Günther Prien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Günther Prien
Image illustrative de l'article Günther Prien

Naissance
Osterfeld, Allemagne
Décès (à 33 ans)
Atlantique Nord
Mort au combat
Allégeance Flag of German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Grade 1939 Kapitänleutnant
1941 Korvettenkapitän
Années de service 19311941
Conflits Seconde Guerre mondiale
Commandement U-47
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer

Günther Prien, né le 16 janvier 1908 à Osterfeld (en Saxe-Anhalt) et disparu dans l'Atlantique Nord en mars 1941, est l'un des sous-mariniers allemands les plus connus de la Seconde Guerre mondiale, notamment pour avoir commandé l'U-47 qui coula le HMS Royal Oak à Scapa Flow en Écosse.

Trajectoire du sous marin dans la baie de Scapa Flow le 14 octobre 1939

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière maritime commença dès l'âge de 15 ans lorsqu'il abandonne ses études et quitte sa famille pour rejoindre la Marine Marchande guidé par la ferme ambition de devenir marin et la nécessité de subvenir aux besoins financiers de ses parents: nous sommes en effet en 1923 et l'Allemagne est en plein effondrement économique depuis la Grande Guerre. Après un bref passage au Collège Maritime de Finkenwärder, il rejoint la Marine Marchande comme simple matelot à bord du navire Hamburg. Pendant huit années de labeur il apprendra énormément et cette expérience lui sera souvent salutaire par la suite.

En 1931, Prien a survolé la hiérarchie et est devenu capitaine à l'âge de 24 ans. Sa carrière au long cours n'ira pas plus loin car l'année suivante il se retrouve sans emploi à la suite d'une vague de licenciements pour raison économique. Cependant la mer semble vouloir le retenir puisqu'en janvier 1933 la toute nouvelle Reichsmarine, succédant à la Marine Impériale, lui ouvre ses portes : le voilà de retour dans son élément.

Après une période de service sur le croiseur léger Königsberg comme aspirant, il est muté en octobre 1935 dans les forces sous-marines avec le grade d'enseigne de vaisseau de 2de classe (Leutnant zur See). Il débuta immédiatement l'entrainement au côté de certains futurs "as" tels Joachim Schepke et Herbert Schultze. Cette école, la U-Bootwaffe, est placée le 6 Juin 1935 sous le commandement du capitaine de vaisseau (Kapitän zur See) Karl Dönitz, les sous-marins utilisés étaient alors des type IIA et IIB. Prien se retrouva ainsi à bord de l'U-3, un type IIA.

Suivront alors deux ans d'entrainements et d'exercices intenses dirigés d'une main de fer par Dönitz ponctués notamment par la fameuse épreuve du courage consistant à serrer dans ses mains une barre électrifiée.

À l'issue de cette formation il accède au grade d'enseigne de vaisseau de 1ère classe (Oberleutnant zur See). Durant cette période, il avait navigué sur l'U-26 sous le commandement du lieutenant de vaisseau (Kapitänleutnant) Werner Hartmann, accumulant l'expérience des patrouilles sous-marines, notamment au large de l'Espagne lors de la guerre civile.

Le 17 Décembre 1938 Günther Prien obtient son premier commandement: le U-47, un tout nouveau type VIIB. C'est alors le plus jeune officier auquel on confie l'un des fleurons de la désormais célèbre Kriegsmarine. En février 1939 et à l'âge de 31 ans il est promu lieutenant de vaisseau. Quelques mois plus tard, en octobre, il entrait brutalement dans la légende en réussissant pénétrer à l'intérieur de Scapa Flow et à couler le cuirassé HMS Royal Oak.

Lui et l'équipage du U-47 furent accueillis au retour comme des héros et envoyés à Berlin pour y rencontrer le Führer. Plus tard, Prien dût se rendre à plusieurs rassemblements et répondre aux interviews de la presse allemande et étrangère. Il fut reçu comme une véritable star du cinéma.

Comme la majorité des capitaines, Prien était gêné par tous ces égards mais l'Allemagne manquait de héros, et les sous-mariniers étaient parfaits pour ce rôle.

L’U-Boot U-47, partira pour sa dernière mission le 20 février 1941, de la base de Lorient. Dans l’après-midi du 25 février il rencontrait le U-99, commandé par le Kapitänleutnant Kretschmer. Ce sera la dernière fois qu’on verra vraiment le sous marin de Prien. Les deux capitaines s’attaqueront au même convoi. Prien coulera 4 navires tandis que Kretschmer sera repoussé par les escorteurs du convoi. À nouveau, le 6 mars 1941, les loups de Dönitz s’organisent en meute et poursuivent un autre convoi. Dans la bagarre il y a encore Kretschmer mais aussi le U-70 de Joachim Matz et le U-A de Hans Eckermann. Dans la nuit du 7, les U-Boots passent à l’attaque. Le U-70 est touché et sombre, le U-99 encore une fois repoussé tandis que Prien et son équipage enverront leur dernier message radio sur la direction du convoi vers 05h00. Le sous marin de Günther Prien disparaît corps et bien le 7 mars 1941.

Le "Taureau de Scapa Flow" totalisait alors 31 victoires. L'emblème de son sous-marin, un taureau, deviendra celui de la 7ème flottille à laquelle il était rattaché. Le naufrage de l'U-47 fut crédité à tort au HMS Wolverine. En effet cinquante ans après, l'amirauté britannique a conclu que les livres du Wolverine et de l'U-A étaient identiques. Or l'U-A fut gravement endommagé, et sa confrontation avec le Wolverine laissa à l'époque penser aux britanniques qu'il s'agissait là d'une opposition avec l'U-47 de Prien.

Aussi la mort de Günther Prien reste encore mystérieuse. Kretschmer (qui commandait l'U-99), qui se trouvait sur place, fut interrogé à ce sujet. À son avis, le U-47 a été détruit par une de ses propres torpilles. Une torpille défectueuse aurait pris une trajectoire circulaire et serait ainsi revenue sur le U-Boot le coulant. Ce type d'accident était connu puisque déjà à l'entraînement des sous-marins avaient été endommagés de cette manière. Tous les commandants s'en méfiaient et les hydrophonistes devaient rester à l'écoute en permanence pour s'assurer que les torpilles gardaient une trajectoire rectiligne. Dans le cas contraire il fallait effectuer une plongée rapide à plus de cinquante mètres pour être sûr d'éviter la collision.

Günther Prien figure au 9ème rang des commandants d'Unterseeboots les plus titrés de la seconde guerre mondiale, totalisant 31 victoires à bord de son U-47.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Wolfgang Frank, Enemy Submarine: The Story of Günther Prien, Captain of U-47, Londres, William Kimber, 1954.
  • (de) Günther Prien, Mein Weg nach Scapa Flow, Berlin, Deutscher Verlag, 1940

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]