Gabriel von Max

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gabriel von Max

Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie de Gabriel von Max

Nom de naissance Gabriel Cornelius Ritter von Max
Naissance
Prague
Décès (à 75 ans)
Munich
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activités Artiste peintre
Enseignant
Formation Académie artistique de Prague
Akademie der Bildenden Künste de Munich
Maîtres Eduard von Engerth
Karl von Blaas
Karl Mayer
Christian Ruben
Carl Wurzinger
Carl Theodor von Piloty
Élèves Hans Knoechl
Mouvement artistique École de Munich

Gabriel Cornelius Ritter von Max et jusqu'en 1900 Gabriel Cornelius Max (né le 23 août 1840 à Prague - mort le 24 novembre 1915 à Munich) est un peintre autrichien né en Bohême, qui a été professeur d'histoire de la peinture à l'Akademie der Bildenden Künste de Munich. Ces thèmes picturaux sont l'anthropologie, la parapsychologie et le mysticisme. Il fait partie de l'école de Munich.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gabriel Max est le fils du sculpteur Joseph Max et de son épouse, née Anna Schumann. Son père lui enseigne les rudiments de l'histoire de la peinture. À l'âge de 15 ans, il entre à l'Académie artistique de Prague, où il reste trois ans et est l'élève d'Eduard von Engerth. C'est sur sa recommandation qu'il est ensuite admis en 1858 à l’Akademie der Bildenden Künste de Vienne. Il y est l'élève de Karl von Blaas, Karl Mayer, Christian Ruben et Carl Wurzinger. En 1863, il entre à l’Akademie der Bildenden Künste de Munich, sous l'enseignement de Carl Theodor von Piloty qu’il quitte en 1867. Son disciple le plus distingué sera le portraitiste Hans Knoechl (Prague 1852- Londres 1927). Darwiniste convaincu, il élève un troupeau de singes qu'il observe régulièrement et qui lui servent aussi de modèle.

Œuvres[modifier | modifier le code]

La Résurrection de la fille de Jaïre 1878,
Musée des beaux-arts de Montréal, Montréal

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
Jésus soigne les malades
Saure Erfahrung (Expérience acide) (petit singe avec citron), vers 1890

Sur les autres projets Wikimedia :