G-Dragon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Kwon, précède le nom personnel.

G-Dragon (權 志 龍)

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

G-Dragon en septembre 2012.

Informations générales
Surnom GD
Nom de naissance Kwon Ji-yong (권지용)
Naissance 18 août 1988 (26 ans)
Séoul, Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Activité principale Chanteur
Rappeur
Auteur-compositeur-interprète
Producteur
Réalisateur artistique
Mannequin
Designer
Genre musical K-pop, hip-hop
Instruments Voix, piano, trombone
Années actives Depuis 2001
Labels YG Entertainment
Site officiel www.ygbigbang.com

Kwon Ji-Yong (en coréen 권지용), mieux connu sous son nom de scène G-Dragon (en coréen 지드래곤) ou GD, né le 18 août 1988 à Séoul, est un chanteur, compositeur et producteur sud-coréen. G-Dragon est le leader et l'un des deux rappeurs du groupe coréen Big Bang. Depuis ses débuts, G-Dragon a participé à la composition, l'écriture et la production de leurs chansons.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Kwon Ji-Yong est le fils cadet de Kwon Young-hwan et frère de Kwon Dami. Diplômé en 2009, il entre à l'université Kyung Hee où il étudie la musique postmoderne avec Daesung[1]. En 2011, Kwon Ji-Yong est transféré à l'université numérique Gukje avec Daesung dans le département des sports et des loisirs[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Kwon Ji-Yong a débuté sa carrière en 1996 dans le groupe Little Roora jusqu'en 2001 après avoir sorti un album de Noël, Christmas Carols. Le contrat du groupe a été résilié par leur compagnie de disques. Suite à la séparation du groupe, Kwon Ji-Yong était sous le choc tellement il voulait continuer à être chanteur. Il décida de ne plus être chanteur à nouveau[3].

Bien qu'il ait ensuite promis à sa mère « qu'il ne voudrait plus devenir chanteur de nouveau », il a été repéré et recruté par le label SM Entertainment lors d'un voyage de ski avec sa famille où il participait à une compétition de danse[4]. Il fut donc un stagiaire sous ce label pendant cinq ans, se spécialisant dans la danse, avant qu'il ne le quitte, puisque ce n'était pas ça qu'il voulait faire. En troisième année, Kwon Ji-Yong a été présenté au groupe de rap américain Wu-Tang Clan par un ami. Inspiré par leur musique, Kwon Ji-Yong a exprimé son intérêt pour le rap et a commencé à prendre des cours à l'âge de douze ans. C'est à treize ans qu'il intègre le label YG Entertainment. La première année, il s'occupait de faire le ménage du studio et de ramasser les bouteilles d'eau vides après les entraînements. Plus tard, il fit la connaissance de Taeyang, un autre stagiaire. Ensemble, les deux ont inventé le duo GDYB et Kwon Ji-Yong choisissant le nom de scène G-Dragon.

2006 : Début avec Big Bang[modifier | modifier le code]

G-Dragon en Thaïlande en 2007.
Article détaillé : Big Bang (groupe).

Après six années de formations et avoir fait plusieurs apparitions sur d'autres albums d'artistes du label YG Entertainment, G-Dragon fait ses débuts officiels en tant que leader du groupe Big Bang aux côtés de Taeyang. Il contacte T.O.P., son ami d'enfance avec qui il rappait souvent à l'école lorsque YG Entertainment cherchait des candidats pour le groupe mais T.O.P. ne sera accepté que six mois plus tard suite sa grosseur[5]. Ensuite, Daesung et Seungri les rejoignirent.

Dans le premier single de Big Bang, G-Dragon a écrit son premier solo This Love, une reprise de la chanson de Maroon 5. Suite à la sortie du mini-album du groupe Always, G-Dragon a commencé à s'impliquer davantage dans la production des albums du groupe. Il a composé le premier gros tube du groupe, Lies. Leur mini-album suivant connait un succès similaire au premier et Last Farewell, une autre composition de G-Dragon se retrouve au top de tous les classements.

Par la suite, en 2008, Haru Haru connaît un succès monstre avec leur 3e mini-album Stand Up. Encore une fois, il s'agissait d'une composition de G-Dragon.

En 2009, Pendant la pause de Big Bang, G-Dragon a sorti son premier album solo, Heartbreaker, qui est devenu l'un des albums les mieux accueillis de l'année, recueillant des ventes de plus de 200 000 exemplaires ; aujourd'hui, il se place encore dans le top 20 des charts en Corée.

Peu de temps après la sortie de Heartbreaker, G-Dragon a été accusé de plagiat par la Sony Music Entertainment : ses pistes Heartbreaker et Butterfly étaient accusées d'être similaires à la chanson Right Round de Flo Rida et She's Electric de Oasis. Cependant, EMI, le label de Flo Rida, a déclaré qu'ils ne voyaient pas les similitudes entre ces deux chansons. Le 6 mars 2010, YG Entertainment ont annoncé qu'ils avaient personnellement contacté les représentants de Flo Rida pour une collaboration des deux rappeurs sur l'album live de Shine a Light, à laquelle Flo Rida a accepté.

