GIAT CN120-26

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
CN120-26
Gros plan sur la bouche du canon CN120-26
Gros plan sur la bouche du canon CN120-26
Caractéristiques de service
Type Canon antichar
Utilisateurs France et Émirats arabes unis
Production
Année de conception Années 1980
Constructeur Drapeau : France GIAT
Exemplaires produits Plus de 800
Caractéristiques générales
Poids du canon seul 2 800 kg[1]
Poids du canon et de l'affût 3 500 kg
Longueur du canon seul 6,24 m
Longueur du canon et de l'affût 6,931 m
Support char Leclerc
Calibre 120 mm
Cadence de tir Jusqu'à 10 coups par minute
Vitesse initiale 1 790 m/s (obus flèche)

1 100 m/s (obus à charge creuse)

Portée pratique 4 000 m (obus flèche)

3 000 m (obus à charge creuse)[2]

Munitions Projectile à douille semi-combustible stabilisé par ailettes
Alimentation Chargement automatique ou manuel
Hausse -7° à +18°
Mécanisme Culasse coulissant verticalement
Syst. d'absoprtion du recul 400 mm[1]

Le CN120-26 est un canon antichar de 120 mm à âme lisse conçu par l'EFAB de Bourges, fabriqué par l'entreprise française GIAT et destiné à équiper les chars de plus de 45 tonnes.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Comparable au canon Rheinmetall de 120 mm allemand, le CN120-26 se différencie par sa longueur plus importante (52 calibres) que la plupart des canons à âme lisse du début des années 1990. Dérivé du CN120-25 prévu pour servir sur l'AMX-40 et le prototype de char brésilien EE-T2 Osório, le CN120-26 ne sert que sur le char AMX Leclerc. Le canon se distingue aussi par l'absence d'extracteur de fumées, les gaz de tir étant évacués par la surpression de l'habitacle. Néanmoins, le Leclerc Tropicalisé de l'armée émirienne utilise un système de soufflage d'air comprimé dans la chambre par l'intermédiaire d'une canule au lieu du système de surpression utilisé sur le modèle français.

Modèle Canon de 120 millimètres modèle G1 Canon de 120 millimètres modèle F1
Dénomination du constructeur CN120-25 CN120-26
Force de recul 365 kN 550 kN
Course au recul 485 mm 400 mm
Plate-forme AMX-40 & EE-T2 Osório AMX Leclerc

Munitions[3][modifier | modifier le code]

Designation Type Masse de la munition Masse du projectile Vitesse initiale Pénétration Introduction Autres informations
OFL 120 G1 obus-flèche 18,7 kg 6,3 kg 3,8 kg (flèche) 1 650 m/s 500 mm d'acier homogène laminé à 2 000 m Années 80 Flèche en tungstène de l'obus-flèche de 105 mm OFL 105 G2 re-cartouché et re-saboté dans une douille de 120 mm avec au passage, une augmentation de la masse de poudre.
OFL120 F1 obus-flèche 20,5 kg 7,3 kg 4 kg (flèche) 1 790 m/s 600 mm d'acier homogène laminé à 2 000 m 1994 Barreau en tungstène développée conjointement avec l'Allemagne sous le vocable de LKE1/DM43.
120 OFLE F1B obus-flèche 19,6 kg 7,3 kg 4 kg (flèche) 1 790 m/s n.c 2011 Flèche constituée d'un barreau tungstène.
OFL 120 F2 obus-flèche 20,5 kg 7,78 kg 4,5 kg (flèche) 1 740 m/s 640 mm d'acier homogène laminé à 2 000 m 1996 Obus-flèche constitué d'un barreau en uranium appauvri.
120 OFLE F2 obus-flèche n.c n.c n.c n.c 2013 Munition qualifiée en 2008-2009, produite en 2011-2012, le barreau est plus épais que le son prédécesseur.
OFLEX munition d'exercice 18 kg 6 kg 1 750 m/s n.c n.c Simule une munition flèche, son empennage conique percé d'évent limite sa portée.
120 OFL X G munition d'exercice 18 kg 6,1 kg n.c n.c 2011 Simule une munition flèche, son empennage conique percé d'évent limite sa portée.
OECC F1 obus à charge creuse 24,3 kg 14,3 kg 1 100 m/s < 600 mm d'acier homogène laminé à n'importe quelle distance Années 80 Munition polyvalente, est l'acronyme de Obus Explosif à Charge Creuse.
BSCC F1 munition d'exercice 24,3 kg 14,4 kg 1 100 m/s n.c n.c projectile inerte dépourvu d'explosif
BSCC F1A munition d'exercice 24,3 kg 14,4 kg 1 100 m/s n.c 2011 Projectile inerte.
OE F1 obus explosif 25,5 kg 15,5 kg 1 050 m/s n.c 2005 N'est pas entré en dotation.
120 EXPL F1 obus explosif 27 kg 16,8 kg 1 000 m/s n.c 2013 Doté d'une fusée programmable.
OEFC 120 F1 boîte à mitraille n.c n.c 1410 m/s n.c 2013 Tir plusieurs centaines billes de tungstène à haute vélocité à 400 mètres, est l'acronyme de Obus à EFfets Canalisés.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.army-guide.com/eng/product3583.html
  2. CHAR LECLERC de la Guerre Froide aux conflits de demain, Marc Chassillan
  3. http://mainbattletanks.czweb.org/Tanky/subsys/francmnc.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :