GALSI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trajet étudié pour le GALSI.

Le consortium GALSI (acronyme pour Gazoduc ALgérie – Sardaigne – Italie), porté par la Sonatrach et plusieurs partenaires, étudie une liaison sous-marine en Méditerranée par gazoduc entre l’Algérie et l’Italie, en passant par la Sardaigne.

Cette liaison de 1 505 km doit acheminer à terme jusqu'à huit milliards de mètres cubes (normaux) de gaz naturel par an.

Historique du projet[modifier | modifier le code]

La décision d’investissement devait être prise par le consortium courant 2009 pour une mise en service possible à partir de 2012. L'accord sur une enveloppe de 3 milliards de dollars d'investissement pourrait finalement être prise en 2010, pour une mise en service en 2014.

Le 2 février 2010, Nicolas Sarkozy a annoncé l’engagement de l’État français en faveur du raccordement de la Corse au gaz naturel. Une des solutions pourrait être un raccordement à la canalisation GALSI.

Le consortium[modifier | modifier le code]

Les actionnaires du consortium sont :

  • Sonatrach (Algérie) : 41,60 %
  • Région Sardaigne (Italie) : 11,60 %
  • Enel Power (Italie) : 15,60 %
  • Edison (Italie) : 20,80 %
  • Hera SpA (Italie) : 10,40 %

Notes et références[modifier | modifier le code]