Gabriel Tuft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gabriel Allan Tuft

alt=Description de l'image Gabe_Tuft_Red_Carpet.jpg.
Données générales
Nom complet Gabriel Allan Tuft
Nom de ring Gabe Tuft
Tyler Reks
Taj Milano
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 1er novembre 1978 (35 ans),
Laguna Beach, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,91 m (6 3)[1]
Poids 112 kg (246 lb)[1]
Catcheur (ou catcheuse) retraité(e)
Fédération(s) Ultimate Pro Wrestling
World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Mike Bell
UPW staff
FCW staff
Carrière pro. Février 200720 août 2012

Gabriel Allan Tuft est un catcheur américain né le 1er novembre 1978 à Laguna Beach, en Californie.

Il est surtout connu pour son travail à la World Wrestling Entertainment, dans laquelle il catchait sous le nom de Tyler Reks. Il a également été au club-école de la WWE, la Florida Championship Wrestling, où il a été Champion par équipes avec Johnny Curtis et Champion Poids-Lourds.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ultimate Pro Wrestling (2007)[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2008-2012)[modifier | modifier le code]

Florida Championship Wrestling (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Après avoir fait ses débuts professionnels en février 2007 pour la Ultimate Pro Wrestling, Tuft a signé un contrat avec la WWE en février 2008 et a été affecté à la Florida Championship Wrestling. Le 11 décembre 2008, Tuft et Johnny Curtis battent The Hart Dynasty (David Hart Smith et Tyson Kidd à la WWE) pour gagner le FCW Florida Tag Team Championship à Tampa, en Floride. Il perdra cette ceinture le 30 avril contre Caylen Croft et Trent Barreta. Le 11 juin 2009, il a gagné le FCW Florida Heavyweight Championship en battant Drew McIntyre. Après le match, Joe Hennig l'a félicité. Il a perdu son titre au profit de Heath Slater dans un Triple Threat Match incluant Joe Henning.

ECW (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Le 30 juin, il fait partie des quatre lutteurs avec Sheamus, Abraham Washington et Yoshi Tatsu à débuter à la ECW.

Il a fait ses débuts à la ECW le 30 juin 2009, dans les vestiaires en parlant avec Zack Ryder. Tyler Reks a subi une blessure au genou juste avant ses débuts, mais il a pu revenir le 2 juillet 2009 à WWE Superstars, où il a perdu contre Zack Ryder.Le 21 juillet, à l'ECW, Tyler Reks a fêté sa première victoire contre Paul Burchill, qu'il bat également la semaine suivante lors d'un match revanche. Le 15 septembre, il ne remporte pas la bataille royale pour désigner le challenger #1 au ECW Championship (remporté par Zack Ryder), il fut éliminé par Vladimir Kozlov. Après quelques matchs sans enjeu, il n'apparaît plus à la télévision. Le 28 mars 2010, à WrestleMania XXVI, il participe à la bataille royale en dark match remportée par Yoshi Tatsu.

Carrière en solo (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Après la fermeture de l'ECW, Reks est drafté à WWE SmackDown en tant que Heel mais reste inactif pendant un temps, n'effectuant que des dark matchs (voir ci-dessus). Le 15 octobre, à WWE SmackDown, il bat Kaval dans un match pour faire partie de la Team Smackdown lors de Bragging Rights. Le 18 octobre, à Raw, il participe à une bataille royale WWE SmackDown vs Raw et se fait éliminer par Mark Henry. Lors de Bragging Rights, lors du match Team WWE SmackDown vs Team Raw, il élimine rapidement Santino Marella avant de se faire éliminer par Sheamus suite à une distraction de John Morrison. Son équipe sort victorieuse du match. Lors du WWE SmackDown suivant, il participe en tant que bûcheron dans le lumberjack match opposant Edge à David Otunga, match remporté par ce dernier grâce à une intervention de Kane. Lors du WWE SmackDown du 19 novembre, il perd face au Big Show, puis dans le main event, il participe à une bataille royale où il élimine Chris Masters avant de se faire éliminer par Kofi Kingston. On apprend également qu'il fera partie de l'équipe d'Alberto Del Rio qui affrontera l'équipe de Rey Mysterio lors de Survivor Series 2010. Lors de Survivor Series 2010, avec l'équipe d'Alberto Del Rio, il perd face à l'équipe de Rey Mysterio. Durant le match, il fut éliminé par Kofi Kingston. Rey Mysterio et Big Show furent les survivants. Lors de WWE Superstars, il commence une nouvelle rivalité avec Curt Hawkins : alors qu'ils venaient de gagner un match en tag team face à JTG et Trent Barreta, Tyler Reks attaque Curt Hawkins. Il enchaîne les défaites contre Chris Masters à WWE Superstars.

