GNU Health

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GNU Health
Image illustrative de l'article GNU Health
Logo

Image illustrative de l'article GNU Health

Développeur Projet GNU
Première version 12 octobre 2008
Dernière version 2.6.0 (le 6 juillet 2014,
il y a 55 jours
)
[+/-]
Écrit en Python
Environnements GNU/Linux, FreeBSD, MS Windows
Langues Anglais, espagnol, français, grec, italien, parsi, portugais.
Type Progiciel de santé
Licence GNU GPL
Site web (en) Site officiel

GNU Health est un progiciel libre dans le domaine de la santé dont les fonctionnalités couvrent le dossier médical personnel, le système d'information hospitalier et l'informatique médicale.

Maintenu par Luis Falcón[1], le projet GNU Health s'est vu récompensé, en mars 2012, du prix du logiciel libre 2011 pour les projets d’intérêt social[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Health est initié en 2008 par Luis Falcón dans le cadre des activités de l'organisation non-gouvernemaentale GNU Solidario et officiellement maintenu par son auteur pour le projet GNU depuis août 2011[3]. Deux mois plus tôt, GNU Health a fait l'objet d'un séminaire à l'Université des Nations unies[4].

Événements majeurs du développement[modifier | modifier le code]

  • 12 octobre 2008 : Enregistrement du projet sur SourceForge.net
  • 2 novembre 2008 : Medical Version 0.0.2 est sur SourceForge.net
  • 15 avril 2010 : Medical est référencé sur le portail du gouvernement brésilien Portal do Software Público Brasiliero (SPB) (Portail des logiciels publics brésiliens).
  • 31 juillet 2010 : Le projet est référencé par la Communauté Européenne Observatoire et référentiel Open Source.
  • 18 avril 2011 : Medical change de framework de développement de OpenERP à Tryton[5].
  • 12 juin 2011 : le projet Medical est renommé en GNU Health.
  • 16 août 2011 : version 1.3.0 libérée, supportant Tryton et PostgreSQL.
  • 26 août 2011 :Richard Stallman déclare GNU Health dans la liste officielle Paquets GNU. À ce moment le portail de développement passe de SourceForge.net à GNU Savannah.
  • 19 octobre 2011 : Libération de GNU Health version 1.4.1. Cette version est également incluse dans The Python Package Index - PyPI comme un ensemble de modules Python.

GNU Health a reçu, le 26 mars 2012, « le prix du projet d'intérêt social de la Free Software Foundation[6] ».

Usage[modifier | modifier le code]

GNU Health est destiné à fonctionner dans les centres de santé, de prendre soin de la pratique clinique quotidienne ainsi que de la gestion des ressources des centres de santé.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

GNU Health utilise une approche modulaire avec différentes fonctionnalités qui peuvent être inclus pour répondre aux besoins des centres de santé.

Les modules actuels sont :

  • Santé (Health) : modèle de données pour des objets tels que des patients, des évaluations, des centres de santé, les maladies, les rendez-vous, les vaccinations et les médicaments.
  • Pédiatrie (pediatrics) : comprend des modèles pour la néonatalogie, la pédiatrie et les évaluations psychosociales (Liste des symptômes pédiatrique - CFP).
  • Gynécologie (Gynecology) : gynécologie, obstétrique, médecine préventive, l'information périnatale et post-partum.
  • Style de vie (Lifestyle) : l'exercice physique, régime alimentaire, les toxicomanies, l'Institut national de l'abus des drogues (NIDA) base de données de drogues récréatives, les cotes Henningfield, la sexualité, les facteurs de risque, la sécurité à domicile, la sécurité des enfants.
  • Génétique (Genetics) : risque héréditaire. Environ 4 200 "gènes de maladie" de la NCBI / GeneCards.
  • Laboratoire (Lab) : gestion des demandes, création et évaluation des analyses de laboratoire. Interface avec le système de gestion de l'information de laboratoire.
  • Socio-économique (Socioeconomics) : éducation, occupation, condition de vie, milieu hostile, travail et prostitution des enfants, entre autres.
  • Patient (Inpatient) : hospitalisation du patient, affectation des lits, plans de soins et des soins infirmiers.
  • Chirurgie (Surgery) : check-list pré-opératoire, procédures, salle d'opération, historique chirurgical du patient.
  • Facturation (invoice) : lien avec l'administration financière du centre de santé.
  • Calendrier (Calendar) : Ajout des fonctionnalités pour la connexion avec un client CalDAV, Gestion des rendez-vous.
  • Calendrier Patient (Inpatient_calendar) : gestion des calendriers des patient pour la gestion des hospitalisations et de la gestion des lits.
  • QR codes (QR_codes) : Gestion des (QR) codes pour identification.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

La compatibilité avec le standard CalDAV[7] permet des paramétrages et des vues complexes des rendez-vous et hospitalisations.

GNU Health est par ailleurs totalement compatible avec Tryton.

Le support du dépôt PyPI est également assuré.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Blog de Luis Falcón », meanmicio.org, 29 octobre 2011.
  2. (en) Matt Lee, « 2011 Free Software Awards announced  », sur fsf.org,‎ 29 mars 2012 (consulté le 29 mars 2012)
  3. (en) « Richard Stallman declares GNU Health an official package », meanmicio.org, 29 août 2011.
  4. (en) « GNU Health Training 2011 », iigh.unu.edu, 27-30 juin 2011.
  5. (en) Free Software vs Open Source: Tryton vs OpenERP
  6. « le prix du projet d'intérêt social de la Free Software Foundation »
  7. « GNU Health 1.4.1 released », lists.gnu.org, 29 octobre 2011.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]