Caius Aelius Gallus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gaius Aelius Gallus)
Aller à : navigation, rechercher

Gaius Aelius Gallus est un préfet d'Égypte de fin -27 à fin -25 sous le règne d'Auguste, une magistrature très prestigieuse dans l'Empire, étant donné l'importance de cette province. C'est un personnage qui eut une assez grande importance à son époque mais qui, paradoxalement, nous est peu connu.

On ignore pratiquement tout de la vie d'Aelius Gallus avant son expédition.

Sur l'ordre d'Auguste, il dirige une expédition vers l'Arabie heureuse (Arabia felix, le Yémen actuel) qui est un fiasco. Ce pays était à la fois riche en épices et avait une position stratégique sur la mer Rouge. Les Romains comptaient sur l'aide des Nabatéens, leurs alliés, pour les guider et espéraient une victoire facile. Les nabatéens habitaient l'est de la Palestine et le nord-ouest de l'Arabie actuelle et connaissaient très bien le pays puisque leurs caravanes sillonnaient l'Arabie pour justement aller chercher les précieuses denrées du Royaume de Saba.

Malgré une armée de plus de 10 000 hommes, avec sans doute deux légions romaines (la legio XXII Deiotariana et la legio III Cyrenaica) la campagne fut un échec cuisant. Le géographe Strabon, un ami de Gallus, nous donne un compte rendu de cette expédition[1]. Il raconte que l'armée de Gallus, conseillée et guidée par Syllaeus, le ministre du roi nabatéen Obodas III, fut volontairement mal conseillée, livrée à elle-même dans une nature hostile. Brûlée par le soleil, anéantie par les maladies, une grande part de l'effectif succomba. Après six mois d'errance Gallus retourna à Alexandrie.

La campagne d'Aelius Gallus est reconnue comme ayant été une grande défaite pour l'Empire. Parti avec plus de 10 000 soldats, le préfet rentra à Alexandrie avec un effectif grandement réduit.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En français
En anglais
  • S. Jameson , Chronology of the campaigns of Aelius Gallus and C. Petronius, dans Journal of Roman Studies, t. 58, 1968, p. 71-84.
  • S. E. Sidebotham, Aelius Gallus and Arabia, dans Latomus, t. 45, 1986, p. 590- 602.
  • P. Mayerson, Aelius Gallus at Cleopatris (Suez) and on the Red Sea, dans Greek, Roman and Byzantine Studies, t. 36(1), 1995, p. 17-24.
  • R. Simon, Aelius Gallus’ Campaign and the Arab Trade in the Augustan Age, dans Acta Orientalia Academiae Scientiarum Hungaricae, t. 55 (4), 2002, p. 309-318.
En allemand
  • Heinrich Krueger, Der Feldzug des Aelius Gallus nach dem glucklichen Arabien unter Kaiser Augustus, 1862 (ouvrage rare consultable sur google book)
  • H. von Wissmann, Die Geschichte des Sabäerreichs und des Feldzug des Aelius Gallus, dans Aufstieg und Niedergang der römischen Welt, t. 9.1, Berlin-New York, 1976, p. 308-544.
  • K. Buschmann, Motiv und Ziel des Aelius-Gallus-Zuges, dans Die Welt Des Orients, t. 22, 1991, p. 85-93.
  • C. Marek, Die Expedition des Aelius Gallus nach Arabien im Jahre 25 v.Chr., dans Chiron, t. 23, 1993, p. 121-156.

Notes[modifier | modifier le code]