Gare d'Aix-en-Provence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la gare d'Aix-en-Provence ville. Pour la gare TGV, voir gare d'Aix-en-Provence TGV.
Aix-en-Provence
Image illustrative de l'article Gare d'Aix-en-Provence
Bâtiment voyageurs façade côté ville
Localisation
Pays France
Ville Aix-en-Provence
Adresse Place Victor-Hugo
13100 Aix-en-Provence
Coordonnées géographiques 43° 31′ 23″ N 5° 26′ 42″ E / 43.523168, 5.445115 ()43° 31′ 23″ Nord 5° 26′ 42″ Est / 43.523168, 5.445115 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Service TER PACA
Caractéristiques
Ligne(s) Lyon-Perrache à Marseille-St-Charles (via Grenoble)
Rognac à Aix-en-Provence
Voies 4 + voies de service
Quais 3
Transit annuel 400 000[1] (2005)
Altitude 177 m
Historique
Mise en service 1877
Correspondances
Aix en Bus ligne 6, mini2
Aix en Bus autres lignes à 5 min
Cartreize gare routière à 10 min
LER gare routière à 10 min
Schéma de ligne

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Aix-en-Provence

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Aix-en-Provence

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Aix-en-Provence

La gare d'Aix-en-Provence est une gare ferroviaire française, située sur le territoire de la commune d'Aix-en-Provence, sous-préfecture du département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA).

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Gare de bifurcation, elle est située au point kilométrique (PK) 408,274[2] de la ligne de Lyon-Perrache à Marseille-Saint-Charles (via Grenoble) et au PK 25,178[2] de la ligne de Rognac à Aix-en-Provence exploitée en trafic fret. Son altitude est de 177 m. La gare possède 4 quais: le quai 1 mesure 234 mètres, le quai 2 220 m, le quai A 220 m et le quai B 140 mètres[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1832 qu'est lancée l'idée d'une « route de fer allant du Havre à Marseille » , qui « servirait de base à une réédification de toutes les communications du royaume »[4]. Dès lors de nombreux projets sont avancés concernant la région provençale. En 1836 la municipalité d'Aix-en-Provence exprime son refus de voir une voie ferrée traverser son territoire. Finalement, la section de Marseille - Avignon est ouverte en 1847 via l'étang de Berre et Arles. Ni Aix ni Salon ne sont desservis.

En 1845 cependant, les habitants d'Aix, refusant de faire le détour par Marseille pour se rendre à Lyon ou Paris, obtiennent la construction d'un embranchement depuis l'étang de Berre vers Aix-en-Provence par la vallée de l'Arc, avec prolongement ultérieur vers le bassin minier de Gardanne et Fuveau[5]. La ligne de Rognac à Aix-en-Provence sera ouverte le 10 octobre 1856[6]. Ce sera la première ligne de chemin de fer desservant Aix[7]. La gare terminus d'Aix était établie à proximité immédiate du centre-ville, en cul-de-sac, adossée à la place dite de la Rotonde.

Un embranchement, partant en rebroussement de cette gare, fut établi d'Aix à Meyrargues quelques années plus tard[8]. La ligne directe Aix - Marseille ne sera construite qu'en 1877, comme section terminale de la ligne de Lyon à Marseille du PLM via Grenoble et la vallée de la Durance[9]. Cette ligne nécessita la construction d'une gare de transit, qui fut établie un peu plus au sud : c'est l'actuelle gare d'Aix-en-Provence (ville). L'ancienne gare terminus devint gare de marchandises. Un siècle plus tard, le trafic marchandises étant décidément restreint, la gare marchandises, ancienne première gare d'Aix, fut rasée et remplacée par une gare routière, devenu depuis un parking.

La gare avant les travaux de 2007

La ligne de Marseille à Aix a été neutralisée de janvier 2007 à décembre 2008 pour rénovation complète (doublement partiel de la voie, création de nouvelles gares, rénovation des anciennes)[10]. Pendant cette durée, seules les circulations reliant Marseille à Gap et Briançon, acheminées via Rognac, étaient assurées, maintenant en gare d'Aix un faible trafic voyageurs.

Depuis le 9 décembre 2008, Aix est redevenu la tête de ligne d'un trafic de type banlieue vers Marseille, à raison de deux trains par heure toute la journée, soit plus de 30 aller-retour quotidiens en semaine, auxquels s'ajoutent les liaisons vers Gap et Briançon (3 ou 4 aller-retour quotidiens).

Services des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

C'est une gare avec du personnel permanent. Le bâtiment voyageur dispose de guichets d'information et de vente des titres de transport, de distributeurs de billets régionaux et de bornes libre-service[11].

La gare actuelle côté voies. À quai, un ICter à destination de Briançon.

Desserte[modifier | modifier le code]

Aix-en-Provence est desservie[12] par des trains TER PACA de la ligne no 12 de Marseille à Aix-en-Provence et Pertuis, et de la ligne no 13 de Marseille - Manosque - Gap - Briançon.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Une station de taxis se trouve devant la gare. Deux lignes d'« Aix en Bus » passent devant la gare et y ont un arrêt. La plupart des autres lignes du réseau passent à moins de 5 minutes à pied, soit sur le boulevard du Roi René, soit sur l'avenue des Belges[13]. La gare routière d'où partent les lignes départementales (réseau Cartreize) ou régionales (LER PACA) se trouve à une dizaine de minutes à pied.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le développement des T.E.R. en Pays d’Aix, Communauté d’agglomération du Pays d’Aix, 5 avril 2005
  2. a et b Livre : Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en août 2011, ISBN 978-2-918758-44-0, volume 2, page 188.
  3. Site rff.fr, Document de référence du réseau : consulter l'horaire de service de l'année en cours ou la suivante, Chapitre 3, Annexe 7.1 - Liste des quais
  4. Robert Mencherini, Jean Dominichino, Cheminots en Provence, éd. La vie du rail, 2001 (ISBN 9782902808953), p. 26
  5. id., pp. 30-34
  6. Rognac - Aix sur le site trains.wikia.com
  7. cf. H.Lartilleux, Géographie des Chemins de fer français, éd. Chaix, 1956, carte page 3
  8. cf. H.Lartilleux, Géographie des Chemins de fer français, éd. Chaix, 1956, carte page 4
  9. Michel Schefer, La rénovation de la ligne Aix-Marseille, in revue Marseille, no 106, mars 2007, p. 59
  10. Septèmes : Aix et Marseille à 20 minutes en train, Site La Provence, 2008 (consulté le 24/10/2009).
  11. Site Ter Aix-Marseille (consulté le 23/10/2009).
  12. Site SNCF TER Provence-Alpes-Côte d'Azur, Informations pratiques sur les gares : Gare de Aix en Provence lire en ligne (consulté le 27 août 2010).
  13. Plan des lignes AixenBus en centre ville, au format pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Pertuis Meyrargues TER PACA Gardanne Marseille-Saint-Charles
terminus terminus TER PACA Gardanne Marseille-Saint-Charles
Briançon
ou Gap
Meyrargues TER PACA Gardanne Marseille-Saint-Charles