Gangster of Love

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gangster of Love

Single de Johnny « Guitar » Watson
Face B One Room Country Shack
Sortie 1957 (1957)
Enregistré 1957
Durée 2:45
Genre Blues
Format 7" 45 rpm record
Auteur-compositeur Johnny « Guitar » Watson
Label Keen (Cat. no. 3-4005)

Singles de Johnny « Guitar » Watson

Gangster of Love est un morceau de blues enregistré une première fois par Johnny « Guitar » Watson en 1957. Lorsque Watson enregistre de nouveau le morceau en 1978, il devient rapidement un tube. Il est identifié comme « son morceau le plus célèbre »[1] et est repris par de nombreux artistes.

Morceau original[modifier | modifier le code]

Johnny "Guitar" Watson enregistre d'abord "Gangster of Love" alors qu'il est chez RPM Records vers le milieu des années 1950[2]. En 1957, une version du morceau, un blues mid-tempo en shuffle comportant des « temps d'arrêt », est publié par la maison de disques Keen Records. Le single n'apparaît pas dans le Billboard américain. Cependant, avec Johnny Otis, Watson ré-enregistre le morceau en 1963 pour King Records (5774) « pour cette fois atteindre un peu plus les auditeurs »[2],[3].

Version des années 1970[modifier | modifier le code]

En 1978, pendant sa flamboyant phase « punk », Watson enregistre une nouvelle version de "Gangster of Love" pour DJM Records. Le morceau devient un véritable tube, atteignant la 32e place du Billboard R&B chart pendant une période de 13 semaines consécutives[4]. Le morceau est caractéristique de ses concerts, avec quelques spectacles où est joué le thème des gangsters avec une fausse sirène et un simulacre de bulletin de police. La plupart des versions commencent de cette façon :

Jesse James and Frank James, Billy the Kid all the rest
Supposed to be some bad cats, out in the West
But when they dug me, and my gangster ways
They hung up their guns, and made it to the grave
'Cause I'm a gangster of love...

Autres versions[modifier | modifier le code]

Plus tôt dans sa carrière, Johnny Winter enregistre "Gangster of Love" en tant que single en 1964 (Frolic 45-1016). Le morceau apparaît en 1965 dans l'album de Sam the Sham and the Pharaohs, Wooly Bully. Le groupe Steve Miller Band inclut une version sur leur album Sailor de 1968,(bien qu'il ne faut pas le confondre avec le morceau du groupe The Joker, qui contient les paroles « some call me the Gangster of Love »). Miller a également fait référence au morceau dans certaines de ses autres chansons et c'est devenu une partie de son répertoire de concert.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Ritz, The Very Best of Johnny "Guitar Watson" (liner notes), Rhino Records,‎ 1999, p. 5
  2. a et b (en) Bill Dahl, All Music Guide to the Blues, San Francisco, Miller Freeman Books,‎ 1996 (ISBN 978-0-87930-424-9), p. 271
  3. En 2006, la version de 1963 de Watson's est utilisée dans une publicité pour Axe.
  4. (en) Joel Whitburn, Top R&B Singles 1942-1988, Menomonee Falls, Record Research, Inc,‎ 1988 (ISBN 978-0-89820-068-3), p. 436