Gabriel Tuft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gabriel Allan Tuft

Description de l'image Gabe_Tuft_Red_Carpet.jpg.
Données générales
Nom complet Gabriel Allan Tuft
Nom de ring Gabe Tuft
Tyler Reks
Taj Milano
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 1er novembre 1978 (36 ans)[1],
Laguna Beach, Californie
Taille 6 3 (1,91 m)[1]
Poids 250 lb (114 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Mike Bell[2]
Tommmy Willams[2]
Carrière pro. Février 2007aujourd'hui

Gabriel Allan Tuft est un catcheur américain né le 1er novembre 1978 à Laguna Beach, en Californie.

Il est surtout connu pour son travail à la World Wrestling Entertainment, dans laquelle il a travaillé sous le nom de Tyler Reks. Il a également été au club-école de la WWE, la Florida Championship Wrestling, où il a été champion par équipe avec Johnny Curtis et champion poids-lourds.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Tuft est fan de catch depuis son enfance et a été diplômé de l'Analy High School à Sebastopol, Californie. Il a ensuite poursuivi ses études à Université d'État polytechnique de Californie où il a obtenu un diplôme en génie-civil[3],[4].

World Wrestling Entertainment (2008-2012)[modifier | modifier le code]

Florida Championship Wrestling (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Après avoir participé à un casting organisé par les recruteurs de la World Wrestling Entertainment (WWE) au sein des locaux de l'Ultimate Pro Wrestling, Tuft a signé un contrat avec la WWE en février 2008 et a été envoyé à la Florida Championship Wrestling (FCW), le club-école de la WWE[4],[1]. Il débute sous le nom de Gabe Tuft et devient championnat par équipe de la FCW avec Joe Hennig le 12 juillet 2008 après leur victoire sur Drew McIntyre et Stu Sanders, ce règne est de courte durée car trois jours plus tard ils perdent le titre dans un match revanche[5],[6]. Il change de nom de ring pour Tyler Reks et fait équipe avec Johnny Curtis et remporte une deuxième fois le championnat par équipe de la FCW le 11 décembre après leur victoire sur David Hart Smith et T.J. Wilson[7]. Ils perdent ce titre le 30 avril 2009 face à Caylen Croft et Trent Berretta aux cours des enregistrement de l'émission du 31 mai[8]. Le 11 juin 2009, aux cours des enregistrements de l'émission du 28 juin, il devient champion poids-lourds de Floride de la FCW suite à sa victoire sur Drew McIntyre, il perd ce titre le 13 août face à Heath Slater[9],[10].

ECW (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Il commence à apparaître dans les émissions de la WWE d'abord à Superstars où il perd à deux reprises face à Zack Ryder le 2 et le 9 juillet 2009[11],[12].

Reks est ensuite envoyé à l'Extreme Championship Wrestling (ECW), une des trois émissions principales de la fédération (Superstars étant une émission secondaire où les intrigues ne sont pas développées) le 21 juillet où il bat Paul Burchill[13]. Il est alors utilisé comme un jobber et le 15 septembre, il participe à une bataille royale pour désigner le challenger pour le titre champion de la ECW où il est éliminé par Vladimir Kozlov ; le match est remporté par Zack Ryder[14]. Il retourne à Superstars où il perd ses matchs face à Sheamus, Zack Ryder et Paul Burchill le 1er octobre, 29 octobre et 5 novembre[15],[16],[17]. Il fait ensuite un retour à la Florida Championship Wrestling où il participe à une bataille royale pour désigner le challenger pour le champion poids-lourds de Floride de la FCW au cours de l'émission diffusé le 29 novembre[18]. En fin d'année, il fait des matchs en levé de rideau avant le début de l'enregistrement de l'ECW ainsi que de Raw[19],[20],[21].

Début 2010, il n'a aucun match télévisé et le 28 mars à WrestleMania XXVI il participe à une bataille royale avant la diffusion de ce spectacle remporté par Yoshi Tatsu[22], [23],[24].

Smackdown (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Reks passe plusieurs mois à participer aux spectacles non télévisé, à la Florida Championship Wrestling ainsi qu'aux matchs en levée de rideau de la diffusion des émissions de la WWE après WrestleMania XXVI[1]. Il revient le 15 octobre à WWE SmackDown où il défie Kaval pour obtenir sa place au sein de l'équipe Smackdown à Bragging Rights, ce que Kaval vient d'obtenir après avoir tenu plus de cinq minutes face au Big Show. Kaval accepte le défi et perd ce match et sa place dans l'équipe[25]. Huit jours plus tard à Bragging Rights l'équipe Smackdown remporte le match par équipe à élimination où Reks a éliminé Santino Marella avant d'être sorti par Sheamus[26]

Alliance avec Curt Hawkins et départ (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Tyler Reks et Curt Hawkins
Tyler Reks et Curt Hawkins en 2012

Lors du draft supplémentaire 2011, il est envoyé à Raw[27].

