Gabriel Orozco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gabriel Orozco, né le 27 avril 1962 est un artiste contemporain mexicain postminimaliste[1],[2]. Il travaille notamment sur le thème du déplacement dans de nombreuses œuvres Turista Maluco en 1991 est une installation montrant des oranges disposées sur différentes tables, en 1993 il crée DS, une voiture réduite en son milieu du tiers de ses dimensions originales. Jouant toujours sur l'idée du déplacement, de ses moyens... il crée en 1994 Four Bicycles (there is always one direction), quatre vélos sont assemblés leur enlevant ainsi toute utilité. En 1995 il photographie sa Scwalbe jaune (mobylette) à côté d'une autre équivalente Until you find another yellow Schwalbe. En 1995 avec habemus vespam, il détourne la formule rituelle lors de l'élection d'un nouveau pape habemus papam, qui représente un scooter en pierre sans détails et grandeur nature.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Mis manos son mi corazon (1991)
  • Breath on piano (1993)
  • Oval Billiard Table (1998)
  • 6 Mesas de trabajo (Tables de travail), 1990-2000, MNAM, Paris.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hans Ulrich Obrist (ed), La mémoire, Académie de France à Rome, Villas Médicis, 1999.
  2. Yve-Alain Bois, Benjamin H. D. Buchloh and Briony Fer. Gabriel Orozco. Mexico City, Mexico: Museo del Palacio de Bellas Artes, 2006.