Gare de Coutras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coutras
Image illustrative de l'article Gare de Coutras
Localisation
Pays France
Ville Coutras
Adresse Place du 8 mai
33230 Coutras
Coordonnées géographiques 45° 02′ 12″ N 0° 07′ 53″ O / 45.03665, -0.13137645° 02′ 12″ Nord 0° 07′ 53″ Ouest / 45.03665, -0.131376  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités
TER Aquitaine
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean
Coutras à Tulle
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3 (dont deux centraux)
Altitude 14 m
Historique
Mise en service 20 septembre 1852

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Coutras

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Coutras

Géolocalisation sur la carte : Gironde

(Voir situation sur carte : Gironde)
Coutras

La gare de Coutras est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean, située sur le territoire de la commune de Coutras, dans le département de la Gironde en région Aquitaine.

Elle est mise en service en 1852 par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO). C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), de la région Aquitaine, desservie par des trains Intercités et TER.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Cette gare de bifurcation, qui dépend de la région ferroviaire de Bordeaux, est située au point kilométrique (PK) 531,107 de la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean, entre les gares des Églisottes et de Saint-Denis-de-Pile. Elle se trouve à l'origine de la ligne de Coutras à Tulle et au terminus, au PK 25,6 de l'ancienne ligne de Cavignac à Coutras (déclassée). Son altitude est de 14 m.

Elle est équipée de trois quais (dont deux centraux) : le quai 1 dispose d'une longueur utile de 436 m pour la voie « V2 » ; le premier quai central (quai 2) accueille d'un côté la voie 3 et de l'autre la voie « V1 », chaque côté disposant d'une longueur utile de 420 m ; le deuxième quai central (quai 3) accueille d'un côté la voie 5 (longueur utile de 268 m) et de l'autre la voie 7 (longueur utile de 280 m)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La station de Coutras est mise en service le 20 septembre 1852[2] par la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO), lorsqu'elle ouvre la section de Bordeaux à Angoulème. Elle devient une gare de bifurcation, lors de la mise en service, le 20 juillet 1857, du chemin de fer de Coutras à Périgueux par la Compagnie du PO qui a repris cette ligne dont le principal des travaux a été effectué par la Compagnie du chemin de fer Grand-Central de France avant sa faillite[3].

La gare ayant pris de l'importance, en 1861 la Compagnie (PO) remplace les bâtiments provisoires en construisant un nouveau bâtiment voyageurs à la place de l'ancien bâtiment utilisé pour les marchandises et une nouvelle halle aux marchandises[4]. Le passage à niveau à l'entrée de la gare est supprimé, il est remplacé par un viaduc permettant le passage sous les rails[4].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[5] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert du lundi au samedi et fermé les dimanches et jours fériés. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport.

Desserte[modifier | modifier le code]

Annonce sonore de la desserte TER Bordeaux-Coutras

Coutras est desservie[5] par des trains Intercités qui circulent entre les gares de Bordeaux-Saint-Jean et Limoges/Ussel. Elle est également desservie par les trains TER Aquitaine qui effectuent des missions entre les gares de Bordeaux-Saint-Jean et Périgueux ou Angoulême.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site rff.fr, Document de référence du réseau : annexe 7.1 - liste des quais, 2012 p. 22/89 lire (consulté le 7 décembre 2011).
  2. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France : 1852-1857, Palau, 1998, p. 31 extrait (consulté le 7 décembre 2011).
  3. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France : 1852-1857, Palau, 1998, pp. 53 et 191 extrait (consulté le 7 décembre 2011).
  4. a et b « Chemins de fer : ligne de Paris à Bordeaux », dans Rapports et délibérations - Gironde, Conseil général, 1861, p. 22 intégral (consulté le 6 septembre 2011).
  5. a, b et c Site SNCF Ter Aquitaine, Informations pratiques sur les gares et arrêts : gare de Coutras lire (consulté le 3 décembre 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Bordeaux-Saint-Jean Libourne Intercités Montpon-Ménestérol
ou Mussidan
Périgueux
Bordeaux-Saint-Jean Libourne TER Aquitaine Saint-Médard-de-Guizières
ou Saint-Seurin-sur-l'Isle
ou Montpon-Ménestérol
Périgueux
Bordeaux-Saint-Jean Saint-Denis-de-Pile
ou Libourne
TER Aquitaine Terminus
ou Églisottes
Terminus
ou Angoulême
Terminus Terminus TER Aquitaine Églisottes Angoulême