Galerie d'art de Nouvelle-Galles du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Galerie d'art de
Nouvelle-Galles du Sud
La Galerie d'art de Nouvelle-Galles du Sud
La Galerie d'art de Nouvelle-Galles du Sud
Informations géographiques
Pays Drapeau de l'Australie Australie
État australien Drapeau de la Nouvelle-Galles du Sud Nouvelle-Galles du Sud
Ville Sydney
Adresse The Domaine, Sydney, Australie
Coordonnées 33° 52′ 07″ S 151° 13′ 01″ E / -33.8687, 151.21733° 52′ 07″ Sud 151° 13′ 01″ Est / -33.8687, 151.217  
Informations générales
Date d’inauguration 1880
Collections Sculptures, peintures, photographies, installations, multimédia.
Informations visiteurs
Site web Site officiel

La Galerie d'art de Nouvelle-Galles du Sud (en anglais : Art Gallery of New South Wales) est un musée situé à Sydney, en Australie. C'est la galerie publique la plus importante de Sydney, et quatrième plus grande d'Australie. L'entrée est libre à l'espace général d'exposition, qui comte des œuvres de l'art australien (de la période coloniale au contemporain), européen et asiatique.

Histoire[modifier | modifier le code]

La rotonde.

Au XIXe siècle Sydney tarde pour établir une galerie d'art importante. L'impulsion vient pendant les années 1870, quand l'agitation politique en Europe suscite l'intérêt en Autralasie de la notion de devenir un nouveau conservateur de la civilisation occidentale. Une académie d'art est fondée en 1870 ; une collection d'art est alors déplacée à l'emplacement actuel de la Galerie d'art de Nouvelle-Galles du Sud en 1885 ; et la construction du bâtiment actuel commence en 1896, afin pour refléter l'idéal du XIXe siècle d'un « temple classique de l'art ».

La galerie accueille le prix d'art le plus prestigieux d'Australie : le prix Archibald pour la portraiture. Ce prix d'art est fondé en 1921[1].

Le Old Court.

Collection du musée[modifier | modifier le code]

La collection de la galerie inclut le travail des artistes locaux célèbres : Lloyd Rees, Brett Whiteley et Grace Cossington Smith. Elle expose également les tableaux australiens marquants de l'école d'Heidelberg, mais aussi des exemples de l'art des Aborigènes d'Australie et un riche éventail d'antiquités et d'objets d'art d'Asie du Sud-Est et d'Extrême-Orient.

Outre les noms mentionnés ci-dessus, le musée expose les tableaux des Australiens Arthur Streeton, Tom Roberts, Frederick McCubbin, John Glover, Eugene von Guerard, John Peter Russell, David Davies, Charles Conder, W. C. Piguenit, E. Phillips Fox, Sydney Long, George W. Lambert, Hugh Ramsay, Rupert Bunny, Grace Cossington Smith, Roland Wakelin, Margaret Preston, William Dobell, Sidney Nolan, Russell Drysdale, James Gleeson, Arthur Boyd, Lloyd Rees, John Olsen, Fred Williams, Brett Whiteley et Imants Tillers.

La collection d'art européen contient des œuvres de toutes les périodes depuis le Moyen Âge, en passant par Pierre Paul Rubens ou Pablo Picasso, jusqu'au Pop Art américain. Elle possède des sculptures (Auguste Rodin, Alberto Giacometti, Henry Moore...) et un large éventail de tableaux signés, notamment, Bartolomeo di Giovanni, Nicolò dell'Abbate Bronzino, Bernardo Strozzi, Jacob van Ruisdael, Claude Lorrain, William Hogarth, Nicolas de Largillierre, Jean-Marc Nattier, Canaletto, Giandomenico Tiepolo, Benjamin West, John Constable, Eugène Delacroix, Alphonse de Neuville, Évariste-Vital Luminais, Édouard Detaille, Charles Conder, Jean Le Moal, Ford Madox Brown, Eugène Boudin, Claude Monet, Camille Pissarro, Vincent van Gogh, Edward Burne-Jones, Henri Fantin-Latour, James Tissot, Pierre Bonnard, Jules Pascin, Georges Braque, Ernst Ludwig Kirchner et Giorgio Morandi.

La Galerie d'art de Nouvelle-Galles du Sud fait encore d'importantes acquisitions. En 2008, par exemple, elle achète Bord de la Marne, un tableau de Paul Cézanne pour $16.2 millions. Il s'agit de la somme la plus élevée payée par l'institution pour l'acquisition d'un objet d'art.

Expositions[modifier | modifier le code]

Le prix Archibald, le Sulman Prize, Wynne Prize et Dobell Prize inter alia.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]