gare de Rouen.

La gare était desservie par les trains de la ligne Transilien N parcourant la branche Paris-Montparnasse - Mantes-la-Jolie mais le cadencement de cette ligne, le 14 décembre 2008, a entraîné la suppression de l'arrêt de ces trains à Mantes-Station (seulement 130 voyageurs utilisaient la ligne N à partir de cette gare, soit 5 % de tous les voyageurs réunis[1]).

Depuis 2010, sur les terrains de l'ancien hôpital de Mantes-la-Jolie situés face à la gare, débute la construction de plusieurs immeubles de logements, de bureaux, de commerces et d'une crèche, qui viennent s'ajouter à l’École nationale de musique de Mantes-en-Yvelines également implantée à proximité de la gare depuis 2006. Cette opération, réalisée dans le cadre de la ZAC Mantes-Université, signe le renouveau du quartier.

En 2012, 1 330 voyageurs ont pris le train dans cette gare chaque jour ouvré de la semaine[2].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

En 2009, le bâtiment de la gare a été rénové et des dispositifs de contrôle des billets ont été installés de part et d'autre de la passerelle permettant d'accéder aux quais.

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les trains de la ligne J du Transilien à raison de deux trains par heure durant les heures creuses[3] ; les liaisons sont assurées par des rames inox de banlieue (RIB) tractées ou poussées en réversibilité par des locomotives BB 17000 ou encore par des voitures de banlieue à deux niveaux (VB 2N) tractées ou poussées par des locomotives BB 27300.

Projets[modifier | modifier le code]

RER E[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ligne E du RER d'Île-de-France.

En juillet 2009, l'État français confirme que la ligne E du RER sera prolongée jusqu'à la gare de Mantes-la-Jolie à l'horizon 2017, dans le cadre du projet du Grand Paris et de l'amélioration du réseau de transport francilien. Un tunnel sera construit entre l'actuel terminus Haussmann Saint-Lazare et La Défense. Le futur prolongement de ligne E du RER sera ensuite en surface de Nanterre à Mantes-la-Jolie, en reprenant les infrastructures ferroviaires existantes de la ligne J du Transilien. Le débat public de ce projet se tiendra du 1er octobre 2010 au 17 décembre 2010[4]. Selon les documents publiés à l'occasion du débat public, cette ligne devrait offrir aux Mantais 6 trains par heure en direction de Paris, soit un train toutes les 10 minutes. La Défense serait accessible en 38 minutes avec un train semi-direct et en 50 minutes avec un train omnibus.

Correspondances routières[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.stif.org/IMG/pdf/Dossier_de_presse_-_Cadencement_lignes-2.pdf
  2. [PDF]« Délibération n° 2012/301, séance du 10 octobre 2012 », sur le site du STIF (consulté le 25 août 2013) : « Déploiement de nouveaux afficheurs Infogare TFT/TLED lignes L&J, Volet information voyageurs : Identifiant PQI 181 », p. 15. Le STIF définit le nombre de montants pour une gare comme le nombre de voyageurs y prenant le train les jours ouvrés et hors période de vacances scolaires.
  3. Fiche horaires Paris-Saint-Lazare – Mantes-la-Jolie via Conflans-Sainte-Honorine du 3 février au 13 juillet 2013 du lundi au vendredi.
  4. Site Internet officiel du débat public sur le prolongement du RER E

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Mantes-la-Jolie Mantes-la-Jolie Transilien Ligne J du Transilien Limay Paris-Saint-Lazare
(par Conflans-Sainte-Honorine)
Mantes-la-Jolie Mantes-la-Jolie Transilien Ligne J du Transilien Épône - Mézières Paris-Saint-Lazare
(par Poissy)