Garde des finances

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les armes de la garde des finances.

La Garde des finances[1] (en italien Guardia di Finanza) est la police douanière et financière italienne. C'est un corps qui fait partie des forces armées italiennes mais dépend directement du ministre de l'économie et des finances. Elle possède de nombreuses compétences de police judiciaire et de police militaire. Ses principales attributions sont les contrôles douaniers et la lutte contre la fraude, la criminalité financière, la contrebande, le trafic international de drogue, l'immigration clandestine, le financement terroriste, le blanchiment d'argent, la contrefaçon monétaire et d'autres produits, de luxe notamment.

Les effectifs de la Guardia di Finanza sont d'environ 68 000 officiers (ufficiali), inspecteurs (ispettori), surintendants (sovrintendenti) et financiers (appuntati/finanzieri). Ses agents sont de service en outre près de Europol et l'Office européen de lutte antifraude (OLAF).

Dénomination dans les langues minoritaires d'Italie[modifier | modifier le code]

La traduction en français, Garde des finances, a été créée pour la région autonome Vallée d'Aoste, où cette langue est officielle avec l'italien (régime de bilinguisme).

Dans la province autonome de Bolzano, bilingue italien-allemand, la Garde des finances est appelée aussi Finanzwache.

Dans la région Frioul-Vénétie julienne, dans les communes bénéficiant d'un régime de bilinguisme italien-slovène, la Garde des finances est appelée aussi Finančni stražniki.

Sections spécialisées[modifier | modifier le code]

  • Gruppo di Investigazione Criminalità Organizzata (GICO): Groupe d'enquêtes sur la criminalité organisée
  • Gruppo Operativo Antidroga (GOA): Groupe d'action antidrogue
  • Gruppo Anticrimine Tecnologico (GAT): Groupe d'action contre le crime informatique
  • Comando Operativo Aeronavale (ROAN): Commandement aéronaval opérationnel
  • AntiTerrorismo Pronto Impiego (ATPI): Force de réponse rapide antiterroriste
  • Servizio Cinofili: Service chiens anti-drogue.

Matériels[modifier | modifier le code]

Un hélicoptère Hugues OH-6 Cayuse de la Garde des finances équipé de flotteurs en 2005.

La Guardia di Finanza dispose de 230 grands navires de patrouille armés et sa flotte aérienne comprend environ 100 avions et hélicoptère.

Automobiles[modifier | modifier le code]

Armement[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin Officiel de la Région autonome Vallée d’Aoste.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]