GAZ Tchaïka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La GAZ Tchaïka 13 (ou Chaïka, en russe Ча́йка ) est une automobile russe présentée en 1958 qui remplace la 12 ZIM dans le rôle du haut de gamme du constructeur de Gorki. Elle restera au catalogue pendant plus de 20 ans. La Tchaïka 14 lui succède en 1976, mais sa carrière est plus courte et se termine en 1988. À l’époque, les GAZ Tchaïka sont réservées aux personnalités importantes du pays, et leur production restera assez limitée.

La Tchaïka 13 (1958-1981)[modifier | modifier le code]

GAZ Tchaïka 13
GAZ Tchaïka
GAZ Tchaïka 13

Marque Drapeau : Russie GAZ
Années de production 1958 - 1981
Production 3179 exemplaires
Classe Limousine
Usine(s) d’assemblage Nijni Novgorod
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8
Cylindrée 5526 cm3
Puissance maximale 205 ch (151 kW)
Boîte de vitesses 3 rapports
Poids et performances
Vitesse maximale 160 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 20 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 4 portes, break, cabriolet de parade
Dimensions
Longueur 5600 mm
Largeur 2000 mm
Hauteur 1620 mm
Empattement 3250 mm
Chronologie des modèles
Précédent GAZ 12 ZIM GAZ Tchaïka 14 Suivant

Une russe d'inspiration américaine[modifier | modifier le code]

La GAZ Tchaïka, qui signifie « mouette » en français, est exposée pour la première fois à l’Exposition Universelle de Bruxelles d’avril 1958. Elle se veut assurer la succession de la 12 ZIM, dont la carrière touche à sa fin. D’inspiration Packard, la Tchaïka (ou Chaïka) est longue de 5,60m et large de 2m. Le prototype de Bruxelles, non définitif, est motorisé par un V8 en aluminium à la cylindrée de 4890 cm³ et développant 180 ch. Lorsque la production démarre, le 16 janvier 1959, le bloc a laissé sa place à un V8 encore plus gros : un 5.5 de 205 ch ! La vitesse de pointe s’établit à 160 km/h, malgré le poids conséquent de l’engin…

Une dotation très riche[modifier | modifier le code]

La Tchaïka récupère la boîte automatique à convertisseur hydraulique de couple étudiée pour la Volga. Son équipement est pléthorique : vitres électriques, siège conducteur réglable électriquement, système de chauffage individuel pour les passagers arrière, poste de radio perfectionné, antenne électrique… Toutes les Tchaïka sont peintes en noir, à l’exception du modèle rouge du commandant des pompiers de Moscou, de la blanche de la cosmonaute Valentina Terechkova et de quelques exemplaires bicolores.

D’autres versions[modifier | modifier le code]

Quelques variantes de la berline ont été fabriquées, mais à titre très confidentiel. On dénombre 8 cabriolet 4 portes (type 13-B), une limousine de parade, 20 breaks (type 13-C) dont un corbillard et plusieurs ambulances, ainsi que quelques limousines (type 13-A).

La Tchaïka 13 a survécu jusqu’en 1981, après 3179 exemplaires produits. Elle est remplacée (dès 1976) par la GAZ 14 Tchaïka.

La Tchaïka 14 (1976-1988)[modifier | modifier le code]

GAZ Tchaïka 14
GAZ Tchaïka
GAZ Tchaïka 14

Marque Drapeau : Russie GAZ
Années de production 1976 - 1988
Production 1114 exemplaires
Classe Limousine
Usine(s) d’assemblage Nijni Novgorod
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V8
Cylindrée 5526 cm3
Puissance maximale 220 ch (162 kW)
Poids et performances
Vitesse maximale 175 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 15 s
Consommation mixte 16 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 4 portes, cabriolet de parade
Dimensions
Longueur 6114 mm
Largeur 2020 mm
Hauteur 1525 mm
Empattement 3450 mm
Chronologie des modèles
Précédent GAZ Tchaïka 13 GAZ 3105 Suivant

Afin de remplacer la Tchaïka 13 dont le style est déjà dépassé au milieu des années 1960, GAZ prépare une remplaçante dès 1967, année où est construit le premier prototype. Sept autres prototypes verront le jour jusqu’en 1976, lorsque GAZ reçoit l’accord du gouvernement pour la mise en production. Le premier exemplaire, de couleur rouge cerise, quitte l’usine le 14 février 1976 et sera offert à Léonid Brejnev pour son 70e anniversaire.

Inspirée par Chrysler, la GAZ 14 est motorisée par un V8 5.5 de 220 ch, capable d’emmener les 2,6 tonnes de la limousine à 175 km/h.

Quelques Tchaïka furent carrossées en cabriolet, utilisés pour les parades militaires.

Après une carrière de 12 ans seulement, la production est arrêtée le 24 octobre 1988. 1114 Tchaïka 14 auront été fabriqués, dont 14 cabriolets. Un exemplaire de la berline sera même immatriculé en Belgique.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bernard Vermeylen, Voitures des pays de l'Est, E-T-A-I, Boulogne-Billancourt, 2008 (ISBN 9782726888087)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

GAZ (entreprise)