Gare de Garges - Sarcelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Gare de Sarcelles - Saint-Brice.
Garges - Sarcelles
Image illustrative de l'article Gare de Garges - Sarcelles
Intermodalité : Terminus du T5 devant la façade de la gare.
Localisation
Pays France
Ville Garges-lès-Gonesse
Sarcelles
Adresse Boulevard Maurice Thorez
95140 Garges-lès-Gonesse
Coordonnées géographiques 48° 58′ 36″ N 2° 23′ 26″ E / 48.976732, 2.39057248° 58′ 36″ Nord 2° 23′ 26″ Est / 48.976732, 2.390572  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services (RER)(D)
Caractéristiques
Ligne(s) Ligne Paris-Nord - Lille
Voies 4 à quai + 1 centrale sans quai
Quais 1 quai latéral + 2 quais centraux
Zone 4 (tarification Île-de-France)
Historique
Mise en service 1959
Correspondances
Tramway (T)(5)
Bus et Noctilien Voir Correspondances

La gare de Garges - Sarcelles est une gare ferroviaire française de la ligne Paris-Nord - Lille, située à la limite des territoires des communes de Garges-lès-Gonesse et Sarcelles (département du Val-d'Oise).

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains de la ligne D du RER.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare se trouve au point kilométrique (PK) 12,060 de la ligne de Paris-Nord à Lille. Gare de banlieue récente, elle n'a jamais disposé d'installations marchandises.

La gare[modifier | modifier le code]

À droite: voie 1, rame Z20500 à destination de Creil. À gauche: voie 2, rame Z20500 rénovée à destination de Paris Gare-du-Nord.

La gare est desservie par les trains de la ligne D du RER.

Le nombre de voyageurs quotidiens se situait entre 15 000 et 50 000 en 2003[1].

Comme d'autres gares situées à proximité d’un quartier difficile, elle connait un taux de délinquance assez élevé (agressions et vandalisme). Pour cette raison, un commissariat de secteur dans la gare de Garges - Sarcelles a été inauguré le 24 mai 2004 afin d'accroître la sécurité de proximité[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant plus d'un siècle, suite à l'ouverture de la ligne directe de Paris à Lille via Survilliers - Fosses, de nombreuses demandes d'ouverture d'un arrêt émanent des communes de Garges-lès-Gonesse et de Sarcelles auprès de la compagnie du Nord, sans succès. La gare est finalement ouverte le 11 janvier 1959, comme simple point d'arrêt sur la ligne Saint-Denis - Creil, afin de desservir le grand ensemble de la Dame Blanche ainsi que le lotissement plus ancien des Lochères[3].

La halte est agrandie en 1965, et reconstruite en 1988 pour faire face à la forte hausse de fréquentation[4]. Une cinquième voie est posée lors de la construction de la LGV Nord au début des années 1990 entre Pierrefitte et la nouvelle bifurcation de Gonesse.

Correspondances[modifier | modifier le code]

La ligne de tramway T5, mise en service le 29 juillet 2013, a son terminus sur le parvis de la gare.

Des lignes de transports en commun routiers ont un arrêt à proximité de la gare SNCF :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. STIF - Atlas des transports publics en Île-de-France
  2. [PDF] Rapport de la préfecture du Val-d'Oise
  3. « Sur la ligne de Paris à Chantilly, le nouveau P. A. de Garges », La Vie du Rail, no 699,‎ 31 mai 1959, p. 12
  4. [PDF] Magazine de la communauté d'agglomération Val de France - Une petite histoire des transports en Val de France, n° 24, avril 2012, pp. 12-13

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Creil D3
Orry-la-Ville - Coye D1
Villiers-le-Bel - Gonesse (RER) (D) Pierrefitte - Stains Corbeil-Essonnes D6
(par Ris-Orangis)
Goussainville D7 Villiers-le-Bel - Gonesse (RER) (D) Pierrefitte - Stains Melun D2
(par Combs-la-Ville)
Villiers-le-Bel - Gonesse D5 Villiers-le-Bel - Gonesse (RER) (D) Pierrefitte - Stains Malesherbes D4
(par Évry - Courcouronnes)