Günther Kaufmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kaufmann.

Günther Kaufmann

alt=Description de l'image GüntherKaufmann.JPG.
Naissance 16 juin 1947
Munich, Allemagne
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemand
Décès Berlin
Allemagne
10 mai 2012 (à 64 ans)
Profession Acteur
Films notables Whity
Lola, une femme allemande
Querelle

Günther Kaufmann est un acteur allemand né le 16 juin 1947 à Munich, et mort le 10 mai 2012[1] à Berlin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Günther Kaufmann naît en 1947 à Munich, dans le quartier de Schwabing. Son père est un soldat afro-américain de la zone d'occupation américaine en Bavière issue de la seconde guerre mondiale, et sa mère est allemande. Günther Kaufmann commence sa carrière de comédien en 1970, par le biais de la figuration : il apparaît dans une adaptation télévisée de Baal, une pièce de Bertold Brecht, que réalise Volker Schlöndorff. C'est alors qu'il rencontre Rainer Werner Fassbinder qui est acteur en tête d'affiche dans cette production télévisée. Fassbinder, qui s'intéresse à Kaufmann, lui attribue un rôle mineur dans Les Dieux de la peste. Kaufmann, bien que marié, et Fassbinder entament alors une relation amoureuse qui durera deux années. Cette relation passionnelle est ponctuée de périodes mouvementées et orageuses : C'est précisément dans cette période que Günther Kaufmann a deux enfants de sa femme. Et Fassbinder quant à lui épouse Ingrid Caven, qui tourne aussi dans les films de Rainer. Celui-ci donne à Kaufmann son premier rôle important dans Whity (1971). Puis il est un GI dans Lola, une femme allemande (1981). On le retrouve l'année suivante dans Le Secret de Veronika Voss (1982), et la même année, il joue le rôle de l'amant de Brad Davis dans Querelle, une adaptation du roman Querelle de Brest de Jean Genet. C'est cette année que disparaît prématurément Fassbinder, qui n'avait pas abandonné professionnellement Kaufmann après la fin de leur liaison. Dès lors, ce dernier peine à retrouver des rôles au cinéma. Il revient à cette époque vers des productions télévisées, où on le voit dans des séries allemandes, comme Unsere Schule ist die Beste (1994-1995), et Derrick (1998).

Scandale[modifier | modifier le code]

En 2001, le conseiller financier de Kaufmann est retrouvé mort asphyxié. L’acteur et sa femme sont rapidement soupçonnés d'assassinat lorsque l'on apprend que le couple cherche à dissimuler au fisc une somme de 500 000 euros, ce qui fait d'eux des suspects idéaux. Mais en 2002, un jugement déclare la mort du conseiller accidentelle, suite à une vive altercation qui aurait mal fini entre les deux hommes. Cependant, Günther est condamné à quinze ans de prison pour extorsion ayant entraîné la mort. Kaufmann s'accuse du meurtre pour préserver sa femme des interrogatoires de police, celle-ci souffrant d'un cancer avancé. En 2004, il publie son autobiographie Le Nègre blanc d’Hasenbergl dans laquelle il s'étend sur cette affaire. Il est libéré en 2005 et reprend les chemins des studios de télévision et du cinéma. En 2009, il joue dans Vic le Viking, un film pour jeune public, dont il tourne la suite en 2011.

Günther Kaufmann meurt brusquement le 10 mai 2012 à l'âge de 64 ans, victime d’une crise cardiaque alors qu’il marchait dans le quartier de Grunewald à Berlin. Il préparait un film à caractère autobiographique dont la réalisation devait avoir lieu en 2013.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma
Télévision
Photographe de plateau

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Günther Kaufmann sur l’Internet Movie Database

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]

Sources[modifier | modifier le code]