Głogówek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Głogówek
Blason de Głogówek
Héraldique
Hôtel de Ville
Hôtel de Ville
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Voïvodie d'Opole
District Powiat de Prudnik
Commune Gmina Głogówek
Maire Andrzej Jan Kałamarz
Code postal 48-250
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 77
Immatriculation OPR
Démographie
Population 5 816 hab. (2006)
Densité 264 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 20′ 50″ N 17° 52′ 00″ E / 50.347222, 17.866667 ()50° 20′ 50″ Nord 17° 52′ 00″ Est / 50.347222, 17.866667 ()  
Superficie 2 206 ha = 22,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Głogówek

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Głogówek
Liens
Site web http://www.glogowek.pl

Głogówek, (en allemand: Oberglogau), est une ville du sud de la Pologne située dans la Voïvodie d'Opole de la région de la Petite Pologne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Głogówek a une superficie de 22 km² et comptait 5778 habitants lors du recensement de 2005, soit 267,6 hab/km².

La ville est située à 35 km d'Opole, la capitale de la voïvodie et à une dizaine de kilomètres de la frontière tchèque.

Le patronyme de la cité vient du polonais "głóg" qui signifie aubépine, arbuste poussant dans la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de la cité de Głogówek remonte à 1212 d'après une source silésienne qui indiquait la dîme payée par le village de "Głogów" au cloître de Leubus.

En 1327, Głogówek comme d'autre villages de Silésie, passe sous la juridiction de la Bohème. La bourgade prend alors le nom germanisé de Oberglogau.

En 1373, le Droit de Magdebourg, forme de droit urbain originaire dans la ville de Magdebourg et qui a eu une influence considérable sur le droit urbain en Europe de l’Est, s'appliqua à la région sa variante silésienne et polonaise.

En 1379, l'église Saint-Barthélemy fut construite. Quelques années plus tard, le duc d'Opole, Ladislas II d'Opolczyk (fils de Bolko II d'Opole) fit construire un autre édifice religieux, un grand cloître Mochau Pauliner-Wiese, associée à celui de la cité de Częstochowa.

En 1643, le village fut en grande partie détruit par les troupes suédoises.

Le roi de Pologne Jean II Casimir Vasa trouva refuge au cours de cette invasion dans le château même de Głogówek du 17 octobre 1655 au 18 décembre de la même année. Il est finalement battu par Charles-Gustave, roi de Suède, à Varsovie. En 1656 et se retirera en France.

Lors des Guerres de Silésie au XVIIIe siècle, Oberglogau passa sous l'administration du royaume de Prusse et fait partie de la province de Posnanie.

En 1765, un grave incendie détruisit la plus grande partie de la cité. À la même époque, Ludwig van Beethoven vint s'installer au château d'Oberglogau pour terminer sa quatrième symphonie.

En 1804, Marc-Marie de Bombelles diplomate et ecclésiastique français, devint évêque d'Oberglogau.

En 1876, le réseau ferré desservit la ville.

La ville fut en grande partie détruite lors de la Seconde Guerre mondiale.

En 1945, la cité réintégra la Pologne et reprit son nom de Głogówek.

Personnalités nées à Głogówek[modifier | modifier le code]