GTO (manga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Great Teacher Onizuka / GTO

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo-titre japonais de l'anime GTO.

グレート・ティーチャー・オニズカ
(Gurēto Tīchā Onizuka)
Type Shōnen
Genre Comédie, drame
Thèmes École, délinquance juvénile, apprentissage de la vie
Manga
Auteur Tōru Fujisawa
Éditeur Drapeau du Japon Kōdansha
Drapeau de la France Pika Édition
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Magazine
Sortie initiale 16 mai 199717 avril 2002
Volumes 25
Anime japonais
Réalisateur
Naoyasu Hanyu
Noriyuki Abe
Studio d’animation Studio Pierrot
Compositeur
Yusuke Honma
Licence Drapeau du Japon Fuji Television
Drapeau de la France Kazé
Chaîne Drapeau du Japon Fuji Television, Animax
1re diffusion 30 juin 199924 septembre 2000
Épisodes 43
Drama japonais
Réalisateur
Masayuki Suzuki
Licence Drapeau du Japon Fuji Television
Chaîne Drapeau du Japon Fuji Television
1re diffusion 7 juillet 199822 septembre 1998
Épisodes 12 + 1
Film japonais
Réalisateur
Masayuki Suzuki
Durée 140 minutes
Sortie

1999

Drama japonais
Réalisateur
Imai Kazuhisa
Producteur

Kasai Hideyuki

Yamamoto Yoshihiko
Scénariste
Tōru Fujisawa
Licence Drapeau du Japon Fuji Television
Chaîne Drapeau du Japon Fuji Television
1re diffusion 3 juillet 201211 septembre 2012
Épisodes 11 + 3
Drama japonais
Scénariste
Tōru Fujisawa
Licence Drapeau du Japon Fuji Television
Crunchyroll
Chaîne Drapeau du Japon Fuji Television
1re diffusion 8 juillet 2014 – en cours

Great Teacher Onizuka (グレート・ティーチャー・オニヅカ, Gurēto Tīchā Onizuka?), souvent abrégé en GTO, est un shōnen manga racontant l'histoire de Eikichi Onizuka professeur dans une école. L'histoire de GTO suit celle de Young GTO (Shonan jun'ai gumi), suivant elle même celle de Bad Company, du même auteur (31 volumes pour Young GTO et un double volume pour Bad Company).

Grand succès de Tōru Fujisawa, GTO est prépublié pour la première fois dans l'hebdomadaire Weekly Shōnen Magazine au Japon en 1997, et reçoit le Prix du manga de son éditeur Kōdansha en 1998. La version française est éditée par Pika Édition depuis février 2001, et le 25e et dernier tome est sorti le 22 avril 2004. Une édition double comprenant au total 13 volumes est publiée par le même éditeur à partir de septembre 2011[1],[2].

Le manga a été adapté en anime de 43 épisodes diffusés au Japon de juin 1999 à septembre 2000 sur Fuji Television et en France à partir d'août 2004 sur Canal+ et rediffusés en octobre 2005 sur Europe 2 TV puis en novembre 2008 sur Virgin 17, puis en drama de 12 épisodes, un épisode spécial et un film où le personnage principal est incarné par Takashi Sorimachi. Un deuxième drama a été diffusé en 2012, et un troisième est diffusé depuis juillet 2014.

Une histoire en neuf tomes nommée GTO Shonan 14 Days se déroulant pendant l'histoire de GTO a vu le jour entre 2009 et 2011 dans le magazine Weekly Shōnen Magazine de Kōdansha. Eikichi Onizuka est également le personnage principal de GTO Paradise Lost publié depuis avril 2014 dans le magazine Weekly Young Magazine. Deux autres séries dérivées ont également vu le jour.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Eikichi Onizuka, 22 ans, « célibataire et libre comme l'air », est un jeune professeur au passé douteux qui est nommé pour son premier poste dans une classe difficile ; il montre rapidement une vision de l'enseignement totalement décalée avec les pratiques habituelles. Ses réactions anticonformistes et directes, souvent humoristiques, sont l'axe central de cette série. Il va évoluer avec cette classe, dont la spécialité est de faire craquer moralement leurs professeurs, en tentant de la rallier peu à peu à sa cause.

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des personnages de GTO.

