Gabriel Prosser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gabriel aujourd'hui couramment connu même si incorrect sous le nom de Gabriel Prosser (comté de Henrico, Virginie, env. 1775 - ) est un esclave afro-américain qui en 1800 projeta une grande révolte d'esclaves à Richmond.

D'abord retardée par la pluie, cette révolte ne put se dérouler car des informations concernant son déroulement avaient été divulgués avant son exécution. Gabriel et 25 autres membres présumés de cette révolte furent pendus. En réaction la Virginie et d'autres États passèrent des lois imposant des restrictions aux noirs libres, comme l'accès à l'éducation, la liberté de mouvement ou la location d'esclaves.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en esclavage dans le comte d'Henrico, Gabriel avait deux frères, Solomon and Martin. Ils vivaient tous dans la plantation de tabac appelée Brookfield, de Thomas Prosser. Il est probable que le père de Gabriel était forgeron, et c'était le métier auquel Gabriel et son frère furent formés. On lui avait aussi appris à lire et à écrire. Au milieu des années 1790, Gabriel âagé d'environ 20 ans mesurait "Six pieds et trois pouces" soit une grande taille. Il avait la réputation, tant auprès des blancs que des noirs, d'un homme courageux et intelligent.

La rébellion de Gabriel[modifier | modifier le code]

Gabriel avait méticuleusement préparé la révolte au cours de l'été. Le 30 août 1800, il décida de mener les esclaves dans Richmond, mais des pluies torrentielles empêchèrent la rébellion de se dérouler selon les plans. De plus, des maitres d'esclaves avaient été avertis du soulèvement. Le gouverneur de Virginie James Monroe fut alerté et il fit appel à la milice d'État. Gabriel essaya de s'échapper en descendant la rivière vers Norfolk mais il fut aperçu et trahi par un autre esclave pour une récompense. L'esclave ne toucha qu'une partie de la somme promise. Gabriel fut alors ramené à Richmond pour subir un interrogatoire auquel il refusa de répondre. Gabriel, ses deux frères et vingt trois de leurs compagnons furent ensuite pendus.

Historiographie[modifier | modifier le code]

Impact[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En 2002, la ville de Richmond a adopté une résolution en l'honneur de Gabriel pour le 202e anniversaire de la tentative de rébellion. En 2007, le gouverneur de Virginie Tim Kaine a informellement donné son pardon à Gabriel et à ses partisans des excuses officielles, en reconnaissant que sa cause, « la fin de l'esclavage et la poursuite de l'égalité pour toutes les personnes -. A prévalu à la lumière de l'histoire. ». Il n'a pu le faire officiellement car le pardon gouvernatoriale ne peut pas être donné à titre posthume.

Source[modifier | modifier le code]