Gare d'Étaples - Le Touquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Étaples - Le Touquet
Image illustrative de l'article Gare d'Étaples - Le Touquet
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Ville Étaples
Adresse Place de la Gare
62630 Étaples
Coordonnées géographiques 50° 31′ 02″ N 1° 38′ 33″ E / 50.517087, 1.64251450° 31′ 02″ Nord 1° 38′ 33″ Est / 50.517087, 1.642514  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités
TER Nord-Pas-de-Calais
Caractéristiques
Ligne(s) Longueau à Boulogne-Ville
Saint-Pol-sur-Ternoise à Étaples
Voies 4
Quais 3 (dont un central)
Altitude 10 m
Historique
Mise en service 21 novembre 1847
Ouverture 1875 (Nouveau BV)
Correspondances
Bus Voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Étaples - Le Touquet

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Étaples - Le Touquet

La gare d'Étaples - Le Touquet (dite aussi gare d'Étaples) est une gare ferroviaire française, des lignes de Longueau à Boulogne-Ville et de Saint-Pol-sur-Ternoise à Étaples, située sur le territoire de la commune d'Étaples, à proximité du Touquet-Paris-Plage dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais.

Mise en service en 1847 par la Compagnie du chemin de fer d'Amiens à Boulogne, elle devient une gare de la Compagnie des chemins de fer du Nord en 1851. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains grandes lignes (Intercités), TGV et TERGV, s'est également une gare régionale du réseau TER Nord-Pas-de-Calais desservie par des trains express régionaux.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 10 mètres d'altitude, la gare de bifurcation d'Étaples - Le Touquet est située au point kilométrique (PK) 226,287 de la ligne de Longueau à Boulogne-Ville, entre les gares ouvertes de Rang-du-Fliers - Verton (s'intercale la gare fermée de Saint-Josse) et de Dannes - Camiers[1].

Elle est également l'aboutissement, au PK 134,296, de la ligne de Saint-Pol-sur-Ternoise à Étaples après la gare ouverte de Montreuil-sur-Mer (s'intercale la gare fermée de Beutin).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1844, la Compagnie du chemin de fer d'Amiens à Boulogne devient concessionnaire d'une ligne d'Amiens à Boulogne. Elle met en service une première section d'Amiens à Abbeville au mois de mars 1847, avant d'ouvrir le 21 novembre 1847[2] le tronçon d'Abbeville à Neufchâtel passant par la toute nouvelle gare d'Étaples. La ligne est mise en service dans sa totalité le 17 avril 1848[2].

La ligne et la gare d'Étaples intègrent le patrimoine de la Compagnie des chemins de fer du Nord lorsqu'elle reprend par fusion la compagnie d'Amiens à Boulogne, le 9 juillet 1851[2].

En 1875, on construit une nouvelle gare qui sera commune aux deux lignes d'Amiens à Boulogne et d'Arras à Étaples[3]. La gare devient un nœud ferroviaire avec la mise en service le 1er octobre 1875[2] de l'embranchement d'Étaples à Montreuil par la Compagnie du Nord.

En 1900, la ligne du Tramway d'Étaples à Paris-Plage est mise en service le 15 juillet. Le terminus est situé en bordure du quai impaire dans la cour de la gare[4].

La gare au début des années 1900.

En 1908, on étend et on réorganise les voies de quai et de garage. Une salle d'attente pour les voyageurs est aménagée[5]. L'année suivante l'usine à gaz de la ville est raccordée aux voies de la gare[6].

En 1913, on pose du carrelage sur les quais et on procède à des améliorations diverses[7].

Le 12 mai 1922, le roi d'Angleterre George V arrive en gare dans son train spécial. Après avoir passé la nuit en gare il va en cortège, avec notamment le Maréchal Douglas Haig, visiter le cimetière militaire britannique d'Étaples. Il revient ensuite en gare et son train spécial part pour la gare de Wimereux[8].

En 1935, des travaux d'amélioration de la gare et de ses abords dépassent les coûts prévus et l'ingénieur en chef de l'exploitation de la Compagnie du Nord demande une participation supplémentaire au conseil général[9].

En mai-juin 1940 la ligne du Tramway d'Étaples à Paris-Plage est gravement endommagée lors de la Bataille de France le trafic est interrompu et ne reprendra pas, la ligne est officiellement fermée cette même année.

La gare est fermée au service Fret SNCF le 15 juillet 2008[10].

En 2009, Réseau ferré de France (RFF) entreprend des travaux de modernisation de la ligne et d'aménagement de la gare afin de permettre l'arrivée du TER-GV. Ils consistent notamment à électrifier et moderniser la signalisation de la ligne et à aménager les installations de la gare pour les rendre accessibles au personnes à la mobilité réduite. Dans la gare on installe un nouveau poste d'aiguillage, les quais sont rehaussés pour un accès facilité dans les TER récents, une bande podotactile est installée en bordure des quais pour les personnes malvoyantes, le souterrain est réaménagé et on y installe des ascenseurs. Le chantier est totalement terminé lors de l'inauguration qui a lieu le 10 décembre 2010[11].

La nouvelle passerelle en avril 2010

Durant ces travaux on a également remplacé la passerelle piéton qui permet le passage au-dessus des voies de la gare pour relier les quartiers anciens et nouveaux de la ville. L'ancienne passerelle en béton a été détruite début mai 2009 et il était prévu que la nouvelle soit opérationnelle le 15 août mais lors de son installation, une partie de l'ouvrage en béton s'est effondrée, provoquant la mort d'un ouvrier[12],[13],[14]. Ce n'est donc qu'en 2010 que les piétons peuvent de nouveau emprunter la nouvelle passerelle qui permet de passer au-dessus des voies. Pour des raisons de coût elle n'est pas accessible par une pente douce mais par des escaliers ce qui ne permet pas son accessibilité aux personnes à la mobilité réduite et aux poussettes[15].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport[16].

