Gare d'Agen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Agen
Image illustrative de l'article Gare d'Agen
Le bâtiment voyageurs
Localisation
Pays France
Ville Agen
Adresse 1, place Rabelais
47000 Agen
Coordonnées géographiques 44° 12′ 30″ N 0° 37′ 15″ E / 44.208375, 0.620919 ()44° 12′ 30″ Nord 0° 37′ 15″ Est / 44.208375, 0.620919 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
Intercités
TER Aquitaine
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville
Niversac à Agen
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3
Transit annuel 1 300 000 (2009)
Altitude 48 m
Historique
Mise en service 1856
Correspondances
Bus Voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Agen

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Agen

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

(Voir situation sur carte : Lot-et-Garonne)
Agen

La gare d'Agen est une gare ferroviaire française de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville, située sur la commune d'Agen, dans le département de Lot-et-Garonne en région Aquitaine.

Elle est la deuxième gare de la région Aquitaine en nombre de voyageurs après celle de Bordeaux avec plus d' 1 300 000 voyageurs en 2009 dont 800 000 pour le seul trafic TGV[1].

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare de bifurcation d'Agen est située au point kilométrique (PK) 135,491[2] de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville entre les gares ouvertes de Port-Sainte-Marie et de Lamagistère et au PK 651,565 de la ligne de Niversac à Agen. Son altitude est de 48 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare au début du XXe siècle.

Le chemin de fer s'est installé à Agen dans les années 1850. La gare fut édifiée de 1854 à 1858.

Sa halle métallique a été conçue par le bureau d'études de Gustave Eiffel et construite entre 1864 et 1866.

Le premier train s'arrête à Agen en 1856 et marque le début des bouleversements urbains et économiques de la ville à la fin du XIXe siècle[3].

Cette gare était exploitée par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne. En 1934, la Compagnie du Midi et la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans ont fusionné leurs exploitations, sous le nom de PO-Midi. Enfin, en 1938, toutes les compagnies de chemin de fer ont été nationalisés et réunies pour devenir la SNCF. La gare d'Agen fait alors partie de ce vaste ensemble[4].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[5] SNCF elle dispose d'un bâtiment voyageurs avec guichet ouvert tous les jours, des automates pour l'achat des titres de transport TER sont installés. Elle dispose de trois quais: le quai 1 de 438 m, le quai 2 de 465 m, et le quai 3 de 430/352 m.

Desserte[modifier | modifier le code]

Agen est desservie par des trains grandes lignes TGV, et Intercités. C'est également une gare régionale desservie par les trains des réseaux TER Aquitaine et TER Midi-Pyrénées.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules sont aménagés[5]. Des correspondances sont possibles avec l'ensemble des lignes du réseau Tempo.

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

Cette gare est ouverte au service du fret, de code 586008[6]. Dans cette gare peut être effecctuée la manutention des grands conteneurs. Elle comporte par ailleurs des voies de service pour le service infrastructure SNCF.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. article Le Petit Bleu de Lot-et-Garonne du 20/11/2010 source RFF
  2. Livre : Nouvelle géographie ferroviaire de la France, par Gérard Blier, tome 2, planche no 51.
  3. « Visiter », Office de tourisme d'Agen (consulté le 10/11/2007)
  4. « Historique de la gare d'Agen », Site perso sur la gare d'Agen (consulté le 10/11/2007)
  5. a et b Site SNCF TER Aquitaine, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare d'Agen lire en ligne (consulté le 1er juin 2011)
  6. Site Fret SNCF : la gare d'Agen.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Toulouse-Matabiau Montauban-Ville-Bourbon TGV Bordeaux-Saint-Jean Paris-Montparnasse
Lyon-Part-Dieu Montauban-Ville-Bourbon TGV Bordeaux-Saint-Jean Bordeaux-Saint-Jean
Marseille-Saint-Charles Toulouse-Matabiau
ou Montauban-Ville-Bourbon
Intercités Bordeaux-Saint-Jean
ou Marmande
Bordeaux-Saint-Jean
Toulouse-Matabiau Montauban-Ville-Bourbon Intercités Marmande Nantes
Nice-Ville Montauban-Ville-Bourbon Intercités Marmande Hendaye/Irun
ou Bordeaux-Saint-Jean
Terminus Terminus TER Aquitaine Pont-du-Casse Périgueux
ou Niversac
Terminus Terminus TER Aquitaine Port-Sainte-Marie Bordeaux-Saint-Jean
Toulouse-Matabiau
ou Montauban-Ville-Bourbon
Lamagistère
ou Valence-d'Agen
TER Midi-Pyrénées Terminus Terminus