Analyse de l’œuvre[modifier | modifier le code]

GTO se concentre sur deux thèmes forts :

  • 1. Le premier est le non-conformisme, le non-respect des convenances. Fujisawa nous invite à ne pas nous fier aux apparences. Un délinquant n'est pas forcément une personne dénuée de cœur, il protège ceux qu'il considère comme sa fratrie. Le respect des convenances n'implique pas la générosité de cœur, la beauté intérieure, et la réciproque est vraie, semble-t-il nous dire.
  • 2. Le deuxième thème, mis en relief par le point précédent, est l'inhumanité des personnes ordinaires. Une personne quelconque peut devenir inhumaine, cruelle, oubliant la réalité de l'existence des gens dont il modifie - comme tout un chacun - la vie, souvent dans le but de se protéger soi-même des blessures que pourraient leur infliger ces personnes, volontairement ou involontairement.

Enfin, par l'intermédiaire de GTO, l'auteur met également en lumière l'importance de valeurs morales parmi lesquelles l'empathie, la fidélité en amitié et le sens des responsabilités, qui représente chez nous le passage à l'âge adulte.

Tout en laissant une lueur d'espoir par la présence de Fuyutsuki et d'Onizuka, le panel proposé de professeurs offre un panorama particulièrement sombre du monde enseignant japonais.

Manga[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Publication et réception[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des chapitres de GTO.

GTO est prépublié pour la première fois dans le Weekly Shōnen Magazine au Japon entre 1997 et 2002, pour un total de 25 tomes. Le manga vise plutôt un public d'adolescents âgés en raison de son humour parfois grossier[3]. En 2004, trente-sept millions de volumes ont été vendus dans le monde[4].

Anime[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Personnages Voix japonaises[5] Voix françaises[5]
Eikichi Onizuka Wataru Takagi Benoît Dupac
Azusa Fuyutsuki Fumiko Orikasa Sybille Tureau
Miyabi Aizawa Junko Noda Dominique Vallée
Kunio Murai Tomokazu Seki Olivier Korol
Mme Sakurai Yoshiko Okamoto Catherine Rétoré
Hiroshi Uchiyamada Yûichi Nagashima Pierre-François Pistorio
Noboru Yoshikawa Shun Oguri Benjamin Pascal
Yoshito Kikuchi Hikaru Midorikawa Taric Mehani
Urumi Kanzaki Kotono Mitsuishi Christelle Reboul

Certaines voix varient en cours de route (la première voix du professeur de physique-chimie est une voix de femme).

Les personnages s'exprimant souvent en argot ou employant régulièrement des insultes et autres expressions en tous genres, la version française s'est trouvée fortement localisée. Par exemple, Murai s'exclame souvent « Par Elvis ! » tandis qu'Onizuka emploiera souvent l'expression « Bon sang de bonzaï » et M. Uchiyamada emploiera même l'expression « Quand je t'appellerai pot-de-chambre, tu sortiras de sous le lit. ». Le professeur de physique-chimie aura l'habitude d'ajouter « C'est un fait » à la plupart de ses répliques.

D'autres localisations de ce genre ont lieu tout au long de la série. À titre d'exemple, dans un flashback qui lui est consacré, l'ancienne institutrice d'Urumi Kanzaki dit qu'elle pourrait entrer à « H.E.C. ou à Polytechnique » qui sont des établissements réputés, mais français.

Popularité[modifier | modifier le code]

D'après McCarthy et Clements, l'anime retranscrit parfaitement l'univers du manga, y compris les scènes violentes et sans concession : ils soulignent également l'animation de bonne facture[6].

Le passage de GTO dans le programme La Kaz de Canal+ eut un succès immédiat. Les audiences réalisées à la première diffusion furent tellement positives que la chaîne de la télévision rediffusa le programme une deuxième fois en fin de saison.[réf. nécessaire]. Ce succès auprès des adolescents français peut être expliqué par la justesse des personnages.

Drama[modifier | modifier le code]

Un total de 12 épisodes plus un spécial diffusés en 1998 et réalisés par Masayuki Suzuki avec Takashi Sorimachi dans le rôle d'Onizuka, et Nanako Matsushima dans celui d'Azusa. Un épisode spécial de 91 minutes est sorti en août 1999[7]. La série est de nouveau dépoussiérée en 2012[8]. Entre juillet et septembre 2012, un nouveau drama a été diffusé sur la chaîne Fuji TV. Le rôle d'Eikichi Onizuka y est tenu par AKIRA (membre d'EXILE, groupe pop masculin japonais à succès créé en 2001) et celui de Ryuji par Shirota Yu. La série compte 11 épisodes plus trois épisodes spéciaux dont le dernier a été diffusé le 2 avril 2013 au Japon[9]. Une troisième saison a été annoncée en mars 2014[10] et est diffusée depuis le 8 juillet 2014. Cette dernière est diffusée en simulcast en version originale sous-titrée en français par Crunchyroll[11].

