Gall (chef lakota)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gall.
Le chef Gall photographié par David F. Barry à Fort Buford, Dakota du Nord en 1881.

Gall (vers 1840-5 décembre 1894), était un chef de guerre amérindien Hunkpapa, un des sept clans de la nation sioux qui prit part à la bataille de Little Big Horn.

Il naquit et mourut dans le Dakota du Sud aux États-Unis, appelé dans sa langue lakota Pizi, (gall signifie « bile » en français)

Origines de son nom[modifier | modifier le code]

Il fut affublé de ce surnom quand, orphelin et famélique, il ingurgita la vésicule biliaire d'un animal (du mot anglais gall qui désigne la bile). Avant cet événement, il était appelé « Bear shedding his hair » (ours qui perd ses poils).

Biographie[modifier | modifier le code]

Gall est né dans l'actuel Dakota du Sud près de Moreau River. Il prit part à la guerre dirigée par Red Cloud de 1865 à 1868.

Après une période de paix, il devint chef de guerre sous les ordres de Sitting Bull. Il participe à ce titre à la bataille de Little Big Horn (25 juin 1876) où le général Custer et ses hommes furent anéantis. Il décide en 1881 de cesser la guerre contre les blancs.

Il devint à partir de 1889 fermier et juge officiant à la Cour des Affaires indiennes de la réserve de Standing Rock. Gall défendit à cette période l'assimilation dans la culture de l'homme blanc. Il s'oppose alors à Sitting Bull, impliqué dans le mouvement de Danse des esprits qu'il dénonce comme une imposture.

Il mourut dans le Dakota du Sud et l'épitaphe qui fut inscrite sur sa tombe faisait l'éloge de ses qualités d'honnête homme.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]