Gaëtan de Rochebouët

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grimaudet.
Gaëtan de Rochebouët
Gaëtan de Grimaudet de Rochebouët
Gaëtan de Grimaudet de Rochebouët
Fonctions
31e président du Conseil des ministres français
et Ministre de la guerre
(43e chef du gouvernement)
23 novembre 187713 décembre 1877
Gouvernement Rochebouët
Législature IIe législature
Prédécesseur Albert de Broglie
Successeur Jules Dufaure
Biographie
Nom de naissance Gaëtan de Grimaudet de Rochebouët
Date de naissance 16 mars 1813
Lieu de naissance Angers, Maine-et-Loire (France)
Date de décès 23 février 1899 (à 85 ans)
Lieu de décès Paris, France
Nationalité française
Parti politique Conservateur
Diplômé de École polytechnique
Profession Officier général
Présidents du Conseil des ministres français

Gaëtan de Grimaudet de Rochebouët né à Angers le 16 mars 1813 décédé à Paris le 23 février 1899 est un général et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Polytechnicien (Promotion X1831), général, il participe aux campagnes du Second Empire en Orient, ainsi qu'à la guerre de 1870. Il est très brièvement président du conseil en 1877.

Le 29 juin 1877, Patrice de Mac Mahon fait dissoudre la Chambre après avoir été mis en minorité. Les élections du 14 octobre 1877 sont une victoire des républicains, qui comme l'année précédente emportent la majorité des sièges. Le président Mac Mahon tente d'abord de résister. Il demande au général de Rochebouët de former un « ministère d'affaire », avec qui la Chambre refuse de rentrer en contact : Rochebouët démissionne moins de 24 heures après sa nomination.

Marié à Valentine Gibert, petite-fille du régent Guillaume-Toussaint Gibert et du général Jacques François de La Chaise[1], il est le beau-père de Louis-François Robineau de La Burelière et de Pierre de Montaignac de Chauvance (fils de l'amiral Louis Raymond de Montaignac de Chauvance).

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]