Gangkhar Puensum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gangkhar Puensum
Vue du Gangkhar Puensum depuis le Bhoutan.
Vue du Gangkhar Puensum depuis le Bhoutan.
Géographie
Altitude 7 570 m[1]
Massif Himalaya
Coordonnées 28° 02′ 55″ N 90° 27′ 16″ E / 28.0486, 90.4545 ()28° 02′ 55″ Nord 90° 27′ 16″ Est / 28.0486, 90.4545 ()  [1]
Administration
Pays Drapeau du Bhoutan Bhoutan
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Zone de développement
Région autonome
Centre
Tibet
District
Préfecture
Gasa
Shannan
Ascension
Première Aucune[1]
Voie la plus facile Aucune[1]
Géologie
Type Pic pyramidal

Géolocalisation sur la carte : Région autonome du Tibet

(Voir situation sur carte : Région autonome du Tibet)
Gangkhar Puensum

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Gangkhar Puensum

Géolocalisation sur la carte : Bhoutan

(Voir situation sur carte : Bhoutan)
Gangkhar Puensum

Le Gangkhar Puensum, Gangkar Punsum ou Gankar Punzum, littéralement « trois frères de la montagne », est une montagne du Bhoutan et de Chine culminant à 7 570 mètres d'altitude. Il est le plus haut sommet à n'avoir toujours pas été gravi.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Gangkhar Puensum est situé dans le nord du Bhoutan et le sud-ouest de la Chine, à la frontière entre ces deux pays, dans l'est de l'Himalaya. Administrativement, il fait partie du District de Gasa de la zone de développement économique bhoutanaise du Centre et de la préfecture et de la région autonome chinoise du Tibet.

Le sommet principal du Gangkhar Puensum culmine à 7 570 mètres d'altitude, ce qui en fait le point culminant du Bhoutan. Il est couvert de neiges éternelles et de glaciers.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1922, l'altitude du Gangkhar Puensum est mesurée pour la première fois. Son altitude et sa position sur les cartes restent cependant approximatives, à tel point que la première expédition à tenter son ascension ne parvient pas à trouver la montagne. Ainsi, d'après un livre publié en 1986 par une expédition britannique, l'altitude serait de 24 770 pieds, soit 7 750 mètres, et la montagne se trouverait entièrement au Bhoutan.

Avec l'ouverture du Bhoutan à l'alpinisme en 1983, quatre expéditions sont menées entre 1985 et 1986, sans succès, bien qu'un de ses sommets secondaires soit gravi depuis la Chine. Depuis 1994 avec l'interdiction de gravir les montagnes du Bhoutan de plus de 6 000 mètres d'altitude pour des raisons religieuses, et depuis 2003 avec l'interdiction de tout alpinisme dans le pays, l'ascension du Gangkhar Puensum est bloquée. Ainsi, en raison des échecs systématiques de son ascension et de son altitude, le Gangkhar Puensum constitue le plus haut sommet à n'avoir pas été gravi[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Eberhard Jurgalski, High Asia - All mountains and main peaks above 6750 m, 8000ers.com,‎ 26 mars 2011, 6 p. (présentation en ligne), p. 1