Gare de Ménil-Hubert - Pont d'Ouilly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ménil-Hubert - Pont d'Ouilly
Image illustrative de l'article Gare de Ménil-Hubert - Pont d'Ouilly
La gare de Pont d’Ouilly vers 1900
Localisation
Pays France
Commune Ménil-Hubert-sur-Orne
Coordonnées géographiques 48° 52′ 08″ N 0° 24′ 41″ O / 48.8690234, -0.411359748° 52′ 08″ Nord 0° 24′ 41″ Ouest / 48.8690234, -0.4113597  
Gestion et exploitation
Exploitant Ligne déclassée
Caractéristiques
Ligne(s) Falaise - Berjou
Altitude 54 m
Historique
Mise en service 1874
Fermeture 1938 voyageurs
1969 marchandises

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ménil-Hubert - Pont d'Ouilly

Géolocalisation sur la carte : Orne

(Voir situation sur carte : Orne)
Ménil-Hubert - Pont d'Ouilly

La gare de Ménil-Hubert - Pont d'Ouilly était une gare ferroviaire française de la ligne de Falaise à Berjou, située sur le territoire de la commune de Ménil-Hubert-sur-Orne dans le département de l'Orne en région Basse-Normandie. La gare desservait également Pont-d'Ouilly dans le Calvados.

Elle est mise en service en 1874 par la Compagnie des chemins de fer normands et fermée à tout trafic 1969.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 54 mètres d'altitude, la gare de Ménil-Hubert - Pont d'Ouilly était située au point kilométrique (PK) 23,7 de la ligne de Falaise à Berjou, entre les gares de Mesnil-Villement-Pont-des-Vers et de Berjou, dont elle était séparée par la halte de Cahan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 6 mars 1874, l'ingénieur chargé du contrôle parcourt pour la première fois la totalité de la « ligne de Falaise à Berjou-Pont-d'Ouilly » à bord d'une locomotive. Il constate que les bâtiments et installations prévus dans les stations ont été réalisés par la Compagnie des chemins de fer normands, seul la halle à marchandise de « Pont-d'Ouilly » n'est pas encore construite bien que le bois soit à pied d'œuvre[1].

La Compagnie à nommée la station « Ménil-Hubert - Pont d'Ouilly » bien qu'elle soit située sur la commune de Ménil-Hubert. Les premiers trains de voyageurs circulent le 15 avril 1874. Il y a trois dessertes de la gare de « Mesnil-Villement-Pont-des-Vers » : de Falaise à Berjou, à h 19, 11 h 40 et h 2, et trois de Berjou à Falaise. Les voyageurs ont le choix entre trois classes différentes[2].

Le premier mars 1938, c'est la fin de la desserte voyageurs de la gare, du fait de la fermeture de la ligne à ce service ferroviaire[3]. Néanmoins Le tronçon de Ménil-Hubert - Pont-d’Ouilly à Berjou fut utilisé quant à lui jusqu’au 3 novembre 1969.

La gare de Ménil-Hubert - Pont-d’Ouilly dispose d’une halle à marchandise du XIXe siècle, entretenue.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Conseil Général du Calvados, « Ligne de Falaise à Berjou-Pont-d'Ouilly », dans Rapports et délibérations, 1874/04, pp. 89-90 lire (consulté le 5 août 2012).
  2. Jean-Claude Verrier, « Ligne de Falaise à Berjou », dans Histoire de Pont-d'Ouilly: d'une rive à l'autre, OREP, 2003 (ISBN 9782912925428), pp. 260 et 262 extrait (consulté le 5 août 2012).
  3. Michel Boivin, « Lignes fermées au service ferroviaire de voyageurs depuis 1932 », dans Atlas historique et statistique de la Normandie occidentale à l'époque contemporaine, Volume 3, Centre de recherche d'histoire quantitative, 1994 (ISBN 9782912468109), p. 95 extrait (consulté le 5 août 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]