Alliance avec Curt Hawkins et départ (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Tyler Reks et Curt Hawkins
Tyler Reks et Curt Hawkins en 2012

Lors du draft supplémentaire 2011, il est envoyé à Raw[2]. Sur Twitter, il a indiqué qu'il travaille principalement sur les house show de Raw. Il bat Primo dans un dark match.

Lors du Raw du 5 septembre, on apprend qui forme une équipe Heel avec Curt Hawkins et au WWE Superstars, lui et Curt Hawkins battent Titus O'Neil et Percy Watson dans un squash. Lors du NXT du 5 octobre, il gagne contre The Usos avec Curt Hawkins. Lors de l'épisode du 12 octobre, ils perdent contre The Usos[3]. Lors du 19 octobre, à NXT, il perd contre Yoshi Tatsu [4]. Lors du 7 décembre à WWE NXT, il perd contre The Usos avec Curt Hawkins. Lors du 22 décembre à Superstars, ils perdent contre Air Boom. Lors du NXT du 18 janvier, ils battent Yoshi Tatsu et Trent Barreta[5]. Lors du Superstars du 19 janvier, ils perdent contre Santino Marella et Mason Ryan. Lors du NXT du 25 janvier, ils perdent contre The Usos. Lors du Raw du 3 janvier, il perd contre Brodus Clay. Lors du NXT du 8 février, il gagne avec Curt Hawkins contre The Usos. Lors du NXT du 14 mars, il gagne avec Curt Hawkins contre Percy Watson et Alex Riley. Lors du 15 mars à Superstars, il perd avec Curt Hawkins contre Kofi Kingston et R-Truth. Lors du NXT du 18 avril, alors qu'il avait battu Curt Hawkins dans un « You're Fired match », le General Manager de NXT, William Regal, vire les deux catcheurs.Il fait son retour avec Curt Hawkins à WWE NXT, en tant qu'agent de securité en .Lors de WWE Superstars du 10 mai, il revient avec Curt Hawkins en attaquant John Cena et en perdant contre Zack Ryder et Santino Marella. Lors du WWE RAW du 4 juin lui et Curt Hawkins perdent face à Kofi Kingston et R-Truth. Lors du Smackdown! du 14 juillet (fête nationale), il perd face à Ryback. Lors de Money in the Bank, ils perdent face à Ryback dans un match handicap. Lors du 1000e Raw, lui et Hawkins attaquent ensemble Kane avec Jinder Mahal, Drew McIntyre, Hunico et Camacho mais Undertaker les attaque avec le Chokeslam.Lors du Smackdown du 10 août en compagnie de Curt Hawkins, il essaye de convaincre Booker T de les nommer challenger n°1 au titre par équipe de la WWE (détenu par Kofi Kingston et R-Truth), sans succès. Lors du WWE SmackDown du 17 août, lui et Hawkins battent deux catcheurs locaux et ils ont notamment une nouvelle de gimmick.

Le 20 août, Reks annonce sa libération afin de passer du temps avec sa famille[6].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • "The X-Factor"[7]
    • "The Dreadlocked Demolition Man"[8]
    • "T. Reks"[8]
  • Équipes
    • Tyler Reks & Curt Hawkins (2011-2012)
  • Musiques d'entrées
Thème d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Gasoline Upcharge Chris Weerts & Daniel Holter 2008-2009 FCW
Hang Ten Non-Stop Music 2009-2010 ECW/FCW
One Two Three Extreme Music Library 2010-2011 WWE
Tyrannosaurus Jim Johnston 2011-2012 WWE
In The Middle Of It Now (avec Curt Hawkins) Disciple 2011-2012 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats remportés[modifier | modifier le code]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Année 2009 2010 2011
Rang 156 en diminution 180 en augmentation 163
Référence [9] [10] [11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Tyler Reks », WWE (consulté le 21 janvier 2012)
  2. (en) WWE, « Complete 2011 WWE Draft results », sur wwe.com,‎ 26 avril 2011 (consulté le 21 janvier 2012)
  3. (en) WWE, « WWE NXT results: It's 'Showtime' », sur wwe.com,‎ 12 octobre 2011 (consulté le 21 janvier 2012)
  4. (en) WWE, « WWE NXT results: Redemption Points on the rise », sur wwe.com,‎ 18 octobre 2011 (consulté le 21 janvier 2012)
  5. (en) WWE, « WWE NXT results: Sin City scandals », sur wwe.com,‎ 18 janvier 2012 (consulté le 21 janvier 2012)
  6. (en) « WWE Superstar Confirms Release, Says He Requested It »
  7. (en) Kara Medallis, « Cobra commanders », World Wrestling Entertainment,‎ 2001-02-20
  8. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées WWE.
  9. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  10. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  11. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)