Gare de La Seyne - Six-Fours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Seyne - Six-Fours
Image illustrative de l'article Gare de La Seyne - Six-Fours
Localisation
Pays France
Commune La Seyne
Adresse Route de la Gare
83500 La Seyne
Coordonnées géographiques 43° 07′ 01″ N 5° 52′ 37″ E / 43.117031, 5.87692343° 07′ 01″ Nord 5° 52′ 37″ Est / 43.117031, 5.876923  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Provence-Alpes-Côte d'Azur
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Marseille-St-Charles à Vintimille (frontière)
Voies 3 + voies de service
Quais 2
Altitude 18 m
Historique
Mise en service 3 mai 1859
Correspondances
Bus voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
La Seyne - Six-Fours

La gare de La Seyne - Six-Fours (anciennement gare de La Seyne - Tamaris-sur-Mer) est une gare ferroviaire française de la Ligne de Marseille-Saint-Charles à Vintimille (frontière), située sur le territoire de la commune de La Seyne-sur-Mer, à proximité de Toulon et de Six-Fours-les-Plages, dans le département du Var en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Elle est mise en service en 1859 par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM). C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains express régionaux TER Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 18 m d'altitude, la gare de La Seyne - Six-Fours est située au point kilométrique (PK) 61,820 de la ligne de Marseille-Saint-Charles à Vintimille (frontière), entre les gares d'Ollioules - Sanary et de Toulon.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) met en service, le 3 mai 1859[1], la station de La Seyne lors de l'ouverture de la section d'Aubagne à Toulon de sa ligne de Marseille à Vintimille. Le 1er juin 1860[1] l'embranchement, de 3,7 km, desservant l'arsenal de Toulon à partir de la gare est livré à l'Administration maritime.

Le nom de la gare va, dès 1888, être au centre des conversations. Le choix est fait en 1908 : la gare de La Seyne devient la gare de La Seyne-Tamaris[2]. Un embranchement particulier est créé en 1911[2] pour la desserte des chantiers de la société des Forges et Chantiers de la Méditerranée (FCM).

Le quartier de la gare va prendre de l'importance lorsque la compagnie crée un triage en 1921[2]. Pour loger ses employés et leurs familles, elle construit des logements à l'emplacement de ce qui deviendra la cité Pierre Sémard où ne logeront que des cheminots jusqu'en 1975[2].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[3] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport et d'afficheurs légers numériques sur chaque quai pour les prochains départs et informations conjoncturelles (travaux, perturbations…).

Desserte[modifier | modifier le code]

La Seyne - Six-Fours est desservie[3] par les trains TER Provence-Alpes-Côte d'Azur (lignes de Marseille à Toulon et de Marseille à Hyères en passant par Toulon).

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules est disponible. Elle est desservie par les bus urbains du Réseau Mistral (lignes 8, 70, 72, 82).

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

Cette gare est ouverte au service du fret[4] (train massif, desserte portuaire et wagons isolés pour certains clients).

Projets et travaux[modifier | modifier le code]

En 2008, le projet d'une réhabilitation de la gare en pôle multimodal prenait forme avec l'approbation par les principaux intervenants du projet présenté[5]. En 2010, les travaux sont en cours pour l'aménagement des parkings et du parvis[6] ; ils doivent se poursuivre avec la rénovation du bâtiment voyageurs et se terminer par le réaménagement des accès aux quais dans la deuxième partie de l'année 2011[7]. Ces travaux sont aujourd'hui terminés mais prévoient encore une extension possible pour cette gare qui pourrait être la gare Toulon Ouest de la future LGV PACA. Elle constituera également (et c'est sûr) le terminus du TCSP de TPM.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b François Palau, Maguy Palau, Le rail en France: 1858-1863, F. et M. Palau, 2001, p. 65
  2. a, b, c et d Site histpat-laseyne.net, Association pour l'histoire et le patrimoine Seynois : la mémoire du quartier de la gare lire (consulté le 18 juillet 2011).
  3. a et b Site SNCF Ter Provence-Alpes-Côte d'Azur, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare de La Seyne - Six-Fours lire (consulté le 12 juillet 2011).
  4. Site Fret SNCF : la gare de la Seyne - Six-Fours.
  5. Site varmatin.com, La Seyne-sur-Mer Le projet de gare multi modal est sur les bons rails, article du 21 mars 2008 lire (consulté le 18 juillet 2011).
  6. Site varmatin.com, Les travaux vont bon train à la gare SNCF de La Seyne, article du 11 décembre 2010 lire (consulté le 18 juillet 2011).
  7. Site ter-sncf.com, Infos travaux : Rénovation en gare de La Seyne-Six Fours lire (consulté le 18 juillet 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Marseille Saint-Charles Ollioules - Sanary TER PACA Toulon Hyères
ou Les Arcs - Draguignan