Le 20 août 2012, Reks annonce sa libération afin de passer du temps avec sa famille[28].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • "The X-Factor"[29]
    • "The Dreadlocked Demolition Man"
    • "T. Reks"
  • Équipes
    • Tyler Reks & Curt Hawkins (2011-2012)
  • Musiques d'entrées
Thème d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Gasoline Upcharge Chris Weerts & Daniel Holter 2008-2009 FCW
Hang Ten Non-Stop Music 2009-2010 ECW/FCW
One Two Three Extreme Music Library 2010-2011 WWE
Tyrannosaurus Jim Johnston 2011-2012 WWE
In The Middle Of It Now (avec Curt Hawkins) Disciple 2011-2012 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats remportés[modifier | modifier le code]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Année 2009 2010 2011
Rang 156 en diminution 180 en augmentation 163
Référence [30] [31] [32]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Profil de Tyler Reks », sur Online World of Wrestling (consulté le 19 octobre 2014).
  2. a et b (en) « Profil de Tyler Reks », sur Cagematch (consulté le 19 octobre 2014).
  3. (en) Kerry Benefield, « Montgomery High students get visit from WWE wrestler », sur Santa Rosa's Press Democrat,‎ 6 septembre 2012 (consulté le 19 octobre 2014).
  4. a et b (en) Josh Modaberi, « Tyler Reks Interview », sur Wrestling101,‎ 21 septembre 2012 (consulté le 19 octobre 2014).
  5. (en) Ashish, « WWE News: New FCW Tag Champs, Amy Hennig, Flair & Steamboat’s Sons, Upcoming House Show Matches », sur 411 mania-consulté le=26 décembre 2014,‎ 15 juillet 2008.
  6. (en) « Historique du championnat par équipe de la FCW », sur Cagematch (consulté le 26 décembre 2014).
  7. (en) « FCW TV #13 », sur Cagematch (consulté le 2 février 2015).
  8. (en) « FCW TV #35 », sur Cagematch (consulté le 2 février 2015).
  9. (en) Larry Csonka, « FCW Taping Results (SPOILERS) », sur 411 mania-consulté le=2 février 2015,‎ 12 juin 2009.
  10. (en) Ashish, « FCW TV Taping Results [Spoilers] », sur 411 mania-consulté le=2 février 2015,‎ 14 août 2009.
  11. (en) Cassidy Haslett, « WWE Superstars July 2, 2009 Results », sur Wrestling101,‎ 2 juillet 2009 (consulté le 2 février 2015).
  12. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S WWE SUPERSTARS TV REPORT 7/9: Ongoing "virtual time" coverage of Sunday Night Heat v.2 », sur Pro Wrestling Torch,‎ 9 juillet 2009 (consulté le 2 février 2015).
  13. (en) Matt Bishop, « ECW: Dreamer, Christian jabber prior to Night of Champions », sur Slam! Wrestling (consulté le 2 février 2015).
  14. (en) James Caldwell, « CALDWELL'S ECW TV REPORT 9/15: Complete Report on new #1 contender to Christian's ECW Title », sur Pro Wrestling Torch,‎ 15 septembre 2009 (consulté le 2 février 2015).
  15. (en) Cassidy Haslett, « WWE Superstars October 1, 2009 Detailed Results », sur Wrestling101,‎ 1 octobre 2009 (consulté le 2 février 2015).
  16. (en) « WWE Superstars October 29, 2009 Detailed Results », sur Wrestling101,‎ 29 octobre (consulté le 2 février 2015).
  17. (en) Cassidy Haslett, « WWE Superstars November 5, 2009 Detailed Results », sur Wrestling101,‎ 5 novembre 2009 (consulté le 2 février 2015).
  18. (en) Larry Csonka, « FCW TV Taping Results (SPOILERS) », sur 411 mania,‎ 7 novembre 2009 (consulté le 2 février 2015).
  19. (en) « ECW on Syfy #185 », sur Cagematch (consulté le 2 février 2015).
  20. (en) « WWE RAW 2009 12 21 », sur Online World of Wrestling (consulté le 2 février 2015).
  21. (en) « ECW on Syfy #186 », sur Cagematch (consulté le 2 février 2015).
  22. (en) « Matchs de Tyler Reks en janvier 2010 », sur Wrestlingdata (consulté le 2 février 2015).
  23. (en) « Matchs de Tyler Reks en février 2010 », sur Wrestlingdata (consulté le 2 février 2015).
  24. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: WrestleMania XXVI », sur 411 mania,‎ 8 juin 2010 (consulté le 2 février 2015).
  25. (en) Mike Tedesco, « SMACKDOWN RESULTS - 10/15/10 », sur WrestleView,‎ 15 octobre 2010 (consulté le 2 février 2015).
  26. (en) Bryan Sokol, « Cena central to Bragging Rights; Smackdown wins again », sur Slam! Wrestling,‎ 25 octobre 2010 (consulté le 3 février 2015).
  27. (en) WWE, « Complete 2011 WWE Draft results », sur wwe.com,‎ 26 avril 2011 (consulté le 21 janvier 2012)
  28. (en) « WWE Superstar Confirms Release, Says He Requested It »
  29. (en) Kara Medallis, « Cobra commanders », World Wrestling Entertainment,‎ 2001-02-20
  30. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  31. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  32. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)