Galdr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gróa prononçant un galdr à son fils Svipdagr, dessin de William Gershom Collingwood publié en 1908 inspiré du Grógaldr.

Un galdr, au pluriel galdrar, est un terme en vieux norrois pour désigner une incantation scandinave et plus particulièrement viking. La formule est composée en galdralag, une forme de versification allitérative, similaire au ljóðaháttr mais comportant un septième vers et présentant un parallélisme caractéristique. Le galdr se chante, peut-être en fausset, à la fois par des hommes et les femmes et particulièrement les völva, qu'ils soient mortels ou divins.

Prononcer un galdr peut être bénéfique, comme faciliter un accouchement, mais aussi avoir un effet négatif comme celui de rendre fou. Prononcé par un dieu, il permet à celui-ci de conjurer des sorts ou des maléfices, de réveiller les morts et de converser avec eux. Les galdrar sont créés par Odin, qui en reste un des grands utilisateurs, raison pour laquelle il est aussi appelé Ein sköpuðr galdra, qui signifie en français « le seul créateur du galdr », ainsi que Galdraföðr ou Faðr galdr, qui signifient tous deux « père du galdr ».

Exemples de galdrar[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]