GMX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de GMX
Logos de GMX

URL gmx.fr gmx.net
Langue(s) Multilingue, dont Français
Propriétaire United Internet
Lancement Février 2009 en France


GMX (Global Message eXchange) est un service gratuit de courrier électronique d'origine allemande. Les courriers électroniques reçus sur une adresse GMX peuvent être consultés depuis un navigateur (grâce au Webmail GMX) ou depuis un client de messagerie (grâce aux protocoles POP3 et IMAP).

Le service « GMX FreeMail » est aujourd'hui utilisé par plus de 11 000 000 d'utilisateurs en Europe, essentiellement en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

GMX a ouvert ses portes en France suite au rachat des domaines de CaraMail en février 2009.

Historique[modifier | modifier le code]

Création et succès en Allemagne[modifier | modifier le code]

GMX GmbH a été créé en avril 1998 en Allemagne par Karsten Schramm, Eric Dolatre, Peter Köhnkow et Raoul Haagen. En 2000, un changement de statut de l'entreprise est prévu afin qu'elle puisse être cotée en bourse. Cependant l'éclatement de la bulle Internet remet en cause la cotation de l'entreprise, qui fut finalement annulée au dernier moment. La société allemande United Internet est aujourd'hui[Quand ?] propriétaire de GMX, après être monté à 100 % du capital de l'entreprise en novembre 2001. Depuis, GMX a connu plusieurs évolutions : si le courrier électronique reste le produit principal de GMX, un portail est venu s'y ajouter, ainsi qu'un service de messagerie instantanée basé sur le protocole libre Jabber (GMX MultiMessenger) et des offres d'accès à Internet. GMX possède actuellement[Quand ?] un centre de traitement de données de dernière génération à Karlsruhe : 25 000 serveurs y occupent une surface de 2 000 mètres carrés. Des serveurs sont également situés aux États-Unis[1]. Plus de 19 millions de boîtes de courrier électronique y sont hébergées, pour une capacité de 130 téraoctets. Aujourd'hui[Quand ?], parmi les leaders du marché du courrier électronique[réf. souhaitée] en Allemagne avec plus de 8 millions d'utilisateurs, GMX a développé différentes offres gratuite (GMX FreeMail) et payantes (GMX ProMail, GMX TopMail et GMX MailXchange).

Un acteur sur le marché francophone depuis 2009[modifier | modifier le code]

GMX Caramail.

GMX est présent en France où il fournit un service en français depuis février 2009. Le lancement de la version francophone de GMX fait suite au rachat des domaines de CaraMail par United Internet à Lycos Europe, ce dernier ayant décidé de fermer le service. Dès son lancement GMX.fr propose aux utilisateurs une messagerie d'une capacité illimitée depuis août 2011 (5 Go auparavant), une protection antispam, un antivirus intégré, un espace de stockage de fichier de 1 Go et la possibilité de recevoir et d'envoyer des courriers électroniques depuis d'autres adresses (Yahoo, Gmail, Hotmail et tout service compatible POP3).

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

GMX CaraMail propose les fonctionnalités suivantes :

  • Capacité de stockage illimitée, envoi de pièce jointes jusqu'à 50 Mo, répondeur automatique, règles de tri automatisé
  • Importation d'autres adresses de courrier électroniques, via la fonction Mail Collector
  • Gestion de plusieurs alias pour un seul compte utilisateur
  • Live Emoticons : émoticônes interactives et personnalisables avec une webcam
  • Connexion sécurisée grâce au protocole SSL
  • Tri automatique des spams et filtrage des virus dans les courriers entrants
  • Interface AJAX proposant l'organisation des mails grâce au glisser-déposer, les raccourcis claviers ou encore l'utilisation d'un menu contextuel via le clic droit
  • Stockage de fichier (1 Go), carnet d'adresses et agenda en ligne
  • Facebook Connect

En outre, GMX permet la lecture de courriers via un client de messagerie grâce à la mise à disposition des protocoles POP3 et IMAP, et permet l'envoi grâce au protocole SMTP.

Concernant la sécurité et son support aux utilisateurs[modifier | modifier le code]

Comme bon nombre de service gratuit de courriel (gmail, free, ...), le support technique est absent ou totalement inopérant. Il n'est pas possible d'appeler la plateforme d'assistance aux utilisateurs de GMX.

Concernant la sécurité  : sachant qu'à travers une consultation via un navigateur internet, la sécurité n'est jamais absolue. Les piratages de compte existent avec GMX, comme avec d'autre services de courriel gratuits. Il peut survenir qu'un propriétaire d'une boite de courriels perde définitivement sa boîte de courriel[réf. nécessaire]. Le webmail n'est pas accessible en https (donc les contenus des emails transitent en clair sur le réseau) et l'écran de connexion n'est pas proposé en https sur la page d'accueil (même si https://www.gmx.com fonctionne) ce qui rend le mot de passe de connexion facilement interceptable par un tiers à partir de cette page.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) About GMX

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]