Gardénia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les gardénias sont des plantes du genre Gardenia, un genre qui comprend environ 250 espèces de plantes à fleurs de la famille des Rubiacées, originaires des régions tropicales à sub-tropicales d'Afrique, d'Asie du Sud, d'Australasie et d'Océanie.

Description[modifier | modifier le code]

Ce sont des arbustes et des petits arbres sempervirents, de 1 à 15 mètres de haut. Les feuilles opposées ou en verticilles de 3 ou 4, de 5-50 cm de long par 3-25 cm de large, sont vert foncé, lustrées et coriaces. Les fleurs sont solitaires ou en petits groupes, blanches ou jaune pâle. La corolle à base tubuleuse est divisée en 5 à 12 lobes et mesure de 5 à 12 cm de diamètre. La floraison a lieu de la mi-printemps à la mi-été, et plusieurs espèces ont des fleurs très odorantes.

Espèces principales[modifier | modifier le code]

Culture et utilisation[modifier | modifier le code]

Les gardénias sont prisés pour leurs belles fleurs au parfum sucré, très grandes chez certaines espèces. Ils ont la réputation d'être difficiles à cultiver. Originaires des régions tropicales, ils ont besoin d'un taux d'humidité élevé pour s'épanouir. Ils exigent aussi un sol acide et bien drainé. Des terreaux d'empotage spécialement conçus pour les gardénias sont disponibles sur le marché.

En langage des fleurs, le gardénia représente l'amour inavoué, la timidité.

Dans l'usage français, le gardénia est la fleur qu'il convient de porter à la boutonnière avec l'habit.

La chanteuse de jazz, Billie Holiday en garnissait ses cheveux.

Au Japon et en Chine, l'espèce Gardenia augusta est appelée Kuchinashi (梔子). On extrait des fleurs une teinture jaune utilisée pour teindre les vêtements ainsi que comme colorant alimentaire.

Sur les autres projets Wikimedia :