Gardman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Gardman au sein du royaume de Lorri.

Le Gardman (en arménien Գարդման) est un canton ou district (gavar) de la province d'Outik du royaume d'Arménie[1]. Certains auteurs médiévaux l'intègrent parfois à la province d'Artsakh[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous les rois d'Arménie arsacides, le Gardman est le siège des nakharars d'Outik, et est parfois appelé « principauté de Gardman » pour cette raison[1]. Au VIIe siècle, il tombe dans l'escarcelle des Mihranides, avant d'être conquis par les Arabes en 855. Il est intégré au début du XIe siècle au royaume de Lorri.

En 1601, les Arméniens de la région établissent le mélikat de Gardman, sous la direction d'une branche de la famille des Melik-Shahnazaryans, avec pour centre Voskanapat. Les droits territoriaux des méliks sont confirmés lors de la prise de contrôle de la région par l'Empire russe au début du XIXe siècle[3]. Le Gardman est ultérieurement intégré au gouvernement d'Elizavetpol et son territoire est aujourd'hui situé en Azerbaïdjan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (hy) Bagrat Ulubabyan, « Գարդման » (« Gardman »), dans Encyclopédie soviétique arménienne, vol. II, Académie arménienne des sciences, 1977, p. 700.
  2. (hy) Tadevos Kh. Hakobyan, Հայաստանի Պատմական Աշխարհագրություն (Géographie historique de l'Arménie), Yerevan State University Press, Erevan, 2007, p. 243-244.
  3. (hy) Tadevos Kh. Hakobyan, op. cit., p. 378.