Gare d'Évry - Courcouronnes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Évry - Courcouronnes
Image illustrative de l'article Gare d'Évry - Courcouronnes
La façade de la gare côté rue.
Localisation
Pays France
Commune Évry
Quartier Agora
Adresse Place de la Gare
91000 Évry
Coordonnées géographiques 48° 37′ 33″ N 2° 25′ 43″ E / 48.625805, 2.42870248° 37′ 33″ Nord 2° 25′ 43″ Est / 48.625805, 2.428702  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services (RER)(D)
Caractéristiques
Ligne(s) Grigny - Corbeil-Essonnes
Voies Deux voies centrales
Quais Deux quais latéraux
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 82 m
Historique
Mise en service 6 décembre 1975
Ouverture 6 décembre 1975
24 septembre 1995 ((RER)(D))
Correspondances
Bus et Noctilien Voir Correspondances

La gare d'Évry - Courcouronnes est une gare ferroviaire française de la ligne de Grigny à Corbeil-Essonnes, située dans la commune d'Évry (département de l'Essonne).

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains de la ligne D du RER. Elle se situe à une distance de 30,9 km de Paris-Gare de Lyon.

La gare[modifier | modifier le code]

À gauche : voie 1 vers Corbeil ; à droite : voie 2 vers Juvisy/Paris

La gare, située au point kilométrique (PK) 7,008 de la ligne de Grigny à Corbeil-Essonnes, est desservie par les trains de la ligne D du RER. La gare est souterraine et comporte quatre points de sortie : sortie de nuit, sortie par le hall principal (où se trouvent les guichets Île-de-France, Grandes lignes et quelques commerces), sortie cours Blaise-Pascal ou sortie desserte Paul-Sabatier complètement à l'est.

Cette gare est assez fréquentée, située en centre-ville, non loin de la préfecture de l'Essonne, de la cathédrale d'Évry, de l'université d'Évry-Val d'Essonne, du centre commercial régional Évry 2 et de la mosquée d'Évry-Courcouronnes.

À l'occasion de l'inauguration du nouveau pôle intermodal d'Évry - Courcouronnes, l'annonce officielle du changement de nom de deux des trois gares de la ville d'Évry a été faite. La gare d'Évry-Courcouronnes s'appellera désormais Évry-Centre et la gare d'Évry s'appellera Évry-Val-de-Seine. Ce changement était attendu tant la confusion et les erreurs étaient nombreuses entre les deux gares qui ne sont pas sur le même tronçon de la ligne. Beaucoup de voyageurs sont descendus à la petite gare d'Évry-Val-de-Seine en pensant être à la gare d'Évry-Courcouronnes.

Le renommage de la gare s’effectue progressivement. Depuis le mois d'octobre 2009, des autocollants ont été posés sur les panneaux de quais pour remplacer le mot « Préfecture » par « Centre ». La gare s’appelle pour le moment « Evry-Courcouronnes Centre ». C’est ainsi d’ailleurs que cette gare est énoncée dans le Système d'information voyageurs embarqué. Son nom définitif sera Évry-Centre.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'architecte de la gare est Bernard Hamburger (d), fils de Jean Hamburger et Annette Haas et frère de Michel Berger[1],[2].

Le pôle intermodal[modifier | modifier le code]

Après plusieurs mois de travaux, de mai 2007 à décembre 2008, la rénovation de la gare est terminée et le nouveau pôle intermodal d'Évry - Courcouronnes est inauguré le 23 mars 2009 par Jacques Reiller préfet de l'Essonne, par Manuel Valls maire d'Évry et Stéphane Beaudet maire de Courcouronnes et par les représentants du Conseil général de l'Essonne, du STIF, de la SNCF et de RFF[3].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

La rénovation de la gare concerne principalement le bâtiment de la gare : extérieurs et intérieurs, ainsi que ses accès et les cheminements à l'intérieur du bâtiment. L'éclairage, la signalitique, les dispositifs d'informations tels que les écrans ont été modernisés[4].

La rénovation a été réalisée dans le cadre du Plan de déplacements urbains en Île-de-France. Les travaux ont été principalement réalisés sous les maîtrises d'ouvrage de :

La partie souterraine de la gare n'est pas concernée et devrait faire l'objet d'une rénovation qui n'est pas encore planifiée ni financée.

Des travaux de rénovation de la gare annexe sont en cours de réalisation et seront livrés en octobre 2009.

Le nouveau pôle intermodal comprend sur trois niveaux :

  • la gare SNCF desservie par 192 trains par jour, avec 8 trains par heure et par sens aux heures de pointe ;
  • deux gares routières desservies par 23 lignes de bus et de cars desservants 20 communes du département ;
  • un parking de 440 places (payant depuis le 1er juin 2009) ;
  • une station de taxis ;
  • une aire de dépose minute ;
  • des services liés aux transports.

Correspondances[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]

En 2017, cette gare devrait être desservie par la ligne 4 du T Zen. En 2018, elle devrait être le terminus sud-est du Tram Express Sud.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Odile Fillion, « Évry : la première gare en ville nouvelle » in Architecture intérieure n° 39, fév. 1976.- pp.68-71 : L’établissement public de la ville nouvelle d’Évry, étant maître d’ouvrage de l’opération, a confié à AREA (Bernard Hamburger, architecte) le programme d’architecture de la gare. À un ouvrage massif et cohérent, AREA a préféré un ouvrage composé d’interventions différentes. L’architecture intérieure ne rappelle en rien le parti de l’architecture extérieure.
  2. Bernard Hamburger, « La gare d'Évry : une structure imaginaire », Bibliothèque Kandinsky – Centre Pompidou.
  3. Communiqué de Presse de l'inauguration du nouveau pôle intermodal d'Évry - Courcouronnes, daté du 23 mars 2009.
  4. Dossier de Presse de l'inauguration du nouveau pôle intermodal d'Évry - Courcouronnes, daté du 23 mars 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Villiers-le-Bel - Gonesse D5 Orangis - Bois de l'Épine (RER) (D) Le-Bras-de-Fer Évry-Génopole Malesherbes D4
Juvisy Orangis - Bois de l'Épine (RER) (D) Le-Bras-de-Fer Évry-Génopole Melun D2
(par Corbeil-Essonnes)