Galéas II Visconti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Visconti.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Visconti.
Galéas II Visconti
Galéas II Visconti(illustration anonyme du XVIIIe siècle)
Galéas II Visconti
(illustration anonyme du XVIIIe siècle)

Titre Co-seigneur de Milan
(1349 – 1378)
Biographie
Naissance 1320
Décès 4 août 1378
Père Étienne Visconti
Mère Valentine Doria
Conjoint Blanche de Savoie
Enfants Cesare (av.1350-NC) et Béatrice (av.1350-1410), illégitimes
Jean Galéas(1351-1402), Marie (1352-1362), Yolande (1354-1386)

Galéas II Visconti, en italien Galeazzo II Visconti, né vers 1320 et mort le , était un noble italien qui fut co-seigneur de Milan de 1349 à 1378 avec ses frères Mathieu II et Barnabé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était le deuxième fils d'Étienne Visconti (NC-1337) et de la gênoise Valentine Doria (1290-1359).
Étienne était lui-même le cinquième fils du seigneur Mathieu Ier et ses trois enfants Mathieu, Galéas et Barnabé se trouvaient être, après les décès successifs de leur oncle Galéas Ier, de leur cousin Azzon, puis de leurs deux autres oncles Lucien et Jean, qui avaient tous quatre régné sur Milan, les derniers descendants légitimes mâles de la famille.

En juillet 1340, il participe avec ses frères à la conjuration menée par Francesco Pusterla et quelques autres nobles contre ses oncles Jean et Lucien qui viennent de succéder à leur cousin Azzon. Cette conjuration ayant été dénoncée, Lucien sévit contre les conjurés mais ne punit pas ses neveux.

En 1346, après un nouveau complot, il est contraint, avec ses frères, à l'exil. Galéas voyage avec le comte de Hennegau en Palestine et dans les Flandres.
En mars 1349, après la mort de Lucien, il est rappelé avec ses frères à Milan par l'oncle restant, l'archevêque Jean, qui a succédé à son frère Lucien, pour participer au gouvernement dont il est devenu seul seigneur et vicaire impérial et qui les reconnaît comme ses successeurs.

Il épouse, le , à Rivoli, Blanche de Savoie (1336-1387), fille d'Aymon le Pacifique, comte de Savoie, de Maurienne et d'Aoste, et de Yolande de Montferrat.

Blason familial : d'argent au serpent d'azur ondoyant en pal engloutissant un enfant de carnation

Le , Jean décède et les trois neveux Mathieu II, Galéas II et Barnabé deviennent co-seigneurs de Milan en se partageant les seigneuries affidées :

Lorsque le 26 septembre 1355, Mathieu II meurt[2], les deux frères restants se partagent le fief et Galéas II obtient la partie occidentale de la Lombardie tandis que Barnabé reçoit la partie orientale.

En 1360, alors que Barnabé gère ses démêlés avec la cité de Bologne, Galéas II conquiert Pavie dont il fera son séjour préféré.

La même année, en juin 1360, il se lie avec la famille royale française en organisant le mariage de son fils Jean Galéas avec Isabelle de Valois, âgée de douze ans, fille du roi de France Jean II le Bon.

Le château de Pavie

Galéas II était depuis longtemps malade de polyarthrite rhumatoïde, mais, en 1362, son état de santé s'aggrava qui l'amena à déplacer toute sa cour au château de Pavie qui devint sa capitale.
Parmi ses conseillers et ambassadeurs il compta Pétrarque.

Il meurt le , laissant, en théorie, sa part du fief familial à son fils Jean Galéas. En fait, Barnabé accaparera totalement le pouvoir de la Lombardie et il faudra attendre près de sept années pour que le coup d'État de Jean Galéas, en mai 1385, réussisse à le renverser. L'épouse de Galéas II, Blanche, qui fut partie prenante dans la conjuration, décédera le .

Descendance[modifier | modifier le code]

Avant son mariage, Galéas II avait eu, de Malgarola da Lucino, deux enfants naturels :

  • Cesare (av.1350-NC) qui épousa la placentine Franceschina de Todischis
  • Beatrice (av.1350-1410) qui épousa Giovanni Anguissola.

De son union avec Blanche de Savoie naquirent trois enfants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. San Donnino est aujourd'hui un quartier du sud-ouest de Modène (région d'Émilie-Romagne).
  2. Dans son testament, Valentina Doria, la mère des trois co-seigneurs, écrira qu'elle est convaincue que Mathieu a été assassiné par ses frères. ((it) Storia di Milano)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Précédé par Galéas II Visconti Suivi par
Jean
Blason famille it Visconti2.svg Seigneur de Milan Transparent.gif
1354-1378
Barnabé
avec Mathieu II & Barnabé
1354-1355
avec Barnabé
1355-1378