Gabriel Guérin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guérin.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Gabriel-Christophe Guérin.
Gabriel Guérin
Image illustrative de l'article Gabriel Guérin

Naissance
Le Havre
Décès (à 26 ans)
Mont-l'Évêque
Origine Drapeau de la France France
Grade lieutenant
Distinctions Légion d'honneur
Médaille militaire

Gabriel Fernand Charles Guérin (1892-1918) est un As de l'aviation français de la Grande Guerre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le au Havre[1], il travaille comme employé jusqu'à son appel au service militaire en 1913.

Il fait la première partie de la guerre comme fantassin, en tant que caporal au 28e régiment d'infanterie, et obtient la Croix de Guerre avec deux citations.

Passé dans l'aviation le , il est breveté pilote le 10 octobre suivant et rejoint l'escadrille N°15 en .

Promu sergent puis sous-lieutenant, il est décoré de la Médaille militaire et la Légion d'honneur pour ses prouesses en combat aérien.

Devenu lieutenant commandant la SPA 88 en juillet 1918, il enregistre 23 victoires aériennes à son actif.

Il se tue dans un accident d'avion survenu aux commandes d'un SPAD VII, le sur le terrain d'aviation de Mont-l'Évêque.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ses fiches sur le site Mémoire des Hommes attestent ce lieu de naissance, infirmant l'affirmation usuellement colportée le faisant à tort naître au Maroc.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) « Le lieutenant aviateur G. Guérin », in Le Pays de France, n° 201, 22 août 1918, p. 3 (nécrologie)
  • (fr) Daniel Porret, Les « as » français de la Grande Guerre, Service historique de l'Armée de l'air, 1983, p. 63 et suiv.

Liens externes[modifier | modifier le code]