Gare de Calais-Fréthun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Calais-Fréthun
Image illustrative de l'article Gare de Calais-Fréthun
Bâtiment de la gare.
Localisation
Pays France
Ville Fréthun
Adresse Gare TGV
62185 Fréthun
Coordonnées géographiques 50° 54′ 06″ N 1° 48′ 41″ E / 50.901546, 1.811498 ()50° 54′ 06″ Nord 1° 48′ 41″ Est / 50.901546, 1.811498 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF/SNCF
Exploitant SNCF
Services Eurostar, TGV, TER Nord-Pas-de-Calais
Caractéristiques
Ligne(s) Boulogne-Ville à Calais-Maritime
LGV Nord
Tunnel sous la Manche
Voies 4 à quai (dont 2 sur LGV) et 2 rapides
Quais 2 latéraux sur LGV, 1 central sur ligne classique et 2 latéraux de service sur LGV
Transit annuel 245 000[1](2002)
Altitude 28 m
Historique
Mise en service 26 septembre 1993

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Calais-Fréthun

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Calais-Fréthun

La gare de Calais-Fréthun est une gare ferroviaire française nouvelle de la LGV Nord, située sur le territoire de la commune de Fréthun, à 7 kilomètres de Calais (département du Pas-de-Calais), à proximité immédiate du terminal Eurotunnel de Coquelles.

Elle est desservie par des Eurostar vers Londres, Bruxelles ou Paris, par des TGV, des TER, mais aussi des TERGV vers Lille-Europe et Boulogne-Ville.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 28 mètres d'altitude, la gare Calais-Fréthun est située au point kilométrique (PK) 112,645 de la LGV Nord entre la gare de Lille-Europe et l'entrée du tunnel sous la Manche, et au PK 286,892 de la ligne de Boulogne-Ville à Calais-Maritime entre les gares de Pihen et des Fontinettes.

Configuration de la gare[modifier | modifier le code]

Elle comporte en fait trois gares :

TGV Sud-Est entrant en gare (partie TER).
TGV Sud-Est entrant en gare (partie TER).

Du fait de cette dénivellation, la circulation des voyageurs y est peu pratique, obligeant à prendre quelques escaliers entre le quai TER et le parking. Cependant, des ascenseurs sont disponibles pour contourner ces escaliers, notamment pour les personnes à mobilité réduite.

Des navettes bus SNCF et des TER assurent une correspondance avec la gare de Calais-Ville à l'arrivée et au départ des principaux trains.

Équipement[modifier | modifier le code]

Victime de son succès, notamment grâce au TERGV mettant Lille-Europe à 30 minutes (au lieu de h 30 en omnibus TER classique), son parking est régulièrement plein. Un second parking a été mis en service en août 2007, sur la partie arrière de la gare, en lieu et place du terrain vague devenu un parking sauvage pour les usagers réguliers de la gare.

Entrée dans le tunnel sous la Manche[modifier | modifier le code]

C'est au niveau de cette gare que l'annonce de l'entrée dans le tunnel sous la Manche est effectuée dans les trains Eurostar se rendant au Royaume-Uni.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Qu'a apporté le TGV au Calaisis ?, Nord Litoral, 27 mai 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Bruxelles-Midi
ou Paris-Nord (*)
Lille-Europe
ou Bruxelles-Midi
ou Paris-Nord
Eurostar Londres-Saint-Pancras
ou Ebbsfleet-Intern.
ou Ashford-Intern.
Londres-Saint-Pancras
Paris-Nord Lille-Europe TGV Calais-Ville Calais-Ville
Paris-Nord Lille-Europe TGV Boulogne-Ville Rang-du-Fliers - Verton
ou Boulogne-Ville
Lille-Europe Lille-Europe TERGV Calais Ville
ou Boulogne-Ville
Calais Ville
ou Boulogne-Ville
ou Rang-du-Fliers - Verton
Boulogne-Ville Pihen TER Nord-Pas-de-Calais Les Fontinettes Lille-Flandres
Amiens Pihen TER Nord-Pas-de-Calais /
Picardie
Les Fontinettes Calais-Ville

(*) La desserte Eurostar est uniquement internationale, c'est-à-dire que les voyageurs ne peuvent pas faire par Eurostar de trajet Paris - Lille, Lille - Calais, ou Londres - autres gares britanniques, même lorsque les arrêts intermédiaires des trains le permettent (sauf exceptions dans l'année).