Un souterrain, équipé d'ascenseurs, permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte[modifier | modifier le code]

Étaples - Le Touquet est une gare voyageurs SNCF grandes lignes desservie par des TGV, des TERGV et des trains Intercités, de la relation Paris-Nord - Boulogne-Ville. Elle est également desservie par des Intercités via Abbeville.

C'est également une gare régionale du réseau TER Nord-Pas-de-Calais desservie par des trains express régionaux des relations : Boulogne-Ville - Arras - Lille-Flandres et Calais-Ville - Amiens).

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés. Des bus desservent la gare[16].

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français : (311) Longueau - Boulogne, vol. 1 - lignes 001 à 600, Paris, La Vie du Rail,‎ 2011, 238 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), p. 117
  2. a, b, c et d Site christophe Lachenal, Gare d'Étaples - Le Touquet : Historique lire en ligne (consulté le 31 octobre 2010).
  3. Site gallica.bnf.fr, « Chemins de fer d'intérêt général, chemins de fer en exploitation : réseau du Nord », dans Rapports et délibérations - Pas-de-Calais, Conseil général, 1875/08, pp. 57-58 intégral (consulté le 5 octobre 2013)
  4. René Courant, Le Temps des tramways, Menton, Éditions du Cabri,‎ 1982 (ISBN 290331022X)
  5. Site gallica.bnf.fr, « Travaux neufs et de graosses réparations : Gare d'Étaples », dans Rapports et délibérations - Pas-de-Calais, Conseil général, 1909/08, p. 288 intégral (consulté le 5 octobre 2013)
  6. Site gallica.bnf.fr, « Observations diverses », dans Rapports et délibérations - Pas-de-Calais, Conseil général, 1909/08, p. 256 intégral (consulté le 5 octobre 2013)
  7. Site gallica.bnf.fr, « Travaux en cours d'exécution : Amiens à Boulogne : Gare d'Étaples », dans Rapports et délibérations - Pas-de-Calais, Conseil général, 1913, p. 360 intégral (consulté le 5 octobre 2013)
  8. « Georges V au cimetière d'Étaples », dans le quotidien La Presse du samedi 13 mai 1922, p. 1 intégral (consulté le 6 octobre 2013)
  9. Site gallica.bnf.fr, « Chemin de fer du nord : amélioration de la gare d'Étaples et de ses abords - dépassement des dépenses - demande de subvention supplémentaire du département formulée par la Compagnie du Nord », dans Rapports et délibérations - Pas-de-Calais, Conseil général, 1935, p. 153 intégral (consulté le 5 octobre 2013)
  10. Site fret.sncf.com Étaples - Le Touquet (fermée le 15/07/2008), code gare 317065 lire (consulté le 21 janvier 2012).
  11. Site rff.fr, Modernisation de la ligne Boulogne-Rang du Fliers, 10 décembre 2010 (consulté le 5 octobre 2013).
  12. « Dramatique accident samedi 15 août à la gare d'Etaples-sur-Mer - Une passerelle s'effondre à la gare : Un ouvrier tué dans l'accident », sur site du journal « Les échos du Touquet »,‎ 19 août 2009 (consulté le 19 avril 2010)
  13. « Accident de chantier: Un mort », sur site du journal Le JDD,‎ 16 août 2009 (consulté le 22 avril 2010)
  14. « Passerelle d'Étaples : l'expert attendu aujourd'hui », sur site du journal La Voix du Nord,‎ 17 août 2009 (consulté le 22 avril 2010)
  15. Site lavoixdunord.fr, Étaples : la nouvelle passerelle de la gare sera posée le 8 mai, publié le 27 mars 2010 (consulté le 5 octobre 2013).
  16. a et b Site SNCF Ter Nord Pas-de-Calais, Gare de Etaples lire (consulté le 5 octobre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Rang-du-Fliers - Verton Rang-du-Fliers - Verton TGV Boulogne-Ville Lille-Europe
ou Paris-Nord
Rang-du-Fliers - Verton Rang-du-Fliers - Verton TERGV Boulogne-Ville Lille-Europe
Paris-Nord Rang-du-Fliers - Verton Intercités Boulogne-Ville Boulogne-Ville
Amiens Rang-du-Fliers - Verton TER Picardie /
Nord-Pas-de-Calais
Terminus
ou Boulogne-Ville
Terminus
ou Calais-Ville
Rang-du-Fliers - Verton Rang-du-Fliers - Verton TER Nord-Pas-de-Calais Terminus
ou Dannes - Camiers
Terminus
ou Calais-Ville
Terminus Terminus TER Nord-Pas-de-Calais Dannes - Camiers
ou Hesdigneul
ou Boulogne-Ville
Boulogne-Ville
ou Calais-Ville
Arras
ou Saint-Pol-sur-Ternoise
ou Montreuil-sur-Mer
Montreuil-sur-Mer TER Nord-Pas-de-Calais Boulogne-Ville
ou Terminus
Boulogne-Ville
ou Terminus
Lille-Flandres Montreuil-sur-Mer TER Nord-Pas-de-Calais Boulogne-Ville Boulogne-Ville