Gaetano Piccinini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’abbé Gaetano Piccinini (1904-1972) est un prêtre de la Congrégation de l'abbé Luigi Orione, qui s’illustra par son action lors la deuxième guerre mondiale, engagé dans l'activité religieuse à Rome et dans la région Latium. Une caractéristique de son activité, la plus connue, et reconnue publiquement le 21 juin 2011, a été saluée par l'inscription de son nom, à sa mémoire, dans la liste des « Justes parmi les Nations» [plus exactement les « Justes des Nations du Monde »] du Yad Vashem à Jérusalem.

Pendant la cérémonie de reconnaissance qui a eu lieu à Rome, Bruno Camerini prit la parole pour dire comment, jeune garçon, le religieux réussit à se sauver lui-même, à sauver ses sœurs et sa mère, en les hébergeant dans plusieurs bâtiments religieux pendant la rafle des nazis dans le ghetto de Rome. « L'abbé Gaetano agit ainsi parce qu'il mettait en pratique le précepte de l'amour pour son prochain déjà inscrit dans la Bible. »

Garçon caché, il assistait mentalement au départ du train pour Auschwitz le 18 octobre 1943. Et il ajoutait que l'abbé Piccinini avait toujours respecté sa foi juive.[Quoi ?]

Aussi Mordechay Lewy, ambassadeur d'Israël auprès du Saint-Siège, intervint en ces termes : « Il serait une erreur de penser que l'aide aux Juifs pendant la guerre (où s'inscrit l'action du Père Piccinini) soit venue de couvents et instituts religieux comme s'il s'agissait d'une leur propre initiative sans le support du Vatican. »

L'abbé Gaetano Piccinini est le 61ème prêtre italien dont le nom est inscrit au Musée Yad Vashem.

Liens externes[modifier | modifier le code]