Gadong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastère de Gadong
Présentation
Nom local L'arbre du bonheur
Culte Bouddhisme tibétain
Type Monastère
Début de la construction XIe siècle
Géographie
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Région Drapeau du Tibet Tibet
Commune Panam
Coordonnées 29° 13′ 01″ N 89° 10′ 01″ E / 29.217, 89.167 ()29° 13′ 01″ Nord 89° 10′ 01″ Est / 29.217, 89.167 ()  

Géolocalisation sur la carte : Région autonome du Tibet

(Voir situation sur carte : Région autonome du Tibet)
Monastère de Gadong

Le monastère de Gadong était un monastère tibétain situé dans la région centrale du Tibet et fondé au XIe siècle par Khache-Sakyashri, un érudit et maître indien. Son nom pourrait venir de Ga, le nom de la montagne surplombant le monastère et de dong, qui signifie « devant » en tibétain. Palden Gyatso indique que Gadong signifie « l'arbre du bonheur ». Peu après la fondation du monastère, la religion Bön a commencé à être rétabli au Tibet, et la plupart des monastères ont céssé d'observer le monachisme bouddhiste. Gadong était un lieu où les moines ont conservé la discipline monastique, et l’on réintroduite au Tibet, d’où son nom de « l'arbre du bonheur ».

Le monastère hébergeait 200 moines. Gadong fut le premier monastère de Palden Gyatso, natif de Panam, un petit village situé à proximité. Il retourna à Gadong en mars 1959 avec Rigzin Tenpa après que des tirs d'obus des Chinois eurent atteint Drepung. C'est dans ce monastère que les deux hommes furent arrêtés. Palden Gyatso passa 33 ans en détention, tandis que Rigzin Tenpa n'a pas survécu. Palden Gyatso rapporte que Gadong a été entièrement détruit.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]