Gadifer de La Salle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Salle.
Gravure dans "Le Canarien" montrant le navire de Gadifer de La Salle durant l’expédition de 1402.

Gadifer de la Salle, né en 1340 à Vrines et mort en 1415, est un militaire et explorateur français.

Gadifer de la Salle, avec Jean de Béthencourt, a conduit la première expédition de conquête des iles Canaries en 1402. Des malentendus avec Jean de Béthencourt sur l’ancienneté de la conquête l’ont amené à diriger une série d’émeutes qui ont contribué à l’échec relatif de l’expédition aux Canaries.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ayant obtenu une renommée de grande bravoure dans la Guerre de Cent Ans où il s’est illustré dans des combats en Normandie et en Flandres, Gadifer de la Salle était écuyer du duc Jean Ier de Berry, seigneur de Ligron et gouverneur de Bigorre. Il a fait la connaissance de Béthencourt dans l’expédition normande de 1390 contre Tunis. L’expédition de 1402 avait pour but la conquête, l’évangélisation et le peuplement, avec des colons normands, des iles Canaries. Les Normands ont été bien reçus par les indigènes de Lanzarote auxquels ils ont promis d’éviter le commerce d’esclaves.

Les dissensions entre eux ont commencé immédiatement. Béthencourt retourne en Espagne et Berthin de Beneval, chargé de l’expédition, trahit Gadifer, qu’il abandonne à son sort après avoir attaqué les établissements de la côte du Rubicon. Entre-temps, Béthencourt reconnait le roi Henri III de Castille comme suzerain qui lui confère le titre de roi des iles conquises. Avec un petit groupe d’hommes, Gadifer soumet l’ile et capture le roi indigène Guardafia. Après le retour de Béthencourt, la conquête se poursuit à Fuerteventura et El Hierro, échouant dans le reste des iles. Gadifer retourne en Castille pour réclamer la direction de la conquête devant Henri III, ce qu’il n’obtiendra jamais.

La chronique de son expédition avec Jean de Béthencourt aux Canaries est contenue dans le Canarien.

Bibliographie[modifier | modifier le code]