Gare centrale d'Helsinki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gare centrale.
Helsingin päärautatieasema
Image illustrative de l'article Gare centrale d'Helsinki
Gare centrale d'Helsinki
Localisation
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Ville Helsinki
Coordonnées géographiques 60° 10′ 19″ N 24° 56′ 29″ E / 60.1719, 24.9413 ()60° 10′ 19″ Nord 24° 56′ 29″ Est / 60.1719, 24.9413 ()  
Caractéristiques
Voies 19
Historique
Mise en service 1860
Architecte Eliel Saarinen

La gare centrale d'Helsinki (en finnois : Helsingin päärautatieasema, en suédois : Helsingfors centralstation) est un monument remarquable dans le centre d'Helsinki en Finlande conçue par l'architecte Eliel Saarinen. C'est aussi le nœud principal des transports publics de l'aire urbaine d'Helsinki. C'est de là que se ramifient toutes les lignes aussi bien de la desserte locale que d'une grande partie du réseau des grandes lignes. La gare est connectée au réseau de métro d'Helsinki par la station de rautatientori.

La gare est en grande partie recouverte de granite finlandais, mais ce qui la distingue surtout ce sont sa tour de l'horloge et les deux paires de statues, sculptées par Emil Wikström, tenant des globes lumineux de part et d'autre de l'entrée principale. Des publicitaires s'en sont récemment inspirés pour donner vie à des personnages animés lors d'une campagne publicitaire d'envergure pour la compagnie nationale de chemin de fer.

La gare accueille quotidiennement environ 200 000 usagers, ce qui en fait la gare la plus fréquentée de Finlande.

Histoire[modifier | modifier le code]

Première gare d'Helsinki.

La première gare d'Helsinki fut construite en 1860 quand la toute première ligne de chemin de fer fut ouverte en Finlande entre Helsinki et Hämeenlinna. Les plans de la gare furent dessinés par l'architecte suédois Carl Albert Edelfelt. Cependant, avec le développement de ce mode de transport, la gare devint rapidement trop exiguë, et un concours fut organisé en 1904 en vue de proposer les plans d'une nouvelle gare. Ce concours fut remporté par Eliel Saarinen dans un pur style romantique national, ce qui déclencha un débat nourri autour de l'architecture à adopter pour les monuments publics, avec une exigence de rationalité et de modernité. Saarinen lui-même abandonna complètement le romantisme et redessina entièrement la gare. Le nouveau projet fut achevé en 1909 et la gare ouvrit en 1919.

La station de métro est desservie par le tunnel de la gare (Asematunneli).

Rénovation[modifier | modifier le code]

La gare a été rénovée par petites touches. Dans les années 1960, le tunnel souterrain de Asematunneli fut construit. Les premières caméras de surveillance furent installées dans le hall au printemps 1968. La première locomotive électrique entra en gare le 13 janvier 1969. Après essais, une ligne commerciale électrifiée fut mise en service entre Helsinki et Kirkkonummi le 26 janvier de la même année.

En 1982, la station de métro est mise en service sous la gare. En 2000, les quais furent couverts d'une verrière prévue d'origine dans le projet de Saarinen, mais exécutée dans un style contemporain. En 2003, une galerie commerçante Kauppakuja fut ouverte en même temps qu'un hôtel.

Le salon présidentiel[modifier | modifier le code]

Une des particularités bien connue de la gare est sa salle d'attente de 50 m² exclusivement réservée au président de la république finlandaise et ses invités officiels. Ce salon, aménagé avec des meubles conçus par Eliel Saarinen, a deux entrées, une grande donnant sur la place Rautatientori, et une plus petite permettant de rejoindre le hall principal. Ce salon fut terminé en 1911 et était prévu à l'origine pour l'usage privé du tsar de Russie, mais la Première Guerre mondiale différa son inauguration officielle vers 1919, date à laquelle il avait été transformé en hôpital militaire temporaire, après quoi il fut offert à l'usage du président finlandais. Selon Kari Pekka Rosenholm, l'ancien directeur de la gare, ce salon est seul dans son genre à l'échelle de la planète.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

La gare centrale d'Helsinki

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Liens externes[modifier | modifier le code]