Gallus (genre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gallus est un genre d'oiseaux aussi appelés coqs. Il comprend notamment le Coq bankiva, espèce qui comprend elle-même la sous-espèce Gallus gallus domesticus, la poule domestique.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Chez ces espèces, le dimorphisme sexuel est assez marqué : le coq se distingue de la poule par sa taille plus importante, par sa crête et ses barbillons qui sont développés et il possède également des ergots sur les tarses; Le coloris de son plumage est plus éclatant et sa queue plus développée.

Le plumage des femelles sont typiques de cette famille : conçu pour le camouflage, car elle seule s'occupe des œufs et des poussins. Les crêtes des poules sauvages sont quasi inexistantes.

Pendant la saison de reproduction, les coqs annoncent leur présence avec un chant. Celui-ci sert à attirer la ou les femelles et à tenir à distance ou défier d'éventuels mâles concurrents présents dans les environs. Les pattes des coqs portent des ergots au-dessus du pied qu'ils utilisent pour se défendre et pour se battre.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La poule construit son nid dans un endroit isolé de ses prédateurs (souches d'arbres creux, terriers abandonnés, dans les broussailles et les buissons...), généralement au niveau du sol car les poussins sont nidifuges.

Seule la poule se charge de la couvaison, durant environ 19-21 jours et 2 à 10 d'œufs (selon espèces), pondus bien sur au rythme d'un par jour, mais les poussins "synchronisent" leur éclosion.

Durant cette période, la poule quitte le nid uniquement pour se nourrir et s'abreuver furtivement afin de conserver la chaleur nécessaire au bon développement des embryons (entre 37 et 39,5°C, selon les espèces et sous-espèces).

Une fois éclos, les poussins resteront durant environ au moins 2 semaines avec leur mère, celle-ci grattant le sol à la recherche de nourriture (végétaux, insectes, mollusques...) afin de leur "apprendre" tout en leur distribuant ses "trouvailles" et la nuit tombante, ils se réfugient sous elle afin de rester au chaud et d'être en sécurité.

Durant la couvaison, le coq surveille attentivement sa ou ses poules et les protège d'éventuels prédateurs, avec acharnement jusqu'à la mort si nécessaire, usant de son bec et de ses ergots. Une fois les œufs éclos, il surveille attentivement sa progéniture, leur distribuant les petites proies qu'il trouve.

Les poussins naissent recouvert d'un duvet jaunâtre, le dessus de la tête et du dos sont couverts d'une bande marron (d'avant en arrière), elle même recouverte de 2 petites bandes sur les côtés de cette première, une plus claire et l'autre plus sombre, les camouflants sur le sol, les feuilles mortes et les branchage. Ils sont quasiment identiques aux poussins des races domestiques des variétés dorées (doré-saumoné, perdrix-doré) qui sont les couleurs rencontrées chez les sous-espèces sauvages et ne diffère guère en coloris des poussins des autres espèces de phasianidés

Production en France[modifier | modifier le code]

En France est élevée pour la chair plus de 700 millions de Gallus (en 2008) [1]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :