Gare centrale de Pékin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pékin
Image illustrative de l'article Gare centrale de Pékin
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare
Localisation
Pays Chine
Ville Pékin
Coordonnées géographiques 39° 54′ 08″ N 116° 25′ 16″ E / 39.90222, 116.42111 ()39° 54′ 08″ Nord 116° 25′ 16″ Est / 39.90222, 116.42111 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire China Railway Corporation

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Pékin

La Gare centrale de Pékin (chinois : 北京站; pinyin : Běijīng Zhàn, Gare de Pékin) est actuellement l'une des trois grande gares ferroviaires de Pékin. Construites dans le style traditionnel de l'architecture chinoise sur les plans des architectes Yang Tingbao et Chen Dengao, elle fut ouverte en 1959 et est située sur la ligne 2 du Métro de Pékin, en plein centre de la ville.

Les deux autres grandes gares ferroviaires sont la gare sud et la gare ouest, des stations de trains de banlieue relient également certaines stations du métro de Pékin.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Première gare[modifier | modifier le code]

Gare Cheng Yang Mun (Zhengyangmen)

La précédente gare de Pékin était la gare de l'Est Zhengyangmen, également appelé gare de Pékin, qui été située à 2,5 km à l'ouest, juste à l'extérieur de Zhengyangmen, une porte dans la muraille de la ville directement au sud de la place Tian'anmen. La gare Zhengyangmen a été construit en 1901[note 1]

Elle a servi comme terminus des Chemins de fer impériaux du Nord de la Chine (en), qui exploitaient la ligne Pékin-Shanhaiguan (en)[1], jusqu'en 1959 quand la gare a fermé après l'ouverture de la gare actuelle et est devenue une partie du musée ferroviaire de la Chine (en)

Nouvelle gare[modifier | modifier le code]

Pour commémorer le dixième anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, le Comité central du Parti communiste chinois en 1958 a commencé la planification et la construction de dix projets de grande envergure, connus comme les « Dix grands bâtiments» pour présenter la nouvelle perspectives du pays. La gare de Pékin était parmi les projets entrepris.

À la fin Octobre 1958, selon les documents de planification de construction du gouvernement municipal de Pékin du début des années 1950, les travaux de conception pour la nouvelle gare ont été initiés. La conception de la gare a été attribué au troisième département de l'Institut du ministère des chemins de fer (maintenant Third Railway and Design Institute Group Co. Ltd) avec la construction du bâtiment dirigée alors par les architectes renommée Yang Tingbao (杨廷 宝) et Chen Deng - Ao (陈 登 鏊) , l'Institut de la conception architecturale de Nankin et le département de la construction nationale et de l'industrie devaient coopérer dans les tâches de conception. La conception de la gare a rapidement progressé et en début de Décembre de la même année, l' ensemble de la proposition de conception a été achevée. Le 10 décembre, la proposition de la conception a été approuvée par le Comité central . Le premier ministre d'alors Zhou Enlai était aussi très préoccupé par la conception et la construction de la nouvelle gare de Pékin, et a traité des aspects concernant l'orientation et le positionnement des noms de stations à la disposition de l' environnement de la salle VIP . Pour déterminer le programme de conception proposition, Zhou Enlai a proposé que les tourelles être construits sur chacune des deux ailes du bâtiment principal et cette suggestion a été adoptée

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une compagnie du 5e régiment du génie, commandée par le Capitaine Guyot à ouvert les remparts de Pékin au niveau de Yongdingmen (en) et construit la partie intramuros de l'ouvrage. Cette opération a été rendue possible après la réalisation d'une carte de la ville établie d'après les photographies aériennes réalisées par la section d'aérostiers du 1er régiment du génie.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Capitaine(er) Bernard Giudicelli, Major(er) Jacques Dupire, Précis des unités du Génie de 1793 à 1993 , s.n..

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]