Gare de Léningrad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gare de Leningrad)
Aller à : navigation, rechercher
Gare de Léningrad
Image illustrative de l'article Gare de Léningrad
La gare de Léningrad, vue depuis la place Komsomolskaïa
Localisation
Pays Russie
Ville Moscou
Adresse place Komsomolskaïa
Coordonnées géographiques 55° 46′ 35″ N 37° 39′ 18″ E / 55.776389, 37.655 ()55° 46′ 35″ Nord 37° 39′ 18″ Est / 55.776389, 37.655 ()  
Historique
Architecte Constantin Thon

Géolocalisation sur la carte : Moscou (3e périphérique)

(Voir situation sur carte : Moscou (3e périphérique))
Gare de Léningrad

Géolocalisation sur la carte : Moscou

(Voir situation sur carte : Moscou)
Gare de Léningrad

La gare de Léningrad (en russe : Ленингра́дский вокза́л, Leningradski vokzal), est la plus ancienne[1] des neuf gares principales de Moscou. Elle se trouve sur la place Komsomolskaïa, dite place des Trois-Gares, du fait de sa proximité avec la gare de Iaroslavl et la gare de Kazan.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare est construite entre 1844 et 1851 par l'architecte Constantin Thon (également architecte du Kremlin et de la basilique Saint-Sauveur) en tant que terminus du chemin de fer de Moscou - Saint Pétersbourg, un projet voulu par le tsar Nicolas Ier. À la mort de ce dernier 5 ans plus tard, elle prit le nom de Nikolaïevski vokzal, gare de Nicolas, en son honneur. Ce n'est qu'en 1924 que le gouvernement bolchevique la renomma Oktiabrski vokzal, gare d'Octobre, afin de commémorer la Révolution. Son nom actuel lui est donné un an plus tard, et fait référence au nom soviétique de l'actuelle Saint-Pétersbourg.

L'œuvre de Thon est une copie quasi-conforme de la gare de Moscou, terminus pétersbourgeois de la ligne à laquelle elle fait écho, construite dans un style classique et italianisant.

La gare possède des salons aménagés pour la famille impériale, actuellement en rénovation ; dans l'un deux demeure un portrait en bronze de Nicolas Ier. Jusqu'à récemment, un buste de Lénine ornait le hall historique ; il a depuis été enlevé. Une chapelle est en construction à l'entrée de la gare, ainsi que 5000 mètres carrés supplémentaires et climatisés de salles d'attente et de guichets, devant le succès grandissant des lignes ferroviaires russes, au détriment de l'avion[1].

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare dessert les villes situées au nord-ouest de la Russie, et en particulier Saint-Pétersbourg, ainsi que Tver, Petrozavodsk et Murmansk. Services internationaux desservent Helsinki en Finlande et Tallinn en Estonie.

La gare est desservie par la station de métro Komsomolskaïa ligne 1 Sokolnitcheskaïa.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pierre Avril, « Leningrad, l'embarquement pour l'histoire », in Le Figaro, mardi 16 juillet 2013, p. 17.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Les deux autres gares situées sur la place des Trois-Gares, ou la place Komsomolskaïa, sont :

Liens externes[modifier | modifier le code]