GBU-39

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La GBU-39 Small-Diameter Bomb (SDB) ou bombe guidée de petit diamètre, est une bombe guidée américaine de 113 kg (250 pounds) destinée à équiper les avions de combat d'une quantité accrue de bombes de précision. La plupart des avions de l'US Air Force seront capables d'embarquer un ensemble de quatre de ces bombes à la place d'une seule bombe de 800 kg en utilisant le système de larguage BRU-61/A.

Aspects techniques[modifier | modifier le code]

Deux modèles sont développés. Une version de la GBU-39 est équipée d'une centrale de navigation par inertie couplée à un GPS pour attaquer des cibles fixes ou immobiles, comme des dépôts d'essence, des abris bétonnées, etc.

La seconde version (GBU-40) comprend un système de recherche thermique avec reconnaissance automatique de cible pour frapper des cibles mobiles tels que des chars, des engins, et des postes de commandement mobiles.

La bombe guidée GBU-39 a un écart circulaire probable de seulement 5-8 mètres, ce qui veut dire qu'elle a une probabilité de 50 % d'impacts à l'intérieur d'un cercle de rayon 5-8 mètres. Cette précision devrait réduire les dommages collatéraux.

La précision peut être améliorée par une actualisation des données de GPS différentiel préalable à son larguage. Ces données GPS sont calculées en utilisant une infrastructure support de précision, constituée d'au moins trois récepteurs GPS fixes (au sol) transmettant des coordonnées calculées, à une station de coordination au centre opérationnel aérien. Les corrections sont alors transmises par Liaison 16 à l'avion porteur de la GBU-39 qui modifie le paramétrage de la bombe.

La miniaturisation de la bombe permet à un seul avion de combat d'emporter en une mission plus de projectiles que les autres types de bombes. Le système équipe en premier lieu les F-15E Strike Eagle et doit équiper progressivement les avions : F-16 Fighting Falcon, F-22 Raptor, F-35 Lightning II, A-10 Thunderbolt II, B-1 Lancer, B-2 Spirit, et B-52 Stratofortress ;

La charge explosive de la bombe GBU-39 est constituée de 17 kg d'explosif surpuissant AFX-757. Du fait de son profil, elle a cependant la même capacité de pénétration que la bombe BLU-109 de 800 kg. Au cours des essais, la GBU-39 a réussi à perforer plus de 2,4 mètres de béton armé.

Elle dispose également de deux ailes en forme de losange ou de "diamant" qui se déploient après largage, lui permettant de planer et augmentant son rayon d'action atteignant jusqu'à 110 km.

Quoique les coûts unitaires étaient incertains en 2006, le prix estimé pour la version à guidage GPS tournait autour de 70 000 $. Le prix de la version 2 était encore plus incertain, des estimations le situant autour de 90 000 $ pièce, au moins.

Le système d'armes GBU-39 SDB a commencé des opérations de combat en octobre 2006.

Par contrat rendu public en septembre 2006, Boeing est chargé de développer une version de la bombe GPU-39 qui remplace le container en acier par un châssis allégé en matériaux composites, et la charge, par un explosif à onde de choc concentrée tel qu'un explosif à métal lourd inerte (DIME Dense Inert Metal Explosive). Ceci est destiné à réduire le risque de "dommages collatéraux", lors d'utilisation de la bombe pour des frappes de précision en zone urbaine.

Une deuxième série d'essais de la GBU-39 SDB munie d'une charge explosive DIME, ont été menés avec succès par Boeing mi-septembre 2007.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]