La série a également été adapté en quatre épisodes à Taïwan à partir du 22 mars 2014 sur la chaîne GTV[12]. Cette dernière est également diffusée en simulcast par Crunchyroll[13].

Film live[modifier | modifier le code]

Grâce à l'importante popularité du manga et de la série, un film live est sorti en 1999, réalisé également par Masayuki Suzuki[14].

Séries dérivées[modifier | modifier le code]

GTO Shonan 14 Days est une série se déroulant pendant l'histoire de GTO. Elle a été publiée dans le magazine Weekly Shōnen Magazine entre juin 2009 et septembre 2011[15],[16], et a été compilé en un total de neuf volumes par Kōdansha. La version française est également éditée par Pika Édition[17].

Deux autres séries dérivées écrites par Tōru Fujisawa ont vu le jour. La première, intitulée Ino-Head Gargoyle (井の頭ガーゴイル?), traite des aventures de Toshiyuki Saejima et elle est publiée dans le magazine Weekly Young Magazine à partir du 16 janvier 2012[18],[19]. Le premier volume est sorti le 6 février 2012[20], et cinq tomes sont sortis au 6 mars 2014[21].

La seconde, intitulée GT-R - Great Transporter Ryuji, est basée sur Ryuji Danma, et a été publiée entre juillet et octobre 2012 dans le magazine Weekly Shōnen Magazine[22],[23]. L'unique volume est sorti le 16 novembre 2012[24]. La version française sera éditée par Pika Édition à partir de septembre 2014[25].

Une nouvelle série, GTO Paradise Lost, mettant en scène Eikichi Onizuka en prison, est publiée depuis le 14 avril 2014 dans le magazine Weekly Young Magazine[26],[27].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « GTO Volume Double », sur http://www.pika.fr
  2. « Critique de GTO - Volume Double », sur http://manga.krinein.com
  3. (en) Robin E. Brenner, Understanding manga and anime, Libraries Unlimited,‎ 2007 (ISBN 9781591583325), p. 284
  4. (en) Paul Gravett, Manga: sixty years of Japanese comics, Laurence King Publishing,‎ 2004 (ISBN 9781856693912), p. 100
  5. a et b (en) « Great Teacher Onizuka (TV) », sur Anime News Network
  6. (en) Helen McCarthy et Jonathan Clements, The Anime Encyclopedia: A Guide to Japanese Animation Since 1917, Titan Books Ltd,‎ 2001 (ISBN 1845765001), p. 253-254
  7. (en) « GTO Drama Special (live-action) », sur Anime News Network
  8. « Le nouveau visage du Great Teacher ? », sur Manga-News
  9. (en) « GTO: Great Teacher Onizuka - Drama », sur AsianWiki,‎ 25 juin 2012 (consulté le 10 novembre 2012)
  10. « Retour du drama GTO en juillet », sur Manga-News
  11. « Le drama GTO 2014, en Simulcast VOSTFR », sur Adala-News
  12. « Le Great Teacher à Taïwan ! », sur Manga-News
  13. « Le drama GTO Taiwan, en Streaming VOSTFR », sur Adala-News
  14. (en) Tze-yue G. Hu, Frames of anime: culture and image-building, Hong Kong University Press,‎ 2010 (ISBN 9789622090989), p. 113
  15. « GTO le retour », sur Manga News
  16. « Fin de Gto - Shônen 14 Days  », sur Manga News
  17. « Le retour attendu d'Onizuka », sur http://www.manga-news.com/
  18. « Nouvelle série pour Tooru Fujisawa », sur http://www.manga-news.com/
  19. (en) « GTO Spinoff Confirmed, Black Sweep Sisters Switches Homes », sur Anime News Network
  20. (ja) « 井の頭ガーゴイル(1) », sur http://bookclub.kodansha.co.jp/
  21. (ja) « 井の頭ガーゴイル(5) », sur http://bookclub.kodansha.co.jp/
  22. « Nouveau spin-off pour GTO », sur Manga News,‎ 16 juin 2012
  23. « Fin de Gt-R », sur http://www.manga-news.com/
  24. (ja) « GT-R(1) », sur http://bookclub.kodansha.co.jp/
  25. « Le manga GT-R, spin-off de GTO par Tôru Fujisawa, annoncé chez Pika », sur http://www.manga-news.com/
  26. (en) « Tohru Fujisawa to Launch GTO Spinoff Manga in April », sur Anime News Network
  27. « Retour de GTO avec Lost Paradise », sur http://www.manga-news.com/

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]