G.I. Joe : Le Réveil du Cobra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

G.I Joe : Le Réveil du Cobra

Titre original G.I Joe : Rise of Cobra
Réalisation Stephen Sommers
Scénario Stuart Beattie
David Elliot
Paul Lovett
Michael B. Gordon (Historie)
Stuart Beattie (historie)
Stephen Sommers (historie)
Hasbro (personnages)
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Spyglass Entertainment
Hasbro
Di Bonaventura Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action, science-fiction
Sortie 2009
Durée 118 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

G.I. Joe : Le Réveil du Cobra (G.I. Joe: The Rise of Cobra) est un film américain réalisé par Stephen Sommers en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors que des soldats d'élite transportent une arme révolutionnaire mise au point par la société M.A.R.S. (Military Armaments Research Syndicate), leur convoi est attaqué par une force militaire inconnue menée par la Baronne. Grâce à l'intervention d'une unité de G.I. Joe, les soldats terroristes doivent s'enfuir sans pouvoir mettre la main sur l'arme. Du convoi de soldats, il ne reste que Ripcord et Duke.

Ripcord et Duke sont amenés, avec l'arme, à la base des G.I. Joe dirigé par le général Hawk. Ils y subissent un entraînement poussé qui en fera des super soldats, des G.I. Joe. Plus tard, la base est attaquée par la même force militaire inconnue, laquelle s'emparera cette fois-ci de l'arme révolutionnaire, des ogives chargées de nanorobots destructeurs. Cependant, les G.I. Joe déterminent que les ogives seront activées à Paris. Ils s'y rendent pour mettre fin à la menace terroriste qui plane sur la ville. Ils y parviendront, mais Duke, fait prisonnier, sera amené à la base sous-marine secrète de M.A.R.S., dirigée par McCullen. Grâce à Duke, les G.I. Joe découvriront où elle est située et lanceront toutes leurs forces pour contrer la menace terroriste...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur Voxofilm[1]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • 112 voitures ont été détruites. C'est un nouveau record, detrônant Blues Brothers 2000.
  • Les scènes d'action de Paris ont été tournées à Prague, les décorateurs ont utilisé près de 70 modèles français de voitures.
  • Durant le tournage, il y a eu un accident entre un bus et plusieurs voitures, il y a eu 7 blessés.
  • On peut entendre la chanson Boom Boom Pow des Black Eyed Peas au générique de fin, dans une version remixée.
  • Quatre acteurs de la distribution de La Momie et de sa suite, Le Retour de la momie, tous deux réalisés par Stephen Sommers, sont présents dans ce film : Arnold Vosloo (Imhotep), Brendan Fraser (Rick O'Connell), Adewale Akinnuoye-Agbaje (Lock Nah) et Kevin J. O'Connor (Beni Gabor).
  • Les scènes en Égypte (où se trouve la base des G.I. Joe), dont plusieurs avec Arnold Vosloo (comme la séquence du châtiment présentée dans l'introduction du film), font probablement écho à la saga et à Imhotep.

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays Box-office
Box-office Monde Monde 302 469 017 $
Box-office International 152 267 519 $
Box-office Drapeau des États-Unis États-Unis 150 201 498 $
Box-office Drapeau de la France France 915 208 entrées (7 390 359 $)
  • Budget du film : 175 000 000 $

Saga G.I. Joe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]