Image publique et style musical[modifier | modifier le code]

G-Dragon posant dans une publicité de LG en 2009.

Influences[modifier | modifier le code]

Décrit comme le plus à la mode dans son groupe, G-Dragon a énormément influencé les tendances de la mode en Corée du Sud. Ce qui lui a valu le prix du icône du style de 2008 ainsi que le prix de l'homme le plus influent de 2008 décerné par le magazine Arena. Kang Dong-won a également reconnu les influences de G-Dragon et le qualifie de fashionista[6],[7].

Lors de la sortie de son album Heartbreaker, son changement de coiffure en blond a gagné en popularité parmi les fans et est devenue l'une des meilleures coiffures de l'année ainsi que son foulard triangulaire qui est devenu une tendance chez les adolescents et qui a été surnommé plus tard le foulard Big Bang[8],[9].

Image[modifier | modifier le code]

Malgré ses influences, G-Dragon a admis être conscient de son rôle en tant que musicien, en notant comment il avait changé beaucoup de choses, y compris le ton de sa voix parce que il était conscient de son travail quand il était en face des autres. Conscient que son image publique est important, G-Dragon note que « ce que le public perçoit de mon apparence physique est mon fait si c'est de ma faute si je donne de la mauvaise intention ». Il s'oppose fortement à l'idée de chanteurs comme « produits » de l'industrie du divertissement[10].

Tatouages[modifier | modifier le code]

G-Dragon a sept tatouages[11]:

  1. Une phrase en italien « Vita Dolce » et « Moderato » (trad. lit. : « Vie douce et modérée »). sur les deux avant-bras.
  2. Un des noms de la célèbre boutique de Vivienne Westwood, symbole du mouvement punk des années 70  : « Too fast to live, too young to die » (trad. lit. : « Trop rapide pour vivre, trop jeune pour mourir »).
  3. Une Boule de Cristal ayant huit étoiles inspiré du manga japonais Dragon Ball sur l'épaule gauche.
  4. Un cœur avec des jambes et des bras sur le bras droit, inspiré d'une image crée par l'artiste Keith Haring .
  5. Une phrase « Forever Young » (trad. lit. : « Toujours Jeune ») sur le côté droit de son torse.
  6. Une phrase « Mind Control » (trad. lit. : « Contrôle de l'esprit » sur le flanc gauche.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Album live[modifier | modifier le code]

Album en collaboration[modifier | modifier le code]

Clips musicaux[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Récompenses
2007
  • 2007 Mnet KM Music Festival : Arrangement musicale ("Lies")
2009
2010
  • 2010 Cyworld Digital Music Awards :
- Ting’s Choice Award
- Bonsang Award
2012
2013
  • 2013 Style Icon Awards : Top 10, Icône du style de l'année
  • 2013 Melon Music Awards : Top 10
  • 2013 Mnet Asian Music Awards
- Meilleur artiste masculin
- Meilleur clip vidéo "NISSAN JUKE" avec Coup d'Etat
- Meilleure Performance de Danse – Solo Masculin
- Artiste de l'année BC Unionpay

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) K-Holic, DaeSung & G-Dragon accepted in Kyung Hee University., le 25 novembre 2008. Consulté le 12 mars 2014.
  2. (en) VIC, G-Dragon and Daesung transfer to Gukje Digital University + Daesung with Se7en @ a New Year's Party., le 16 janvier 2011. Consulté le 12 mars 2014.
  3. (en) VIC, G-Dragon: I was an SM trainee for 5 years., le 26 janvier 2010. Consulté le 11 mars 2014.
  4. (en) 5 Idols That Almost Debuted Elsewhere., MTV K. Consulté le 11 mars 2014.
  5. (en) VIC, G-Dragon disappointed with the thought of Idol Group., le 2 février 2010. Consulté le 11 mars 2014.
  6. (ko) 지드래곤, 2008 'A-어워즈' 스타일 부문 수상, Naver, le 10 décembre 2008. Consulté le 12 mars 2014.
  7. (ko) 강동원 "보헤미안 스타일 올 가을 유행 "예감", Newsen, le 19 septembre 2008. Consulté le 12 mars 2014.
  8. (ko) "강동원 "보헤미안 스타일 올 가을 유행 예감 "포토엔", Newsen, le 21 janvier 2009. Consulté le 12 mars 2014.
  9. (en) Niño Mark SablanCrazy For K-pop, Inquirer, le 24 juillet 2009. Consulté le 12 mars 2014.
  10. (en) Kang Myoung-Seok, Big Bang G-Dragon Pt. 1, 10Asiae. Consulté le 12 mars 2014.
  11. (en) Dini, Check out the tattoo gallery that is G-Dragon's body, Ttwigo, le 18 février 2014. Consulté le 11 mars 2014.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]