Gare d'autocars de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gare d'autocars de Montréal
Image illustrative de l'article Gare d'autocars de Montréal
La structure est toujours inachevée
Localisation
Pays Canada
Ville Montréal
Arrondissement Ville-Marie
Adresse 1717, rue Berri
Coordonnées géographiques 45° 30′ 57″ N 73° 33′ 44″ O / 45.515895, -73.56225645° 30′ 57″ Nord 73° 33′ 44″ Ouest / 45.515895, -73.562256  
Historique
Ouverture 8 décembre 2011

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Gare d'autocars de Montréal

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Gare d'autocars de Montréal

La Gare d'autocars de Montréal est le terminus d'autocars de Montréal. Il s'agit du point de départ et d'arrivée des lignes d'autocars desservant différentes municipalités du Québec, du Canada et des États-Unis.

Elle est liée au métro de Montréal par la station Berri-UQAM et donc au Montréal souterrain.

Elle ne doit pas être confondue avec la gare Centrale, terminus ferroviaire qui dessert le réseau de Via Rail et deux lignes de trains de banlieue de l'AMT ainsi qu'avec le terminus Centre-ville, utilisé pour les réseaux d'autobus de la rive sud de Montréal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancienne gare d'autocars de Montréal, à l'angle du boulevard de Maisonneuve et de la rue Berri.

Ancienne gare[modifier | modifier le code]

La gare était auparavant connue sous le nom de Terminus Voyageur, du nom de la compagnie d'autobus dominante à l'époque, Voyageur Colonial Bus Lines. Par la suite, elle prit le nom de Station Centrale d'Autobus Montréal.

Îlot Voyageur[modifier | modifier le code]

On a voulu relocaliser la gare dans un nouveau bâtiment, plus au nord (au coin des rues Berri et Ontario), dans le cadre d'un projet dirigé par l'UQAM. Les travaux débutèrent en 2006; mais, devant le fiasco financier, le gouvernement du Québec a choisi d'interrompre la construction. L'UQAM prévoyait alors construire des résidences pour ses étudiants à cet emplacement[1],[2].

Néanmoins, la nouvelle gare ouvrit ses portes le 8 décembre 2011. Pour le reste de l'Îlot Voyageur, c'est une autre institution d'enseignement, l'Université de Montréal, qui prend le relais. Le 16 décembre 2011, la ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Michelle Courchesne, a annoncé la création du « Campus de santé publique Norman-Bethune » qui s'articulera autour de l'École de santé publique de l'Université de Montréal (ESPUM)[3]. Le lieu a été choisi en fonction de sa proximité avec le nouveau CHUM et son centre de recherche en construction[4].

Transporteurs[modifier | modifier le code]

Gare d'autocars de Montréal, 1717, rue Berri

Grand Montréal[modifier | modifier le code]

Québec[modifier | modifier le code]

Canada / États-Unis[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kathleen Lévesque, « Îlot Voyageur: la nouvelle gare d'autobus pourrait demeurer vide. L'arrêt du projet immobilier bloque la construction d'un lien direct essentiel avec le métro », Le Devoir,‎ 2008-01-30 (lire en ligne)
  2. (en) Malorie Beauchemin, « UQAM: Québec blâme l'ex-recteur Roch Denis », La Presse,‎ 2007-05-17 (lire en ligne)
  3. Radio-Canada : L'Îlot Voyageur devient un campus universitaire
  4. TVA Nouvelles : École de santé publique - Nouvelle vie pour l'Îlot Voyageur

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]